“comment une femme peut-elle obtenir un orgasim _comment donner cunnalingis”

A côté de la technique , l’excitation  et l’osmose semblent deux attitudes particulièrement importantes pour faire jouir une femme..La fougue , l’imprévu, l’impatience , des va-et-vient modulés mais aussi une parfaite maitrise de l’acte sexuel peuvent sacrément aider  dans l’atteinte de l’orgasme et d’un plaisir plus intense.

Moi ici javai du mal a avaler alors j’ai 3 conseil pour toi soi dès qu’il a éjaculé tu avale sans réfléchir soi tu imagine que tu boi quelque chose qui te plais c un peu dur au début et sa te dégoûter mais avc le temps sa devient un automatisme soi tu t’entraine en gobent de oeuf cru ou mangen des huitre se son deux truc degeu mais ta cadi ka mm sensation que quand t’avale le sperme de tn partenaire j’espère que mes conseils von pouvoir t’aider

Les brulures :Sc’est vraiment pas à cause d’un manque de lubrification ? desfois ça survient au cours de l’acte et ça peut entrainer un mal. vous devriez peut-être essayer d’utiliser du lubrifiant quand ça survient ?

Pour qu’une femme soit prête à prendre un maximum de plaisir, il est nécessaire que les conditions soit optimales. Bien entendu il existe des principes basiques, et en premier lieu l’atmosphère. Il va de soi également qu’elle ne devra pas être stressée et que toute son attention sera concentrée sur son plaisir.

La zone du frein est la plus sensible du sexe de l’homme. Alors j’y passe délicatement ma langue. Trop point n’en faut : j’y vais et je repars. Puis je reviens et je repars. Bref, je l’agace… pour son bien.

Mais comme pour le broute minou, il y a beaucoup de question de goût dans tout ce que je vais dire, donc souvenez-vous que ce sont des indications pour avoir de bonnes bases, pas des recettes miracles. J’ai rencontré un suisse qui me disait une fois qu’il adorait qu’on lui fasse des genres de brûlure indienne sur la tub. Je sais, j’ai des conversations bizarres. C’était près du lac du Loch Ness, alors la bizarrerie, vous savez…

Beaucoup d’hommes sont de véritables acharnés de l’orgasme. Tant qu’ils n’ont pas réussi à faire jouir leur partenaire, ils continuent à se fatiguer voire s’épuiser pour essayer de « lui donner du plaisir ». Pourtant, donner un orgasme à une femme n’est absolument pas obligatoire pour qu’une femme prenne du plaisir. Tout sur les Femmes vous explique pourquoi !

Si les hésitations pendant l’amour ont un côté attendrissant que l’on aime beaucoup, avoir confiance en soi vous aidera cependant à foncer vers l’orgasme vaginal (ou tout autre orgasme d’ailleurs). Ajouté au lâcher prise, la probabilité que vous atteignez l’orgasme est grande !

A noter que, sans parler des gorges profondes (qui peuvent être chouettes), quand vous toucherez le fond de votre gosier : ça peut vous donner envie de vomir. Pour éviter que cela vous arrive à chaque fois, j’ai bien peur qu’il n’y ait pas d’autre solution que de vous entraîner à apprivoiser cette sensation.

Allongez-vous sur le dos sur le lit avec votre tête en dehors du matelas. Faites-le se mettre debout derrière vous et penchez-vous afin de prendre son pénis vos mains et votre bouche, à l’envers.

L’orgasme lui-même résulte de la stimulation du clitoris ou du vagin, même si d’autres zones plus ou moins érogènes peuvent être mises à contribution, notamment l’anus et les seins. Mais ce que vous ignorez certainement, c’est que l’orgasme chez la femme (et un peu chez l’homme aussi) est lié à des échanges nerveux et hormonaux qui dépendent de l’état psychique et émotionnel du sujet. Pour que les techniques que nous allons aborder plus bas dans cet article soient efficaces et vous permettent d’ouvrir la porte du 7ème ciel, vous devez donc parvenir à canaliser les pensées de votre partenaire et l’amener à un état émotionnel favorable à l’orgasme.

Attention : si vous gardez son sexe dans votre bouche pendant qu’il éjacule, ralentissez, et diminuez la pression car le gland devient très sensible pendant l’orgasme, et le fait de poursuivre les va-et-vient peut même être douloureux pour votre homme. Quand tout est fini, gardez son sexe un moment entre vos lèvres, délicatement, puis enfin retirez-le doucement de votre bouche et reposez-le  sur son ventre en l’accompagnant de votre main.

Son clitoris est un organe extrêmement sensible, et vous pouvez lui faire mal si vous ne faites pas attention a bien l’approcher par dessus son capuchon, et en utilisant des techniques de massage clitoridien que nous verrons lors du module 3.

Ce n’est pas parce-que la levrette accompagnée d’une fessée fonctionnait super bien avec votre dernière copine que vous devez retenter l’expérience à chaque fois que vous chopez une nouvelle nana ! Apprenez à la connaître un minimum : si elle fait la grimace, qu’elle s’endort ou qu’elle regarde son Facebook pendant que vous œuvrez, c’est que vous avez merdé ! Car non, une fille qui ne s’ennuie pas au lit ne fait pas autre chose (à moins qu’elle soit bourrée) !

Pour vous soulager ou pour vous montrer notre rythme idéal, on peut mettre notre main derrière votre tête et vous accompagner dans les mouvements. C’est aussi utile pour vous tenir les cheveux s’ils ne sont pas attachés afin que vous ne les bouffiez pas.

Dans Les Métamorphoses, Ovide rapporte comment Tirésias acquiert le don de divination. Alors qu’il se promène en forêt, il trouble de son bâton l’accouplement de deux serpents. Aussitôt, il est transformé en femme. Tirésias reste sous cette apparence pendant sept ans. La huitième année, il revoit les mêmes serpents s’accoupler, refait le même geste et redevient homme.

Bonjour Antoine! Je suis très content de visiter votre site. Merci pour vos conseils et orientations dans le domaine sexuel. Personnellement je suis un nouveau marié d’une femme de ma vie. En effet, après l’éjaculation de tous nos rapports sexuels elle me serre sur elle jusqu’à 2 à 3 minutes avant de me laisser me retirer d’elle. Souvent je lui pose de questions de savoir le pourquoi de cet acte mais elle hésite de me répondre. Alors en tant qu’expert, dites moi ce qui est à l’origine de cela, merci.

Les femmes sont différentes les unes des autres. C’est au fil du temps et de l’expérience qu’on apprend à les connaître. Nos conseils vont vous permettre d’aller plus vite dans cette connaissance. C’est souvent vers l’âge de 30 ans voire plus qu’on saisit toutes les subtilités de la relation avec les femmes et cela sur tous les plans.

«Si vous appuyez votre langue contre le palais, en la relevant, il aura l’impression que sa bite touche le fond de votre gorge (dans ce coin-là, tout se ressemble un peu, non?) et du coup, il croira qu’elle est enfoncée plus profond et ça l’impressionnera, ou un truc dans le genre.»

Vous pouvez aussi lécher, caresser voir masser la zone se trouvant sous les couilles, le périnée. Cette zone est peu connue mais très sensible et très érogène. Cette zone permet d’ailleurs d’atteindre des orgasmes très puissant lorsqu’elle est bien stimulée, mais nous reviendrons sur ces techniques ultérieurement lors d’un autre article.

Aussi, vous ne trouverez ces techniques rares nulle part ailleurs, c’est votre chance de devenir si exceptionnel au lit, qu’elle ne pourra pas s’empêcher de parler de vos prouesses à ses copines… Attention, je ne pourrai pas vous aider à refuser toutes ces invitations et petits clins d’œil que vous recevrez de toute parts haha !

En attendant que les scientifiques creusent leurs théories pour savoir ce qu’est vraiment l’orgasme féminin, les trois règles d’or découvertes pourront peut-être redonner le sourire à quelques couples.

Très utilisé, le terme orgasme reste encore lié à une réalité pleine de mystères. En effet, malgré de longues recherches, les scientifiques n’arrivent pas encore à en donner une définition consensuelle. Beaucoup s’accordent à le définir comme le point culminant du plaisir, celui qui déclenche des torrents d’émotions chez toute personne qui l’atteint. Pour le commun des mortels toutefois, bien plus qu’une définition, c’est plutôt la question de son mécanisme qui suscite tout l’intérêt. Cela est d’autant plus important pour les hommes, qui ayant la quasi-totale responsabilité de l’aboutissement de l’acte sexuel, doivent être logiquement en mesure de répondre à cette question importante : comment donner un orgasme à une femme ?

Maintenant que vous avez bien intégré la notion de consentement, c’est-à-dire de contrat entre deux adultes responsables, revenons à nos affaires, votre envie de vous faire sucer, quelle que soit votre raison pour ça.

Savoir reconnaître à quel type de fille vous avez à faire est primordial. Rappelez-vous, il est de notre devoir d’homme de chauffer toute femme qui passe entre nos mains, afin de rendre le moment mémorable, que ça soit pour elle…. ou pour nous !

2) Le pattern. Y’a pas plus tordu ? (et inéfficace) Dans le genre ce qui peut être vraiment efficace c’est lui parler véritablement de l’acte en lui même. Tu pattern aussi mais pas d’ancrage et de blabla tu parle de ta queue pas de fraises. Mise en scene: EC profond, machoire légerement sérrée, l’air legerement joueur t’en peux plus et tu balance “tu vois ta ptite bouche la, j’ai envie d’y mettre ce qu’il y a dans mon boxer. J’ai envie de te voir me sucer, j’ai envie de te regarder faire. voir ma queue glisser entre tes levres. Jveux te voir la sucer lentement, ça te plairait petite cochonne?” Je résume mais c’est l’idée. A vous de sentir quand c’est approprié ou pas, mais tentez (si vous sentez pas la frame tentez pas ça peut vite sonner pervers si c’est pas assumé de la bonne façon). Si ça la choque pas ça lui mettra le feu. La projection est excitante, l’idée de l’acte est excitante, alors si elle a pas de blocage et meme si elle en a un petit, y’a des chances que ça change sa conception des choses. C’est très puissant et même à manier avec précautions, les mots ça les rend dingues. Et des filles coincées soumises à ce traitement peut devenir flippantes tellement ce qui sort à été retenu longtemps.

Bien sûr, vous n’êtes peut-être pas emballée, voire un peu nerveuse à l’idée de lui faire une caresse buccale, mais les faits sont là : votre faculté à lui faire des fellations extraordinaires est un point fondamental de la solidité de la relation avec votre homme.

La cerise sur le gâteau étant que l’épanouissement sexuel va très vite devenir un moteur de la vie de couple. L’ensemble des liens vont être solidifiés car vous ne passerez plus celui qui cherche à assouvir ses besoins, mais comme un homme qui ne se concentre pas exclusivement sur lui. A partir de là vous aurez inversé la situation et votre femme sera beaucoup plus réceptive à vos envies.

Un compliment bien placé, un message inopiné pour la mettre de bonne humeur, une attention particulière,… Autant de possibilités pour mettre la belle dans un bon état d’esprit, pour la mettre de bonne humeur.

Le principal reproche des femmes, c’est que les hommes ne passent pas assez de temps sur les  préliminaires. Je sais bien qu’après des heures (voire des jours) de game, vous avez envie d’aller droit au but.

sexué : assumez pleinement le fait d’être un homme et d’avoir des attentes vis à vis de l’autre sexe. Au lit, cela signifie que vous devez lui montrer qu’elle est désirée ; faîtes la se sentir attirante ! Contrairement à la phase d’attraction, où il est parfois nécessaire de montrer un peu de distance, au lit, c’est différent ! Montrez lui qu’elle vous plaît.

Il est vrai que c’est loin d’être quelque chose d’évident, ce n’est pas le genre de chose qu’on apprend à l’école. Beaucoup d’hommes pensent être dans le vrai, pourtant seulement 30% des femmes connaissent l’orgasme lors d’un rapport sexuel.

Tu peux aussi te caresser en faisant l’amour, il y a mille méthode pour prendre son pied, il m’est même arrivé avec ma compagne de jouir sans que mon sexe ne touche quoi que ce soit, simplement en lui donnant du plaisir…

Vous voyez, la plupart des hommes vont éjaculer très rapidement si elles ont leur pénis frotté . Cela s’applique même si les circonstances ne sont pas très romantique – ou même s’ils n’aiment pas particulièrement la personne qui fait le frottement ! Les femmes ne sont pas comme cela. L’orgasme féminin n’est pas une réponse à bouton-poussoir . Les conditions doivent être droit .

donc je pense que je fais tout ce qu il faut… bien sur ca fait 4 ans que je test plein de truc … elle le fait tout seul devant moi , elle ce touche , mais pareil a un moment elle stop et ca la chatouille…

“comment donner une femme un orgasim |les meilleures façons de faire venir une femme”

Le problème du respect peut se poser pour certaines, mais moi je kiffe quand elle est à genoux devant moi ou qu’elle est assise sur le bord du lit et moi debout devant elle. Si la meuf trouve ça trop irrespectueux ou dominant, elle peut néanmoins sucer en nous allongeant sur le dos sur le lit et : il lui suffit de venir sur nous au pied du lit. Y’a pas mal de meufs qui oublient que, pendant la pipe nous sommes vulnérables et qu’elles ont la totale maîtrise de notre plaisir. Donc on ne domine pas tant que ça ! Les filles de Sex and the City ont raison lorsqu’elles déclarent : « O.K., quand on les suce, on est à genoux. Mais, en même temps, on les tient par les couilles. » Donc : match nul ! Comme pour le cunni !

je débute une relation avec une femme dont je suis épris , le problème est qu’en matière de caresses, elle est très demanderesse et réceptive aux miennes mais elle ne me touche pas , ni me caresse , son explication ? elle veut arriver à l’extase afin de pouvoir me donner un peu de plaisir .Suis-je normal ? que faire ?

Et pour répondre, je parlerai d’orgasme clitorien car vaginal sa ne m’est jamais arrivé, mais au niveau du clitoris sa m’est arrivé en voulant le bloquer (mais je m’y suis prise trop tard), que finalement il se declanche quand meme mais beaucoup amoindri, du faite que je voulais le bloquer.

Ce n’est pas parce que votre bouche est l’outil principal de l’exercice que vous devez négliger le rôle de vos mains. Sachez utilisez vos mains pour compléter le travail de votre bouche Par exemple, vous pouvez caresser la verge avec votre main quand vous léchouillez les bourses ou l’inverse. Parfois, le Sucé préfèrera une caresse uniquement buccale. Dans ce cas utilisez vos mains pour autres choses, tenir les siennes par exemple (les options sont nombreuses)

Le contexte de la pipe compte, bien sûr. Selon l’endroit où l’on fait ça et la journée que l’on a passée, on peut être plus ou moins d’humeur. Mais je souhaite ici parler des croyances plus profondes qui sont liées à la pipe.

A côté de la technique , l’excitation  et l’osmose semblent deux attitudes particulièrement importantes pour faire jouir une femme..La fougue , l’imprévu, l’impatience , des va-et-vient modulés mais aussi une parfaite maitrise de l’acte sexuel peuvent sacrément aider  dans l’atteinte de l’orgasme et d’un plaisir plus intense.

C’est quoi ces FEMINISTEs? La fellation ou le cunni est totalement normal et fait partis des preliminaires. ARRÊTez de dire que c’est horrible sans y avoir gouter et de plus, nous hommes on pourrait dire pareil du cunni, mais non. Nous le faisons pour faire plaisir ou par plaisir

Ce soir, vous avez décidé de tester la fellation ! Problème : vous ne connaissez absolument pas le mode d’emploi… Pas de panique ! Coralie Trinh Thi, auteur d'”Une leçon de fellation”, vous délivre ses conseils.

comme tu dis l orgasme fini ton clitot devient intouchable , c est exactement ca … mais c est pas un orgasme quelle a … ou alors c bizzard …. bref j’ai tout essayé , j aimerai trouvé une femme avec le meme probleme .. ou un homme qui a deja rencontré ca !

«Beaucoup de salive! Genre crachez littéralement sur sa bite! On ne sait pas pourquoi mais les mecs adorent ça. Et léchez vos mains pour qu’elles soient super glissantes au cas où vous auriez un haut-le-cœur ou que votre bouche ait besoin de faire une pause.»

Et pourtant, là, dans les deux points que tu opposes, je trouve qu’il n’y a rien à voir. « Avoir un train de retard » est un passage OBLIGé pour tous. Toi, moi, Aurélien, Eros. On s’est tous planté, on a tous eu le mauvais rythme, le mauvais mouvement. Mais on a appris avec l’expérience, la répétition, et … la discussion !

1. d’avoir de l’endurance. Il prend généralement plus de temps pour donner une fille un orgasme vaginal qu’il n’en faut pour lui donner un orgasme clitoridien. Il y a une bonne chance que vous aurez à maintenir plus longtemps et pousser un peu plus vers l’intérieur. Si le déclencheur rapide est un problème pour vous, y remédier en effectuant des exercices, et en faisant en sorte que vous n’allez pas éjaculer prématurément en se masturbant.

Les hommes peuvent très vite passer à l’action car un rien les excite, une partie du corps dévoilée, des mots coquins, une suggestion de passer à l’acte et hop c’est parti ! Mais pour ces dames ou ces demoiselles, c’est parfois beaucoup plus subtil et pour les amener à se relâcher il faut utiliser les bons mots, les bons gestes et la bonne façon de faire. Et bien souvent le manque d’expérience est fatal car lorsqu’on s’y prend mal cela peut provoquer un véritable blocage. C’est pour surmonter cet obstacle que les préliminaires sont aussi importants.

Si vous êtes mal à l’aise avec ces possibilités, pas de panique, vous devez toujours chercher à rester cohérente avec vos valeurs, je ne suis là que pour vous ouvrir les yeux sur des possibilités mais rien n’est plus important que votre plaisir et vos valeurs.

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant. Pour l’exercer ou en savoir plus, cliquez ici.

Si la femme est physiologiquement prédisposée à l’orgasme multiple, cela ne signifie pas pour autant que toutes les femmes ont systématiquement plusieurs orgasmes à la suite. En effet, le phénomène d’orgasmes multiples ne concerne qu’une partie des femmes qui sont capable de conserver un certain lâcher prise après le premier orgasme.

Cette étude a raison et tort à la fois : raison parce qu’il est vrai que la distinction n’est pas scientifique, tort parce qu’il y a plusieurs façons de stimuler efficacement les organes érectiles féminins, et donc que l’on peut utiliser des noms différents pour chaque action choisie et son résultat.

Que leur homme soit la personne en charge, qu’il assure la sécurité et qu’il subvienne aux besoins de la famille. Même si l’on ne parle pas de créer une famille ici, la plupart des femmes sont très sélectives quand il s’agit de s’abandonner à un homme.

Je le dis tout de suite, j’adore pratiquer la fellation avec mes partenaires et eux en sont vraiment ravi. Je me débrouillé déjà assez bien avant de lire tout ces conseils, mais avec ce que j’ai appris ici, je vais m’améliorer d’avantage.

“comment effectuer l’oral sur votre petit ami les femmes orgsam”

Par domination, il s’agit davantage de prendre l’initiative, de faire semblant de prendre tout le contrôle : c’est à la fois agréable et stimulant pour la demoiselle car vous lui offrez une occasion de se donner librement au plaisir sans avoir à faire quoi que ce soit ni à le réclamer. La suggestion est : « je vais te faire jouir quoi qu’il arrive ». Se laisser complètement aller est certainement un des orgasmes les plus intenses qu’une femme peut expérimenter.

Plusieurs types de fellation existent. Et autant de techniques pour la pratiquer. Les timides préfèrent s’attarder sur les testicules, sans vraiment sucer le gland et le membre de l’homme qui les intimident. Cela peut constituer une première approche. Les aventurières avalent goulûment le pénis de l’homme jusqu’à dépasser le niveau de la glotte. Grandes amatrices de gorge profonde (ou « deep throat » en anglais), les amantes qui osent la pratiquer sont très actives et apprécient donner une fellation.   

“38 conseils d’une experte en sexe pour rendre un homme fou de plaisir” … Une coach en sexualité trahit ce que les hommes attendent secrètement de leur compagne pendant le sexe. Peu d’hommes oseront vous le dire par peur de vous vexer. J’ai mis ces 38 conseils dans un rapport PDF que vous Télécharger Gratuitement en cliquant ici.

Ce soir, vous avez décidé de tester la fellation ! Problème : vous ne connaissez absolument pas le mode d’emploi… Pas de panique ! Coralie Trinh Thi, auteur d'”Une leçon de fellation”, vous délivre ses conseils.

Commencez en position du missionnaire. L’homme se penche légèrement en arrière et porte le bassin de sa compagne en l’air. Cette dernière utilisera ses pieds pour l’aider à porter le poids des jambes, jambes arquées à la manière d’un pont. Placez-vous à une hauteur qui soit confortable pour tous les deux.

Lors de la séquence sexuelle, ces corps caverneux et spongieux se gonflent de sang. Si les deux corps spongieux enserrent bien le vagin, la verge dans ses mouvements va les frotter et les exciter, ce qui rend l’orgasme possible de cette façon. Mais si ces deux corps sont un peu écartés, même de quelques millimètres – ce qui peut être un cas très répandu puisque cela n’a aucune conséquence sur la survie de l’espèce – la verge n’aura plus d’effet sur eux, la femme ne ressentira rien et l’orgasme ne viendra pas.

Au lit, on a toutes envie de prendre du plaisir. C’est le principe, non ? Seulement voilà, le corps d’une femme est assez compliqué, et nous ne sommes pas livrées avec un manuel qui dit : “Appuyez-ici, caressez-là, embrassez-ici pour la faire jouir”.

Si décrocher un premier rendez-vous avec une fille est très certainement l’étape la plus difficile pour séduire, combien de braves ont ensuite trébuché dans la dernière ligne droite, victimes avant tout d’eux-mêmes ? Voici une série de routines simples et faciles à exécuter histoire de mettre toutes les chances de votre côté.

Chez les femmes interrogées, le plaisir clitoridien est ainsi trop souvent oublié. 78 % des sondées déclarent atteindre “facilement” l’orgasme lorsque leur partenaire les pénètre vaginalement tout en leur caressant le clitoris. L’enquête, enfin, n’est pas avare sur les positions les plus adaptées pour atteindre l’orgasme chez les femmes : le missionnaire, position la plus évidente chez les couples, n’est pas à bannir puisqu’elle est citée par 72 % des femmes interrogées. Suit “l’Andromaque” (la femme est à califourchon sur l’homme), cité par 58 % des sondées et le “gaufrier” (la femme est allongée sur son partenaire) à 57 %. La levrette, qui semble bénéficier d’une certaine mode dans les pratiques, n’arrive qu’en quatrième position. A bon entendeur…

personnellement je suis passée plusieures fois par là! Au début je n’osais surtout pas, ça me dégoutait totalement, et mon copain avec qui je suis depuis plus d’un an ne m’a jamais mais vraiment jamais rien demandé sur ces choses-là! Et je l’en remercie!

Soyez patient.  Bien que vous deviez escalader régulièrement, vous allez devoir faire des pauses… voir mêmes des retours arrières. Rien ne se fera tant qu’elle ne sera pas prête à partager le moment avec vous. Sachez donc temporiser afin de lui permettre d’atteindre le niveau d’excitation approprié.

Surpris, je lui demande pourquoi il vient me demander des astuces pour faire jouir sa copine… à moi ? Sa réponse : “tu veux rire, tout les filles sur le campus parlent de toi. Elles se passent le mot entre elles, elles disent que tu leur fait des trucs de dingue ».

Certaines femmes ont du mal à atteindre l’orgasme. En fait, elles sont même assez nombreuses à être dans ce cas. La plupart du temps, elles éprouvent un grand plaisir pendant l’acte, mais… elles n’arrivent jamais au terme de leur plaisir. Bien sûr, on ne peut pas obtenir un orgasme à tous les coups. Mais quand on sait que de nombreuses femmes se plaignent de n’avoir jamais réussi à atteindre l’orgasme au cours de leurs vies, on est en droit de trouver cela dommage…

« Pour notre couple, la fellation est indispensable. Je la pratique souvent, en allant au bout ou pas ; cela se joue en un regard avec lui, c’est une complicité joyeuse. J’ai beaucoup d’appétit pour le sexe, rien ne me dégoûte. Je ne demande jamais rien en retour, les choses viennent spontanément. La pipe, il faut s’y intéresser, apprendre à bien la faire. L’indispensable ciment du couple, c’est d’avoir en tête ce qui peut combler l’autre. Le sexe n’est que la prolongation des conversations amoureuses. Penser à l’autre, anticiper son plaisir évite les frustrations. »

Cette leçon, d’ailleurs applicable à la totalité des pratiques sexuelles, est fondamentale. Il est capital que vous dialoguiez avec votre partenaire, à la fois pendant (dans ce cas vous pouvez utiliser un autre moyen d’expression que la parole) après ou avant l’exercice. Même si c’est aussi, et surtout, au Sucé de vous dire ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, soyez pro active et facilitez son expression. Quand il y a des choses que vous aimez particulièrement faire, dites-le au Sucé (au cas où il n’aurait pas tout compris). Non seulement, il sera content de voir que vous prenez un plaisir particulier à certaines choses, mais ça l’invite aussi à se prononcer sur ce qu’il aime.

Chaque personne est différente et pour atteindre l’orgasme il n’existe malheureusement pas de règles prédéfinies. Néanmoins, il existe deux paramètres à prendre en considération qui pourront vous aider à devenir un super coup.

Vous aussi, vous aimez que votre homme fasse attention à vous, vous complimente et adopte parfois des attitudes coquines. Vous pouvez lui faire comprendre que vous appréciez particulièrement lorsqu’il vous dit qu’il vous trouve sexy dans cette robe, qu’il a envie de vous, qu’il vous offre des fleurs… Si tout cela vous met dans un bon état d’esprit avant d’entamer une partie de jambes en l’air, pourquoi s’en priver ? Aussi, si vous aimez qu’il vous envoie des petits messages coquins durant la journée afin de suggérer ce qui vous attend le soir, n’hésitez pas à rentrer dans son jeu. Si au contraire, il n’ose pas vous envoyer de sextos car il craint votre réaction, vous pouvez lui en parler ou bien faire le premier pas, en lui envoyant des propositions coquines lorsqu’il est au travail… Il se prendra très vite à ce petit jeu sensuel et n’hésitera pas à réitérer l’opération, afin que l’excitation monte en vous et vous mette dans de bonnes conditions pour vos retrouvailles du soir.

Allongez-vous sur le dos et humidifiez vos doigts avec votre salive, puis utilisez votre index et votre majeur pour tapoter délicatement votre clitoris. Variez le rythme jusqu’à ce que ce bouton du plaisir sorte de sa cachette. Petite astuce, une musique langoureuse en fond sonore donnera le rythme à vos mouvements. Résistez à la tentation d’accélérer la cadence pour rendre le jeu plus excitant. Faites plutôt de petits mouvements circulaires. Lorsque vous êtes au bord de l’orgasme, introduisez un doigt ou deux (attention à vos ongles) dans votre vagin et utilisez vos fluides pour lubrifier votre clitoris. L’excitation venant, cet organe devient de plus en plus sensible. Le lubrifier vous permettra donc d’éviter les irritations. Ce n’est qu’une fois que vous serez sur le point de jouir que vous pourrez vous laisser aller en stimulant votre clitoris comme il vous plaira. Mouvement circulaire ou de bas en haut, à vous de voir ! La clé est d’éviter toute précipitation pour mener le plaisir à son paroxysme ! 

« La pipe, ça doit toujours venir de moi : ça ne se demande pas, ça s’accueille ! Je ne supporte pas qu’on m’appuie sur la tête. Cela dit, je le fais avec plaisir, c’est rigolo, comme une expérience de chimie à l’école : on observe de près le tube à essai ! Et puis c’est amusant à pratiquer. Je ne demande jamais la réciprocité, ça non, je suis une femme de gauche, je suis pour le gratuit, très 2.0, quoi. Je donne, et comme il est bien élevé, il donne en retour, pas forcément illico, mais la fois suivante. La fellation, c’est une représentation de la bonne entente entre les sexes et, oui, j’ose, un acquis féministe. Je trouve que ça équilibre bien les forces en présence : je prends beaucoup de place et de pouvoir à la maison. Une petite pipe calme le jeu, met de la douceur, lui permet de croire qu’il est le boss, ce qui tombe bien à un moment où je gagne plus que lui. Finalement, chacun a l’impression de dominer l’autre, c’est ça, le génie de la pipe ! »

“moyen le plus facile de donner une fille un orgasim les avantages de donner une femme par voie orale”

Ce n’est pas parce que votre bouche est l’outil principal de l’exercice que vous devez négliger le rôle de vos mains. Sachez utilisez vos mains pour compléter le travail de votre bouche Par exemple, vous pouvez caresser la verge avec votre main quand vous léchouillez les bourses ou l’inverse. Parfois, le Sucé préfèrera une caresse uniquement buccale. Dans ce cas utilisez vos mains pour autres choses, tenir les siennes par exemple (les options sont nombreuses)

Pour le reste, il ne faut pas hésiter à observer les réactions de son partenaire car c’est surtout par tâtonnements que vous trouverez les gestes appropriés. Chaque homme a sa manière bien à lui de réagir. 

Encore des vidéos pour vous apprendre les meilleures techniques du touché. Je vous le dis, vous allez devenir des pros et vos partenaires ne pourront plus se passer de vous…attention, ces vidéos sont très hots!!!

L’intelligence est un bonus enorme pour la sexualite car elle apporte une cerebralite qui sublime le plaisir de celle ou celui qui sait s’en servir. Mais c’est aussi un frein enorme pour une personne qui bloque a cause de cette meme intelligence. J’ai conseille des milliers de femmes en pas mal d’annees et je peux te dire que l’intelligence a souvent ete le frein. Ca se materialise concretement comme un controle de soi meme tres important sur tous les plans et donc un laisser aller totalement impossible a trouver. Ce sont les “enigmes” les plus interessantes a resoudre pour un fan de casse tete comme moi .

L’idée est que ce soit spontané et imprévu. J’ai une copine une fois qui, juste avant de partir au boulot, au lieu de m’embrasser, m’a sucé en quelques secondes, puis est partie sans dire un mot. Je m’en souviens encore.

En dépit du nom qui fait très « manuel technique », il s’agit d’une position exceptionnellement agréable pour une vaste majorité de femmes. En modifiant légèrement l’alignement des deux bassins, vous permettez aux os du pubis de l’homme de venir se frotter contre le clitoris de la femme, ce qui permet de donner une stimulation directe tout au long du coït, stimulation dont bien des femmes ont besoin pour atteindre l’orgasme. C’est une très bonne position pour les hommes qui veulent stimuler le clitoris de leur partenaire au cours de l’acte, mais qui ont du mal à coordonner des caresses effectuées avec les mains avec le reste du mouvement. C’est aussi une excellente position pour toutes les femmes un peu timides qui ne veulent pas essayer des tonnes et des tonnes de positions, car il est extrêmement facile de passer à cette position à partir d’un traditionnel missionnaire. Et plus généralement, c’est une position qui procure énormément de plaisir tout en étant à la fois intime, facile et sans prise de tête.

Le geste à effectuer est assimilable au mouvement de la main qui consiste à signifier « viens par ici » à quelqu’un. Il s’agit ensuite de répéter ce geste en stimulant la partie supérieure du vagin. Quand vous sentez la boule durcir, c’est le moment d’augmenter la pression et la cadence de vos mouvements. Croyez-moi sur parole, cette technique est d’une efficacité redoutable quand elle est exécutée comme et quand il faut. Elle produit assez régulièrement des éjaculations chez la femme.

Y’a beaucoup de filles qui veulent me toucher les couilles au lit : elles veulent me les lécher ou les tripoter avec leurs doigts. Il paraît qu’il y a des mecs qui kiffent ça à fond, mais moi perso, ça ne me plaît pas. Si ça dure 5 secondes ça va mais si elles font durer : je leur demande d’arrêter en leur expliquant que ça me fait mal. Ca partait d’une bonne intention mais bon…

Prendre les choses ‘à l’endroit’, demander sans faire les choses mécaniquement, avoir accès aux désirs ou aux fantasmes de l’autre et lui donner du plaisir sans suivre un script établi (préliminaires – pénétration – post-coitum cigarette), tout cela peut faire des merveilles pour plaisir partagé du couple, en remontant tout simplement à la source: « Qu’est-ce qui marche pour toi? »

Bonjour ! je sors avec ma copine depuis quelques mois et j’aimerais pouvoir lui donner un orgasme clitoridien. En fait quand je lui touche le clitoris avec une petite pression et en faisant des vas et viens et tout sa l’excite vrm beaucoup  !! A un tel point qu’elle m’arrête pcq c’est trop intense. De plus, elle a mal le lendemain si j’ai trop été loin. J’aimerais avoir des conseils pour pouvoir l’amener à l’orgasme de cette facon Merci beaucoup !

En pleins ébats, certains gestes peuvent amplifier vos sensations : des respirations abdominales profondes, par exemple, ou le fait de contracter les muscles pubo-coccygiens lors de la pénétration. Si vous n’avez pas l’habitude, n’hésitez pas à vous entraîner avec les exercices de Kegel, qui consistent à raidir cette zone comme si on cherchait à retenir une miction. Une sorte de stop-pipi, en somme.

Pour faire plus simple, vous devez comprendre qu’une bonne partie de l’orgasme se joue dans la psychologie de votre partenaire et qu’il vous faudra vous glisser dans sa tête afin de lui suggérer qu’elle a très envie de fondre de plaisir pour vous. Commencez par la détendre, il faut absolument qu’elle se laisse aller. Certaines femmes ont peur de l’orgasme parce qu’elles ignorent comment leur corps va y réagir. Il vous revient donc désamorcer tous ses blocages afin qu’elle se sente bien et s’abandonne à vos mains expertes. Toutefois, cela peut prendre plus d’une séance. Soyez donc patient avec elle.

 “Plutôt que se retenir, il s’agirait de surfer sur la crête de la vague orgasmique et retarder la phase résolutoire” a ainsi décrypté la sexothérapeute Nathalie Giraud Desforge pour Doctissimo.fr. “Maîtriser la montée orgasmique nécessite en premier lieu d’en avoir conscience et donc d’avoir une bonne écoute de son corps et de son ressenti” poursuit-elle. 

Nous y sommes ! Nous allons à partir d’ici voir comment vraiment donner un orgasme à une femme. J’ai pris la précaution, comme vous pouvez le constater, de scinder la problématique en deux sous-parties. En effet, il n’y a pas que la pénétration et le pénis qui peuvent donner un orgasme à une femme. Avec moins d’efforts, la bouche, la langue et les doigts le peuvent aussi. Mais comment faire ?

Les réactions orgasmiques sont des contractions musculaires de la région du vagin. Si vos muscles y sont atones, ils auront du mal à réagir à l’excitation. Il leur sera alors difficile de déclencher un orgasme, à moins d’une stimulation très très intense et très longue. Alors, entraînez-vous ni vue ni connue à muscler votre vagin : serrez-le puis desserrez-le en toute discrétion. Répétez la contraction plusieurs fois de suite. Résultats garantis.

Vous voulez qu’elle jouisse ? Ne la contrariez pas quelques minutes avant en lui disant qu’elle a les nichons qui se cassent la gueule, la fesse molle ou qu’elle a trop mangé. Évitez aussi les commentaires sur les autres filles qui risquent de la faire complexer. Bref, tout ce qui peut la contrarier est à éviter avant l’acte si vous voulez la faire monter au 7ème ciel.

 » D’un point de vue anatomique, le téton est un organe érectile, comme le clitoris, ou encore le sexe masculin… et c’est une zone érogène primaire chez les femmes«  rappelle Alain Héril dans son ouvrage Femme épanouie.

La plupart des recherches menées sur la psychologie de l’orgasme portent sur l’orgasme féminin. Elles admettent plus ou moins explicitement l’hypothèse d’un orgasme féminin plus introverti et plus complexe que l’orgasme masculin. Des analyses neurologiques comparées sur les réactions des deux sexes tendent aujourd’hui à infirmer cette hypothèse, de plus en plus attribuée à certains préjugés sociaux préalables.

Retenez quand même que madame doit être excitée pour que vous puissiez le localiser plus facilement. Dans le cas contraire, vous risquerez d’avoir du mal à le trouver. Et, plus vous le stimulerez, plus vous saurez le repérer. D’ailleurs, cela nous emmène à la question suivante…

Pour trouver le rythme qui lui provoque le plus de plaisir : commencer doucement, puis accélérer progressivement en ajustant votre vitesse selon ses réactions. Si vous voyez le moindre signe de déplaisir, ralentissez un peu – car le gland est une zone sensible et une vitesse trop rapide peut être légèrement douloureuse.

Saviez-vous que la position des jambes peut influer sur le déclenchement de l’orgasme ? Pour certaines femmes, la posture idéale est jambes écartées. Pour d’autres, se tenir jambes serrées est plus favorable. Cela dépend en fait de l’histoire du corps, de ses premières découvertes des sensations de plaisir. Quand le corps a trouvé comment il fonctionne, il est très fidèle à ce chemin du plaisir. A vous de jouer.

Pas question de prendre ca enbouche? Quelle horreur! Ni pute ni soumise.l homme qui fera mettre a genoux n estpas ne.la vraie liberte sexueele, c est de faire ce dont on a vie, et nonpas se forcer a faire des pratiques qui nous degoutent.se soumettre a u homme , meme pas en reve.s abaisser a ca , jamais de la vie.je me respectectrop pour me laisser souiller.mon corps est trop precieux et il m appartient.c est pas un mec qui m imposera quoi que ce soit.

Éducation sexuelle Majorité sexuelle Sexualité dans le judaïsme Paraphilie Tourisme sexuel Club échangiste Cybersexe Érotisme Pornographie Japon Pornographie transsexuelle Prostitution Grèce antique Prostitution masculine Misère sexuelle CFNM CMNF

Allongez-vous sur le dos et humidifiez vos doigts avec votre salive, puis utilisez votre index et votre majeur pour tapoter délicatement votre clitoris. Variez le rythme jusqu’à ce que ce bouton du plaisir sorte de sa cachette. Petite astuce, une musique langoureuse en fond sonore donnera le rythme à vos mouvements. Résistez à la tentation d’accélérer la cadence pour rendre le jeu plus excitant. Faites plutôt de petits mouvements circulaires. Lorsque vous êtes au bord de l’orgasme, introduisez un doigt ou deux (attention à vos ongles) dans votre vagin et utilisez vos fluides pour lubrifier votre clitoris. L’excitation venant, cet organe devient de plus en plus sensible. Le lubrifier vous permettra donc d’éviter les irritations. Ce n’est qu’une fois que vous serez sur le point de jouir que vous pourrez vous laisser aller en stimulant votre clitoris comme il vous plaira. Mouvement circulaire ou de bas en haut, à vous de voir ! La clé est d’éviter toute précipitation pour mener le plaisir à son paroxysme ! 

«Ce n’est pas parce qu’on appelle ça le sexe oral qu’il faut n’utiliser que sa bouche. Veillez à vous servir aussi de vos mains, et regardez les mouvements qui suscitent les réactions les plus intenses. Tout le monde n’est pas sensible aux mêmes endroits et certains le sont parfois trop dans certaines zones.»

Au lit, on a toutes envie de prendre du plaisir. C’est le principe, non ? Seulement voilà, le corps d’une femme est assez compliqué, et nous ne sommes pas livrées avec un manuel qui dit : “Appuyez-ici, caressez-là, embrassez-ici pour la faire jouir”.

“l’homme donnant la fille par voie orale meilleur moyen d’orgasim”

En attendant que les scientifiques creusent leurs théories pour savoir ce qu’est vraiment l’orgasme féminin, les trois règles d’or découvertes pourront peut-être redonner le sourire à quelques couples.

Ce comportement est sans nul doute la qualité principale qu’un homme doit acquérir pour exciter une femme, que ce soit au lit, ou en dehors ! Malgré l’évolution de notre société et de la place de la femme, les mentalités, elles, sont bien plus longues à évoluer. A ce titre, une des qualités premières que recherche une femme chez un homme est …. le fait qu’il soit un homme !

Les cercles avec ta langue sont très bien. Je déteste les pichenettes. J’en vois tout le temps dans le porno et je ne comprends pas. Je déteste quand ta langue devient toute dure et pointue au bout, laisse la grande et légèrement ferme. »

bonjours je suis un jeune homme j’ai une copine depuis peu , et j’aimerai la rendre heureuse sexuellement car je sais que les femme sont dur a atteindre l’orgasme , enfin pour un homme comme moi avec peu d’experience. Je sais qu’il n’y a pas de technique concrete pour l’orgasme mais j’aime savoir comment vous faites ? et les “technique” que vous utiliser , et ou se trouve le point G ? par exemple comment faire vous jouir votre femme ? svp aider moi

La littérature scientifique est claire : pour faire jouir une femme, c’est la diversité des pratiques qui fonctionne le mieux, explique Maïa Mazaurette dans sa chronique hebdomadaire pour La Matinale.

Tu lui demande de se tourner dans un premier temps, tu passe en dessous. Si elle reste le corps droit, enfin, assis sur toi mais pas la tête devant ton sexe, tu peux gentiment lui caresser le dos en mettant une légère pression de ce fait elle s’allongeras sur toi toute seule et seras confronté à avoir la bête devant sa bouche !

cet extrait de comment sucer un mec est très intéressant car il me permet de m’ améliorer dans dans cette pratique car j’aime bien sucer , mais je ne sais pas si je le fais bien et vois conseils sur la manière de sucer la bite sont très importants, simplement parce que de nos jours tous les hommes aiment se faire sucer la queue et si tu ne sait pas comment sucer des bites c’est raison valable pour certains mecs de se tirer voir ailleurs. si vous avez aussi un extrait qui explique comment se faire sucer par un mec , ce serait pas mal aussi pour que le mien s’améliore car j’ai du mal à lui dire qu’il ne fait pas vraiment comme je le veux pour éviter de le frustrer.

80 % des femmes pratiquent la fellation (source INSERM), mais 33 % d’entre elles déclarent ne pas l’apprécier. Comment expliquer la frilosité des récalcitrantes ? Peut-être parce le sexe oral est considéré – à tort – comme quelque chose de sale. Ou encore est-ce la peur de mal s’y prendre…

Sinon vous risquez de mal faire et donc de ne pas donner autant de plaisir à votre partenaire. Les hommes préfèrent une femme qui veut et qui aime leur faire plaisir plutôt qu’une qui fait ça uniquement de façon mécanique sans profiter du moment. Imiter les actrices pornographiques n’est pas une bonne chose parce que ce qu’elles font dans les films X est de la mise en scène et c’est souvent surjoué et ne procurera pas de plaisir à votre compagnon.

Quand vous pensez comment faire une bonne fellation à un homme, vous pouvez vous demander à propos de toutes ces différentes positions et les techniques de fellation, ainsi que certaines des choses plus avancées comme faire une gorge profonde d’un homme. Mais il ya une erreur:

« Le lâcher prise ainsi que la confiance en son ou sa partenaire sont indispensables » rappelle Marjorie Cambier. « Il faut également que la femme accepte pleinement son plaisir, sans culpabilité aucune, qu’elle connaisse bien son corps, ses zones érogènes, et qu’elle soit à même de communiquer tout cela à son partenaire ». Un constat que ne peut que confirmer Catherine, qui ajoute « l’amitié, la confiance envers son partenaire sont essentiels. Je pense que c’est d’ailleurs ce qui me faisait défaut avec mes autres partenaires. Aujourd’hui, tout semble plus simple, y compris le plaisir ». 

Autre technique de la sexologue Emily Nagoski : lorsque vous êtes au comble de l’excitation, demandez à votre homme de vous caresser très doucement le clitoris. Ne vous inquiétez pas, cela ne va pas faire redescendre la température. Au contraire, cette stimulation a pour effet de décupler et de prolonger la jouissance.

Allongez-vous sur le dos sur le lit avec votre tête en dehors du matelas. Faites-le se mettre debout derrière vous et penchez-vous afin de prendre son pénis dans vos mains et votre bouche, à l’envers.

Un dernier point : lâchez-vous vraiment ! Si vous voulez faire jouir une femme rapidement, montrez-lui que vous aussi, vous aimez ce qui est en train de se passer ! Une femme prend du plaisir aussi par effet miroir: elle voit que vous en prenez, ça va l’exciter encore plus !

« Chérie on va faire l’amour ? » Si vous souhaitez être certain de rater votre soirée câlin, c’est exactement la phrase à employer ! Une femme a besoin de tendresse et de mots qui font rêver pour se donner à un homme, y compris si vous êtes ensemble depuis des années. Il faut la charmer presque à chaque fois et lui montrer qu’elle est unique à vos yeux mais également faire monter en flèche sa libido.

Alors qu’outre-Atlantique, la donne est inversée. Sucer un mec, sucer son date, sucer au premier rendez-vous : pour nos cousines américaines, c’est presque « normal » dans la chronologie de la relation. (Gros cliché, généralisation diront certains, mais pour nous, les Américaines sucent plus facilement que les Françaises).

La division binaire des orgasmes est absurde aussi parce que la muqueuse vaginale ne contient pas de terminaisons nerveuses sensitives, et le va-et-vient de la verge ne peut rien provoquer “vaginalement” (de même que les tampons insérés dans le vagin ne donnent pas de sensations). Il n’y a donc pas d’orgasme vaginal, à point de départ vaginal, et c’est pour cela que la grande majorité des femmes ne jouit pas de la pénétration.

et bien la réponse est simple, quand on fait l’amour à notre femme , on ne cherche pas seulement à avoir du plaisir ,mais également à en donner .est étant éjaculateurs précoces on ne peux pas satisfaire notre partenaire comme elle désir,donc pour combler le vide ,on va essayer de trouver une autre façon de donner un orgasme à notre chérie en attendant que notre problème d’éjaculation précoce soit définitivement résolus et ça va venir croyez moi.

N’hésitez pas à saliver pour bien lubrifier. L’idée est de reproduire un peu la texture du vagin qui est chaud et humide. C’est un intérêt des pipes, surtout quand on baise habituellement avec capotes : parce qu’on sent vraiment la femme sans avoir un bout de plastique sur son sexe qui nous sépare d’elle. Concernant le risque de MST, il est très faible par voie orale et quasiment inexistant lorsqu’on n’a pas de plaies dans la bouche.

« Le contrôle de l’éjaculation chez l’homme peut permettre de faire durer le rapport plus longtemps, et augmente ainsi la probabilité de survenue d’autres orgasmes chez la femme » poursuit Marjorie Cambier. Plusieurs techniques permettent de retarder l’éjaculation, et notamment certaines issues du Tao, « une philosophie chinoise qui propose des méthodes pour contrôler l’éjaculation masculine, et donner un maximum de plaisir aux femmes ».

S’ils sont peu importants, ou absents, aucune stimulation n’aura d’effet. À une patiente qui me disait “cela fait deux ans que je cherche mon point G”, je n’ai pu que répondre : “si en deux ans, vous n’avez rien trouvé dans un vagin qui ne fait que six cm, c’est qu’il n’y a rien !”

La première arme du séducteur, c’est donc la confiance en soi. Elle est plus importante que le look, les cheveux bien coiffés ou le portefeuille plein à craquer. Un homme qui a confiance en lui est naturellement plus attirant, plus sexy. C’est évidemment valable pour la femme aussi. La confiance en soi est à même d’abattre les barrières que la société a érigées : ventre plat, abdos et fessiers béton, plastique de rêve, etc. Une femme ne verra jamais ces défauts chez vous (si tant est que ce sont des défauts) si vous l’éblouissez de votre charisme sexuel. Elle sera comme une apprentie à l’école du maitre, prête à faire sa volonté parce qu’elle est convaincue qu’il saura lui apporter le bonheur qu’elle recherche ardemment.

Regardez-la. Deux raison : déjà, c’est très excitant, et ensuite cela vous fournira des indices. La moindre grimace, le moindre signe d’ennui est à prendre en compte. Vous devriez arriver à savoir ce qui la fait décoller.

Essayez de retenir votre urine pendant que vous urinez. Serrez ce muscle pendant environ 10 secondes et relâchez-le. Faites 3 séries de 15 répétitions par jour. Cela vous aidera à sentir quand vos muscles pelviens se resserrent avant un orgasme et leur permettra de se détendre.

Le fait que les rapports durent plus longtemps, que la relation amoureuse soit satisfaisante, de parler au lit (ou ailleurs) de ces choses a aussi un effet, faible mais significatif pour les femmes hétérosexuelles.

4. Concentrez-vous. Si vous mettez toute votre attention sur votre compagne, vous lui ferez l’amour bien plus passionnément. Pensez-y ! Si vous finissez en premier et souhaitez l’aider à parvenir à l’orgasme, vous vous n’aurez plus l’enthousiasme et la passion nécessaires.

Ces techniques à elle seule suffiront à lui donner un orgasme puissant en général assez rapidement, mais vous pouvez aussi utiliser vos doigts pendant que vous lui lécher le sexe. Toutefois ne faites pas l’erreur de faire des mouvements de va et viens avec votre doigts comme cela. C’est une erreur que beaucoup d’Hommes font en pensant donner le même plaisir qu’une pénétration en plus du cuni, mais je peux vous assurer que les femmes n’aiment pas ça et que cela peut même être douloureux. Vous pouvez toutefois positionner vos doigts de manière bien spécifique pour donner à votre partenaire la sensation qu’elle est pénétrée par un gros sexe en même temps que vous lui léchez le minou. Je vous conseille de consulter nos techniques avancées de cunnilingus sur notre site Orgasmeféminin.fr.

Pas forcément besoin d’être deux pour atteindre le nirvana. Sachez que la masturbation féminine peut vous aider à parvenir à l’orgasme vaginal. Votre toucher et votre dextérité sensuelle provoqueront une excitation intense proche de la jouissance.

Dans les grandes lignes. Elle demande parfois une certaine position, ou que je lui fasse un cunni. il faut que je la cherche quand même. Mais c’est en général elle qui demande pour faire l’amour.

Si seulement tous les hommes pouvaient lire ce guide, notre vie en serait changée. Néanmoins, vous pourrez partager quelques positions pour augmenter la complicité et stimuler son point G. I trans chat. Mais c’est pas grave, on peut avoir bcp de plaisir sans avoir d’orgasme! Dans ce contexte il ne fait pas paniquer, donnez simplement le meilleur de vous-même et dites-vous que la prochaine fois ce sera mieux.

Il ny a pas UNE bonne manière de pratiquer la Fellation. ChaqueFellation est unique et dépend des préférences et de l’état d’esprit de chacun. L’objectif étant de faire la meilleure possible à chaque fois, et qui dit meilleure dit agréable pour les deux protagonistes. N’essayez pas de trouver une recette miracle (même sil y a quelques trucs qui marchent quasiment à tous les coups, cf. la Leçon No 10). Si vous connaissez bien le Sucé, ce qui facilite quand même la tâche (sans jeu de mot), n’hésitez pas à appliquer les bonnes recettes éprouvées, mais évitez de le faire de façon systématique et répétitive. Essayez d’associer les méthodes sûres et les surprises. Laissez-vous guider par votre instinct et par votre Sucé. De même, il n’y a pas de moment privilégié pour l’exercice. Il peut être effectué en préliminaire, en petit cadeau inopiné ou pour débuter un second round Là encore, soyez ouverte à tout.

Maintenant, libre à vous de la faire jouir avec vos doigts PUIS avec votre queue. C’est vous qui voyez mais je voulais simplement vous faire comprendre que vous êtes absolument capable de faire jouir une femme plusieurs fois si vous comprenez et connaissez son corps et ses zones érogènes.

Si la multiorgasmie semble se trouver à la portée de nombreuses femmes, les hommes n’ont généralement pas la chance de profiter de ce phénomène. Cela s’explique notamment par le fait qu’un homme et une femme ne réagissent pas de la même façon à un rapport sexuel.« Après l’orgasme et l’éjaculation, les hommes connaissent une phase de résolution – durant laquelle le pénis redevient mou -, puis une période réfractaire » poursuit Marjorie Cambier. 

La plus ancienne distinction était entre orgasme clitoridien et orgasme vaginal, le premier qualifié d’immature par Freud, en opposition au second, celui de la femme adulte. Il y a longtemps que cette distinction a été critiquée (Yves Ferroul, “La Sexualité féminine”, 2000).

Lorsque l’on parle d’exciter une femme en communiquant, on pense souvent à le faire de manière verbale. Le langage est une composante de la communication, mais sa place est loin d’être prédominante. Et c’est également le cas en séduction !

“comment faire un orgasim féminin -comment une femme peut-elle obtenir un orgasim”

Je me souviens au collège avoir reçu un cours d’éducation sexuelle pendant deux heures et puis par la suite… Plus rien ! Nous nous étonnons d’avoir une formation basée sur le porno mais aucune alternative ne nous est proposée. Et pourtant, le sexe tient une place très importante dans la vie de couple mais aussi au niveau du bien-être général d’une personne. Plus vous avez une activité sexuelle épanouissante et plus vous êtes heureux tout simplement…

Mais comme pour le broute minou, il y a beaucoup de question de goût dans tout ce que je vais dire, donc souvenez-vous que ce sont des indications pour avoir de bonnes bases, pas des recettes miracles. J’ai rencontré un suisse qui me disait une fois qu’il adorait qu’on lui fasse des genres de brûlure indienne sur la tub. Je sais, j’ai des conversations bizarres. C’était près du lac du Loch Ness, alors la bizarrerie, vous savez…

Par ailleurs, pour les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce, la technique dite des cornes de taureau peut être à la fois une très bonne alternative et un exercice. En voici l’explication : si vous arrivez à faire jouir une femme par une caresse manuelle, elle sera tellement emportée qu’elle ne taillera que peu d’importance à la durée de la pénétration. De toute façon, elle sera toujours prête à vous comprendre si vous lui dites que comme elle, vous étiez transporté sur une autre planète par le plaisir. D’un autre côté, le temps d’attente de l’orgasme est un bon exercice pour apprendre à maitriser excitation et retarder son éjaculation. Mais ce n’est pas une raison pour substituer systématiquement les doigts au pénis. Ça non !

Classique des classiques, mais redoutable d’efficacité, la position du missionnaire est de loin la plus connue et la plus usitée. Elle offre un angle de pénétration optimale et les mouvements de « percussion » de l’homme stimulent aussi le clitoris. Mieux, c’est une position qui offre une multitude de possibilités qui permettent de varier rapidement en gardant la même excitation. D’après des sondages réalisés auprès des femmes françaises, 72% d’entres elles connaitraient plus facilement l’orgasme dans cette position.

Et pourtant, là, dans les deux points que tu opposes, je trouve qu’il n’y a rien à voir. « Avoir un train de retard » est un passage OBLIGé pour tous. Toi, moi, Aurélien, Eros. On s’est tous planté, on a tous eu le mauvais rythme, le mauvais mouvement. Mais on a appris avec l’expérience, la répétition, et … la discussion !

Les exercices de Kegel ont vu le jour dans les années 1940. Ils ont comme but de renforcer le plancher pelvien. En plus d’empêcher les fuites urinaires, ces exercices aident à avoir un orgasme puissant et à éjaculer. Il existe plein de documentation sur le sujet. Toutefois, pour que ça fonctionne vraiment, votre blonde devrait les faire pendant quelques semaines.

Cette technique est absolument miraculeuse pour faire éjaculer votre femme pendant que vous la pénétrez… Vous pouvez en fait “charger” son orgasme avec deux doigts et votre bouche en créant un effet d’aspiration au niveau de son point G. Il existe alors une sorte d’éponge dans son vagin qui va se gonfler, puis une fois à la limite de l’orgasme, vous pouvez pénétrer son vagin dégoulinant, pour “décharger” cette éponge avec votre gland, ce qui la fera éjaculer sur vous, avec votre pénis en elle… Je vous garanti des moments inoubliables !

* Champs obligatoires Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d’abonnement à nos services de presse en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant. Pour exercer ces droits, il vous suffit d’écrire en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@prismamedia.com ou PRISMA MEDIA, Le Correspondant Informatique et Libertés, 13, rue Henri Barbusse – 92230 Gennevilliers. Si vous acceptez que ces informations soient transmises à des partenaires du Groupe Prisma Media, ceux-ci peuvent être situés hors de l’Union Européenne. Charte pour la protection des données.

Enlevez lui le pantalon ou le vêtement qu’elle porte sur le bas du corps, lentement. Embrassez lui les pieds et remontez progressivement le long des jambes, tout en prenant bien soin de prendre votre temps. Lorsque vous arrivez au niveau de sa culotte, faîtes lui sentir votre présence, sans l’embrasser… en l’effleurant juste. Faîtes en sorte qu’elle ait envie de vous prendre la tête et de se la mettre entre les jambes. Redescendez alors pour faire l’autre jambe. Une fois que vous serez de nouveau arrivé au niveau de son entre-jambe, elle sera désormais toute disposée à ce que vous lui enleviez sa culotte, et que vous passiez à la suite !

Après son premier orgasme, donnez une petite pause à ses parties intimes, surtout au clitoris qui devient très sensible juste après le rapport. Mais cela ne veut pas pour autant dire que vous allez arrêter l’action. Continuez à l’embrasser et à toucher d’autres parties de son corps comme ses fesses ou encore ses seins. Chuchotez-lui dans l’oreille des mots doux et dites-lui combien elle est belle.

Cette vidéo me semble tout à fait intéressante, même si elle est un peu courte. Enfin disons plutôt qu’on aurait envie de profiter plus longtemps du savoir-faire de cette jolie femme. Bon, quand je dis jolie, c’est vrai qu’on ne la voit pas vraiment avec son masque de Speederman 🙂 Mais quelle bouche magnifique, très sensuelle, et goulue par dessus le marché ! Si vous ne savez pas encore comment faire une bonne fellation, je vous invite à vous inspirer de cette petite vidéo ! Enfin, je ne sais pas ce qu’en penseront ces dames, mais le sexe à sucer ici semble particulièrement appétissant, non ?!

Cela peut être un peu dur à concevoir pour nous autres les Hommes car nous sommes en général beaucoup plus habitués à avoir des orgasmes régulièrement. Chez l’homme, l’orgasme arrive de façon presque méchanique à la fin de chaque rapport sexuel. Mais les mécanismes du plaisir chez la femme sont beaucoup plus complexes… Pas étonnant que si peu d’Hommes les maîtrisent vraiment.

Le bouton. Titillez délicatement son clitoris avec la pulpe du doigt, pas la peine de chercher à jouer uniquement à  « et là, combien de doigts? » la plupart des femmes sont clitoridiennes et prennent beaucoup de plaisir par ces caresses!

Pour le reste, il ne faut pas hésiter à observer les réactions de son partenaire car c’est surtout par tâtonnements que vous trouverez les gestes appropriés. Chaque homme a sa manière bien à lui de réagir. 

En général, c’est la stimulation des zones sexuelles qui déclenche l’orgasme chez la femme : caresses préliminaires (manuelles ou buccales), cunnilingus, masturbation, pénétration. Mais le meilleur moyen pour l’atteindre est de bien connaître son corps.

Citons encore le Dirty talk, l’art de parler crûment : dîtes-lui que vous la voulez, qu’elle va prendre, qu’elle ne pourra plus s’asseoir après (ce n’est pas le but quand même)… Les femmes sont terriblement sensibles aux mots si vous parlez avec la bonne intention. Dîtes-lui que vous allez la faire gémir, que la voir vous rend dur comme la pierre… cela dépend de votre relation, osez si vous le pouvez. Dans le cas où vous n’être vraiment pas sûr qu’elle apprécie, dîtes-lui plus sobrement et honnêtement que vous avez envie d’elle. Dans tous les cas c’est l’intention qui compte.

Même si mon amie est peut-être sensible, j’ai obtenue des résultats equivalents avec mes ex. Une simple petite séance de baisé, caresse, sans même forcément les localiser sur les parties génitales, sont parfois une réelle source d’excitation. Je pense bien évidemment à la poitrine, à la nuque mais aussi aux oreilles (mordillage, baisé, lechouille), aux cuisses, derrière les genoux, aux chevilles… C’est simple, toute les parties qui ne sont pas régulièrement touchée sont susceptible d’être une source érogène. Je vous invite fortement à essayer! 😉

Bien sûr, vous n’êtes peut-être pas emballée, voire un peu nerveuse à l’idée de lui faire une caresse buccale, mais les faits sont là : votre faculté à lui faire des fellations extraordinaires est un point fondamental de la solidité de la relation avec votre homme.

Chaque femme est différente et son corps est un instrument particulier et unique dont il faut apprendre à jouer. La première étape pour la faire jouir et lui donner des orgasmes consiste donc à trouver le truc qui l’excite le plus. On pense pour cela tout d’abord aux différentes zones érogènes. Quelle est sa zone la plus sensible ? S’agit-il de son vagin, de son clitoris, de son anus, de ses tétons… ? Il est possible aussi d’agir sur plusieurs de ces zones à la fois… A vous de tester toutes les combinaisons possibles. Par ailleurs, quel type de stimulation la satisfait le plus ? Préfère-t-elle une stimulation rapide à une stimulation lente ? Trouver le truc qui l’excite le plus et vous allez disposer d’une arme redoutable pour la faire jouir. Toutefois, n’abusez pas de cette arme secrète et gardez-la précieusement pour l’utiliser quand toutes les conditions seront réunies pour lui donner un orgasme car comme nous allons le voir, cette arme est loin d’être la plus importante.

Si vous choisissez la première option, votre tâche consistera alors en une description du plaisir de votre partenaire. Changez plusieurs fois de pour voir celle qui semble lui faire le plus d’effet. Une fois la technique adéquate trouvée c’est le moment de tout donner et d’accorder votre confiance à votre endurance et à votre fidèle compagnon Mr pénis pour obtenir le résultat escompté !

Au lieu de l’index pour suppléer le majeur, il faudra ici utiliser l’annulaire. Les deux doigts doivent être introduits conjointement dans le vagin à bonne température, paume vers le haut. L’index et l’auriculaire doivent reposer sur les bords du vagin. De cette façon, vous pourrez avoir une bonne prise de l’intérieur et ainsi exécuter des mouvements fermes et une pression constante sur ses zones érogènes. La stimulation à l’intérieur du vagin doit être faite de bas en haut. Si vous avez besoin de stabilité, posez simplement votre main gauche (ou l’autre main) au dessus de la bosselure pubienne. Plus vous sentez que votre partenaire prend du plaisir, plus vous devez appuyer sur le point. Vous pouvez simultanément vous servir de l’autre main pour lui caresser la vulve. En continuant comme ça, vous pourriez la voir éjaculer en expulsant puissamment un liquide blanchâtre de son vagin. Si cette éventualité se réalisait, vous seriez probablement le seul homme à lui avoir jamais donné un orgasme pareil. Merci l’artiste !

Frappez son pénis délicatement sur les recoins de vos lèvres ou de votre visage pour l’exciter; et pour vous donner du répit (profitez-en pour souffler). N’hésitez pas à gémir de plaisir pour lui communiquer votre enthousiasme. Modulez le rythme de la succion (forte ou douce pression autour de son gland). Sachez vous motiver en jouant avec son sexe. Attrapez le goulûment du bout des lèvres. La fellation procure à l’homme une sensation chaude qui envahit son membre et l’enveloppe de bien-être. 

*Certaines femmes sont vraiment rebutées par la fellation, comme certains mecs le sont par le cunni : je peux le concevoir. Y’a pas grand-chose à faire là à part leur présenter un sexe archi-propre ou leur demander d’essayer de nous sucer sous la douche. Il reste aussi la solution des préservatifs parfumés mais franchement je l’ai déjà dit : la capote pendant la pipe enlève pas mal de plaisir.

“des conseils pour donner un coup |comment oral une fille”

Ou bien je dois lui en parler avant, en lui expliquant que c’est elle qui se bloque au moment fatidique, et que c’est à cause de ça qu’elle ne peut pas atteindre l’orgasme ? (puisqu’elle même ne semble pas être au courant que c’est à ce moment qu’elle l’atteindra, mais bien sûr j’userais d’autres mots pour lui expliquer)

Y’a beaucoup de filles qui veulent me toucher les couilles au lit : elles veulent me les lécher ou les tripoter avec leurs doigts. Il paraît qu’il y a des mecs qui kiffent ça à fond, mais moi perso, ça ne me plaît pas. Si ça dure 5 secondes ça va mais si elles font durer : je leur demande d’arrêter en leur expliquant que ça me mal. Ca partait d’une bonne intention mais bon…

Ainsi, selon Masters et Johnson, l’orgasme obtenu lors du coït n’a pour origine qu’une stimulation indirecte du clitoris (Il existerait donc une sorte d’unité mécanique fonctionnelle vagino-labio-préputio-glandienne transmettant et transformant les mouvements de va-et-vient du pénis en frottement du capuchon et du prépuce sur le gland clitoridien rétracté). Cette théorie s’appuie sur le nombre important de leurs observations : ils ont observé et mesuré environ dix mille réponses sexuelles. Mais aussi sur les recherches faites sur l’autostimulation féminine ainsi que chez les femmes n’utilisant pratiquement jamais la stimulation vaginale de façon privilégiée lors de technique d’autostimulation.

Faire l’amour peut être comparer à une danse. D’ailleurs la danse peut constituer une formidable préliminaire. Combien d’émotions ont été provoquées par des danses collé-serré. Combien d’érections sur des femmes qui n’étaient pas les nôtres.

Sur ce tumblr, plusieurs femmes racontent leur expérience, et explique quels sont les gestes ou les attitudes qui les font décoller à tous les coups. Certaines caresses pour les unes, un baiser pour les autres, des paroles ou le silence, avec ou sans la lumière… Bref, à chacune sa technique !

Vous pouvez notamment utilisez vos doigts pour faire monter les envies. Par contre n’allez pas trop vite avec lapénétration digitale. Il faut débuter par des caresses au niveau du pubis mais aussi du clitoris afin de la masturber doucement au début pour ensuite aller de plus en plus vite.

Bonjour Fabien je suis très ravies de connaître ton cite jai beaucoup appris jai ft beaucoup de progrès avk ma pitite amie Aujourd’hui je sai la satisfaire grâce à vous merci pour vos précieux conseils

Langoureuse, profonde, passionnée ou douce, la fellation est dévolue au plaisir de l’homme, mais dépend aussi et surtout du savoir-faire de sa partenaire. Caresse venue du fond de la gorge, la petite « gâterie » nécessite quelques bonnes techniques et une dose non négligeable de bonne volonté. Aimer lui faire une fellation et le lui montrer, il n’y a rien de mieux pour faire plaisir à votre partenaire sexuel. Mais, de là à lui faire la « pipe du siècle », ce n’est pas à la portée de toutes. Certaines précautions peuvent, cependant, vous y aider.

Pour vous soulager ou pour vous montrer notre rythme idéal, on peut mettre notre main derrière votre tête et vous accompagner dans les mouvements. C’est aussi utile pour vous tenir les cheveux s’ils ne sont pas attachés afin que vous ne les bouffiez pas.

Pour connaître l’extase sans trop d’effort, votre pommeau de douche est votre meilleur allié ! Il suffit de diriger le jet d’eau là où il faut pour vous offrir des sensations voluptueuses. Grâce à la pulsion de l’eau, votre clitoris est directement stimulé, un peu comme si vous utilisiez un sextoy. Vous pouvez même vous amuser en variant la pression et la température de l’eau. En fonction du modèle dont vous disposez, il est aussi possible de varier les jets pour multiplier les plaisirs. Si vous êtes à la recherche de sensations plus fortes, n’hésitez pas à dévisser le pommeau ! Bref, Amusez-vous ! 

Y’a pas mal croyances qui bloquent les femmes, aujourd’hui. Dans l’Egypte ancienne, les prostituées mettaient du rouge à lèvre pour montrer qu’elles suçaient. Les putes babyloniennes enduisaient le sexe des hommes pour les sucer (c’est bon aussi avec de la chantilly pas trop sucrée). C’était donc un truc dégradant de professionnelles du sexe. A l’époque du Catholicisme, c’était devenu carrément un péché car l’acte était séparé de la volonté de procréation. Dans le Cantique des Cantiques, la fellation est même associée à la femme adultère. Chez les catholiques irlandais, elle était punie de quinze ans d’emprisonnement (comme un homicide). Aujourd’hui, on a encore parfois cette image de pipe sans tendresse telle qu’elle est présentée dans la pornographie. Elle y est souvent humiliante pour la femme (pourtant consentante), mais elle n’est heureusement pas perçue comme telle par les hommes normalement constitués dans l’intimité.

Les femmes sont différentes les unes des autres. C’est au fil du temps et de l’expérience qu’on apprend à les connaître. Nos conseils vont vous permettre d’aller plus vite dans cette connaissance. C’est souvent vers l’âge de 30 ans voire plus qu’on saisit toutes les subtilités de la relation avec les femmes et cela sur tous les plans.

Vous dite que pour l’orgasme vaginal il n’y a que la pénétration qui le procure or je peux vous dire que ce n’est pas le cas un bon cunnilungus peut le provoquer ainsi qu’un très bon doigté du clitoris ….je parle en connaissance de cause et ma femme est tout à fait d’accord avec moi .

Comme mentionné plus haut à propos de la communication, véhiculer un comportement attirant est primordial pour exciter une femme. Dans ce paragraphe, je vous présente les 3 qui, selon moi, sont les plus importants pour chauffer une fille une lit.

“comment faire oral sur lui comment faire sortir une femme plus vite”

Vous pouvez éviter de bâiller grâce à des exercices très simples. Pendant que vous brossez vos dents, vous devez tirer votre langue le plus loin possible. Puis, insérez votre brosse à dents dans votre gorge jusqu’à ce que vous commenciez à bâiller. À chaque essai, vous réussirez à aller un peu plus loin sans bâiller.

Attention, voici grande révélation : les femmes n’éprouvent pas du plaisir de la même façon que les hommes lorsqu’on en vient au sexe. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas passer un délicieux moment avec votre demoiselle, bien au contraire.

↑ Zhang J, Webb DM. « Evolutionary deterioration of the vomeronasal pheromone transduction pathway in catarrhine primates » Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 100(14):8337-8341, 2003

La première chose qui me vient à l’esprit est l’évidence : il est important de ne pas mettre les dents. Sachez que les filles ne s’en aperçoivent pas toujours quand elles nous râpent le gland. Faites gaffe, y’a quelqu’un à l’autre bout du fil !!!

-la plupart des hommes tout comme les femmes, ne connaissent pas leur corps et restent centré sur une jouissance génitale…et cela est renforcé par les femmes qui imaginent que le corps jouissif de l’homme se réduit à son sexe ou presque (l’expérience parle…)

Cette leçon, d’ailleurs applicable à la totalité des pratiques sexuelles, est fondamentale. Il est capital que vous dialoguiez avec votre partenaire, à la fois pendant (dans ce cas vous pouvez utiliser un autre moyen d’expression que la parole) après ou avant l’exercice. Même si c’est aussi, et surtout, au Sucé de vous dire ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, soyez pro active et facilitez son expression. Quand il y a des choses que vous aimez particulièrement faire, dites-le au Sucé (au cas où il n’aurait pas tout compris). Non seulement, il sera content de voir que vous prenez un plaisir particulier à certaines choses, mais ça l’invite aussi à se prononcer sur ce qu’il aime.

L’idée est que ce soit spontané et imprévu. J’ai une copine une fois qui, juste avant de partir au boulot, au lieu de m’embrasser, m’a sucé en quelques secondes, puis est partie sans dire un mot. Je m’en souviens encore.

Mais pendant la pénétration certaines femmes se caressent le clitoris ou se le font caresser par le partenaire : elles parviennent ainsi à l’orgasme. D’autres n’ont pas besoin de la caresse manuelle. Pendant la pénétration, le clitoris est bien frotté par la verge ou le pubis du partenaire, et l’orgasme survient.

Les préliminaires aident à détendre et à exciter. Imaginez-vous devant votre gâteau préféré et que pour le savourer pleinement, vous goûtez à chaque couche du dessert (le glaçage, la génoise, le craquant, le morceau de chocolat, etc). C’est un peu la même idée en faisant l’amour :

Je me souviendrais toujours de cette nuit. Je me souviens encore des traits de son visage se métamorphosant. La fille que j’avais dans mon lit maintenant n’était plus la même que celle avec qui je sortais avant. Elle est devenue complètement accro à ça, et cette dernière année d’université a été la plus intense de ma vie sexuelle à cette époque.

La première chose que les hommes doivent faire c’est de s’assurer que c’est ce que leur partenaire veut vraiment. Car si certaines femmes cherchent à enchainer les secousses de plaisir, d’autres préfèrent se blottir contre leur chéri après l’orgasme. 

Encore des vidéos pour vous apprendre les meilleures techniques du touché. Je vous le dis, vous allez devenir des pros et vos partenaires ne pourront plus se passer de vous…attention, ces vidéos sont très hots!!!

Bien que les femelles varient , de nombreuses femmes ont besoin de ce qui suit si ils vont atteindre un point culminant facilement : une atmosphère romantique environnement agréable et confortable un partenaire qui ils aiment vraiment le sentiment d’être désiré et apprécié une bonne circulation de lubrification naturelle – de sorte que les parties femelles délicats ne reçoivent pas mal de un partenaire compétent qui sait comment stimuler le clitoris.

Elle peut prêter à sourire, pourtant l’enquête de l’Ifop sur l’orgasme féminin publiée il y a peu, avant la Journée mondiale de l’orgasme du 21 décembre, fait beaucoup parler et dans les médias les plus sérieux. D’après cette enquête menée auprès de 1006 femmes, représentatives de la population féminine française de 18 ans et plus, l’orgasme féminin reste une denrée rare et ce manque, en plus d’en dire beaucoup sur notre société, a des répercussions sur la vie de couple en général. Première donnée importante : on apprend que 79 % des femmes interrogées a eu du mal à atteindre l’orgasme au cours des 12 derniers mois.

Si à la fin de cet article vous avez l’envie d’aller plus loin, vous pourrez vous procurer « 1 semaine pour devenir le meilleur coup de sa vie » qui vous révélera les secrets méconnus pour devenir un formidable amant.

Il n’existe pas de recette pour une bonne fellation. Chaque fille aime donner d’une certaine façon, chaque homme recevoir d’une autre. Autrement dit, il y a autant de fellations « parfaites » qu’il y a de couples. Et pour déclencher le feu d’artifice, notre feu d’artifice, il faut s’apprivoiser, tester, essayer, innover. On a alors demandé à dix filles leurs petits trucs et astuces histoire d’en prendre de la graine et de partir à la recherche de nouveaux plaisirs.

Ces jours-ci la plupart des femmes veulent orgasmes. Ce n’était pas toujours le cas. Un couple de générations ou si il ya , de nombreuses femelles adultes n’ont tout simplement pas climax – et beaucoup d’entre eux n’ont pas été dérangés à ce sujet. Probablement beaucoup d’entre eux ne savait pas réellement ce qu’est un orgasme était .

De longues années d’expérience sexuelle sont nécessaires aux hommes pour bien comprendre tous ces éléments  et comprendre comment faire jouir une femme. Car en effet , cela ne se limite pas à des va-et-vient dans un vagin. Alors comment faire jouir une femme.

Encore considérée parfois comme une concession ou une récompense, la fellation est aussi utilisée pas seulement pour se faire plaisir et faire plaisir à son partenaire mais dans le but de se faire pardonner ou bien pour obtenir quelque chose.

Ces angles de positions sont excellents pour stimuler le point G. En clair, gardez en tête l’image et l’angle de courbure de votre doigt que vous pouvez reproduire selon des positions avec votre pénis.

Les femmes raffolent de ces changements de rythmes qui permettent de les déstabiliser et de provoquer de nouvelles sensations. Ce n’est que sur la fin, c’est-à-dire au moment où votre moitié sera prête à jouir comme jamais qu’il faudra vraiment accélérer. Certes ce n’est pas simple car il faut tenir le plus longtemps possible à tempo rapide, mais si vous souhaitez savoir comment booster ses performances au lit, c’est la méthode étalon qu’il vous faut…

– Si vous vous consacrez davantage à ses bourses (attention, c’est fragile !), n’hésitez pas à tenir en même temps le pénis du Sucé à pleine main. Non seulement c’est agréable pour lui, mais ça vous donne un moyen de constater « en direct » les effets de vos caresses.

Toutes les femmes en parlent, toutes souhaitent l’atteindre. D’où vient l’orgasme féminin, comment se produit-il, pourquoi est-il si agréable ? Zoom sur les mystères de ce phénomène que l’on aime tant.

Le point D se trouve tout au fond du vagin et contrairement au G, je doute que vous puissiez y accéder facilement grâce à vos doigts. Il se stimule donc par l’action du coït exécuté en profondeur. Si vous avez peur d’être « trop court », sachez qu’il existe des positions appropriées pour aller au fond sans effort. Le clitoris mérite lui aussi une attention particulière puisqu’il s’agit tout simplement du seul organe qui ne joue aucun autre rôle que celui de donner du plaisir. 

J’ai toutefois souhaité apporter ma pierre à l’édifice et vous apportant moi-même des recommandations précises sur l’art et la manière de faire jouir une femme. Et comme il ne suffit pas d’un article pour maitriser tous les aspects de la sexualité féminine, j’ai découvert une présentation gratuite et absolument stupéfiante pour les hommes qui souhaitent devenir un super coup au lit. Mais un peu de patience je vous explique tout un peu plus en détail juste ci-dessous !

Ratés, dysorgasmie, simulation… L’orgasme féminin vient de faire l’objet d’une étude très sérieuse de l’Ifop qui dévoile des chiffres bien peu flatteurs pour leurs partenaires… Et des techniques pour atteindre l’orgasme chez la femme.

Alors pour conclure cet article, je vous dirai simplement que le sexe est INDISPENSABLE pour une vie de couple plus épanouie. Le sexe oral peut être considéré comme ultra important par votre chéri mais ne vous forcez pas pour autant. Pour réussir une bonne fellation il est primordial que vous arriviez à lâcher prise en combattant vos idées reçues grâce à la notion de plaisir.

Salut j’ai lue votre article au complet et puis dison que je sui pas mal satisfaite pcq 1-vous savez de quoi vous parler et 2- sa donne des nuit torride avec mon partenaire/en passant experience de fille si jamai au debut tu veut faire frissoner ta compagne passe lui les mains dans le dos mais tres doucement et tres legerement elle va sortir de sa coqille et normalement elle peuvent devenir un tantinet plus exciter/ Sinon le massage du bassin ou un petite pression sur le coter des hanche mais dans la partie molle quand tu la sens commencer a trembler (sur le bords de l’orgasme)masse soit doucement ou fait une petite pression selon ce que femme veut

Mais la fellation peut aussi être parfaite lorsque vous n’avez que peu de temps pour vous mais que vous souhaitez tout de même faire plaisir à votre homme. Dans votre voiture ou chez vous avant d’aller au travail, il y a des moments où le désir sexuel n’attend pas la fin de la journée. Dans tous les cas, simple préliminaire ou acte complet de la fellation, vous n’avez aucune obligation d’atteindre l’éjaculation et encore moins de vous forcer à avaler. On peut adorer faire une fellation mais détester avaler. Cela peut-être un avantage du préservatif. Si vous ne le voulez pas, prévenez tout de même votre homme, non pas pour qu’il refrène son plaisir mais qu’il puisse vous prévenir si vous ne sentez pas le moment où il jouira.

Ces messieurs aiment qu’on avale ou du moins “finir au chaud”, dans une bouche ou un vagin… Les sensations sont meilleures ! Sauf qu’il est hors de question de se forcer et qu’on décide comme une grande si oui ou non, ça nous branche sur l’instant. On peut toujours aller cracher dans la pièce d’à côté si ce n’est pas notre truc… Quoiqu’il en soit, le frustrer ne peut rendre que meilleures les fois où on osera.

Disclaimer tout de même: On le dit souvent mais c’est utile de le répéter, si elle s’écarte, résiste, dit non etc, c’est pas la peine d’insister, ça veut dire qu’elle aime pas ça Et le but c’est de la pousser à faire des choses qu’elles aime mais n’ose pas faire.

Ou bien je dois lui en parler avant, en lui expliquant que c’est elle qui se bloque au moment fatidique, et que c’est à cause de ça qu’elle ne peut pas atteindre l’orgasme ? (puisqu’elle même ne semble pas être au courant que c’est à ce moment qu’elle l’atteindra, mais bien sûr j’userais d’autres mots pour lui expliquer)

…certaines positions favorisent la stimulation du point G plus que d’autres et notamment la levrette, la cavalière ou le missionnaire arrangé c’est-à-dire que madame n’est pas complètement allongée sur le dos mais elle relève ses jambes en les reposant sur vos épaules pendant que vous la pénétrez.

“comment donner une bonne bouche sur elle _comment donner une orgasme à une femme”

Si vous êtes un homme qui en a marre de toutes ces fois où vous avez fini trop tôt, ne vous inquiétez plus. Essayez des astuces simples comme la technique du Start-Stop, la technique Squeeze, les exercices du plancher pelvien, le yoga et la respiration profonde pour retarder votre orgasme et durer plus longtemps au lit.

« Lorsque vous commencez à toucher un sein, cela donne un peu de plaisir, continuez exactement comme ça, n’accélérez pas. Mon mamelon n’est pas un morceau de pâte que vous essayez de pétrir. Mon mamelon n’est pas le bouton de la radio que vous tournez pour essayer de trouver la bonne station. »

Puisque je viens de vous expliquer comment et où placer vos doigts pour stimuler l’orgasme de votre partenaire, j’aimerais toutefois que vous reteniez un point extrêmement important : ne vous mettez pas la pression à vouloir absolument faire jouir votre copine pendant la pénétration.

Enfin, par culpabilité. L’épanouissement sexuel fait parti intégrante de sa vision d’une vie réussie pour femme. Avouer qu’elle ne prend pas de plaisir avec vous au lit est un aveu d’échec que peu d’entre elles sont capables de faire. Elle préfèreront vous mentir et se mentir à elle même plutôt que de mettre en danger leur couple en avouant la vérité.

Pendant les préliminaires mais aussi lors de la pénétration, vous devez prendre soin de votre partenaire avec des petites attentions. Cela fera de vous un amant hors pair car peu d’hommes songent à cela en faisant l’amour. Ne lui offrez pas une rose pendant le coït mais plutôt prenez soin d’elle en l’embrassant dans le cou ou en lui caressant les cheveux (attention, ne lui tirez pas sa chevelure soyeuse, attendez encore un peu avant cela!!!). Pour faire jouir sa femme, il faut la caresser (seins, bas du dos, fesses) pendant l’acte et lui montrer que vous êtes concentré sur ce que vous faites. N’hésitez pas à la regarder dans les yeux pour l’exciter, elle vous verra transpirer et prendre votre pied : cela l’excitera davantage.

Michael Webb est l’expert des choses de l’amour pour l’émission d’Oprah. Il est l’auteur de Lèvres contre Lèvres, le guide complet pour donner aux femmes du plaisir avec la bouche. Malheureusement, bien des hommes laissent les femmes frustrées et déçues après un cunnilingus. Devenez l’un des rares à savoir les satisfaire en lisant :cliquez ici

On trouve des constantes dans les comportementaux liés à la masturbation. Si chacun peut mettre en pratique ses propres fantasmes et avoir recours à des objets étrangers pour augmenter le plaisir, la forme la plus commune de technique de masturbation reste, dans les deux sexes, la stimulation directe des organes génitaux externes (verge et région vulvo-clitoridienne).

Oui, rassure toi, tu es normal ! Les femmes n’ont pas exactement la même libido que les hommes. En fait, les femmes ont besoin de beaucoup d’attention, elles doivent se sentir désirées, belles et en forme pour pouvoir bien faire l’amour et surtout en avoir envie. Ne t’inquiètes pas, tu peux raviver la flamme grâce à plusieurs techniques (un nouvel article là-dessus sortira le 10 mai sur JRME, reste connecté !). Notre conseil : ne la brusque pas, ne lui fais surtout pas comprendre que tu es déçu ou que tu voudrais plus de sexe. Rassure-la, dis-lui qu’elle t’attire et que tu peux être patient. En dehors du lit, demande lui si tout va bien au boulot, avec toi, avec ses copines, etc. Une fille qui a des soucis a généralement du mal à faire l’amour. Il faut qu’elle lâche prise. Bon courage à vous deux !

Je sais que les femmes ont une libido comme les hommes mais plusieurs choses me paraissent floues et très compliquées encore, (sans doute parce que je n’ai pas encore eu d’aventures) mais c’est important à savoir car quand des amis ou des collègues me disent: « j’ai couché avec elle hier, une fille vient chez moi ce soir, elle c’est mon plan cul maintenant » etc, jaimerai savoir comment ils font et que je puisse m’éclater avec plein de filles au lit et comment faire pour faire comme beaucoup

La détente post-orgasmique des corps favorise le sommeil qui peut survenir après, si l’on y consent. Les hommes y sont fréquemment sujets mais pas toujours. Les femmes y sont sujettes aussi, mais dans une moindre proportion.[réf. nécessaire]

Savoir être ferme au lit vous permettra de faire avancer la situation sans hésitation (défaire le soutien gorge, enlever son haut…), et sans qu’elle s’imagine contester ce que vous êtes en train de faire.

L’orgasme féminin est plus compliqué que l’orgasme masculin. Pour y arriver, il faut un peu de patience, mais aussi savoir quoi faire à quelle femme, puisque nous sommes toutes différentes. Sur le tumblr How to make me come, des femmes vous délivrent le manuel pour arriver à les faire jouir à tous les coups !

Coach en entretien physique et alimentation paléo, conférencier et kinésithérapeute, Fabien aide les gens à devenir la meilleure version d’eux-mêmes. C’est dans optique qu’il a écrit son livre “La Méthode Transformation 2” basé sur les trois piliers qui l’animent : santé, sport et alimentation.

Men are Delicious, c’est le magazine de référence des hommes depuis 2008. Vous y trouverez des bonnes adresses, les petites marques qui montent, des sélections d’accessoires et, parfois, des filles sexys.

L’être humain peut, à l’opposé, ressentir un sentiment de tristesse, de mélancolie et/ou de nostalgie, une sensation de vide (la fatigue et le stress peuvent jouer un rôle) par rapport à ce qu’il vient de faire comme expérience sexuelle. Il serait normal de ressentir de la tristesse après un rapport sexuel, la pensée reprenant son cours normal, le néo-cortex ses fonctions, le flot d’hormones sa place. C’est d’ailleurs un des créneaux (sens commercial) des auteurs de théâtre dits de boulevard.

Les préliminaires aident à détendre et à exciter. Imaginez-vous devant votre gâteau préféré et que pour le savourer pleinement, vous goûtez à chaque couche du dessert (le glaçage, la génoise, le craquant, le morceau de chocolat, etc). C’est un peu la même idée en faisant l’amour :

en amour on se donne à l’autre sans lui appartenir Un planning ici http://www.planning-familial.org/ouverture.php Une contraception http://www.choisirsacontraception.fr/index.php Questions d’ados http://www.inpes.sante.fr/CFES […] df/601.pdf

Un compliment bien placé, un message inopiné pour la mettre de bonne humeur, une attention particulière,… Autant de possibilités pour mettre la belle dans un bon état d’esprit, pour la mettre de bonne humeur.

“comment donner le meilleur oral à un homme |comment faire une femme avoir un orgasim rapide”

Je vais essayé cette nouvelle recette :embrasser puis, Massage du dos , puis embrasser , puis toucher, puis felation , puis embrasser , puis massage puis toucher tout ca pendant 20 min et après je rentrerai dedans.

Attention : si vous gardez son sexe dans votre bouche pendant qu’il éjacule, ralentissez, et diminuez la pression car le gland devient très sensible pendant l’orgasme, et le fait de poursuivre les va-et-vient peut même être douloureux pour votre homme. Quand tout est fini, gardez son sexe un moment entre vos lèvres, délicatement, puis enfin retirez-le doucement de votre bouche et reposez-le  sur son ventre en l’accompagnant de votre main.

Faire ressentir de la frustration à votre partenaire en léchant les contours de son clitoris. En faisant ainsi, vous la projeter mentalement dans l’action ce qui aura comme effet de l’exciter sans pour autant que sa région érogène soit mise à contribution.

«Pour ce qui est du cunnilingus, mon premier conseil, c’est d’arriver à garder des rythmes différents, un pour la bouche et un autre pour les mains/doigts, simultanément. Les gens ont apparemment plus de mal à faire ça qu’on ne le pense. C’est un peu comme d’essayer de se frotter le ventre en se tapant sur la tête.»

Ensuite, pensez à modifier régulièrement le rythme des va et vient lors de la pénétration. Alternez les mouvements lents et rapides et les pénétrations profondes et superficielles en vous arrêtant de temps en temps pour embrasser ou caresser votre partenaire. Cette technique vous permettra également de conserver une érection plus longue.

L’orgasme n’a plus de mystère pour vous à présent ? Bravo ! Maintenant, on passe à l’étape supérieure : la maîtrise complète de son anatomie. Au chaud sous notre couette, musique érotique dans nos écouteurs, on laisse nos doigts nous caresser, la poitrine, le sexe, lentement, on a le temps… On débranche nos cerveaux et on laisse nos corps s’exprimer : ce moment-là est à nous, rien qu’à nous. Alors, on en profite…

Un partenaire seul ou le couple entier peut ressentir la plénitude. Ce sentiment est dû à la sécrétion d’endorphines dans le cerveau lors de l’orgasme . Cette sensation est souvent comparée à celle procurée par les opiacés, de par leur capacité analgésique et à procurer une sensation de bien-être.[réf. nécessaire]

Vous pouvez ensuite lui faire un baiser, mais attention toutefois car si vous avez avalé son sperme et qu’il en reste dans, sur, ou autour de votre bouche, car vous devez savoir que la majeure partie des hommes n’aiment pas cela.

Infection sexuellement transmissible Préservatif Lubrifiant Excision Circoncision Dysfonction sexuelle Frigidité Vaginisme Dyspareunie Anorgasmie Impuissance Éjaculation précoce Contrôle des naissances Planification familiale Planification familiale naturelle Contraception Coït interrompu Contragestion Avortement Abstinence sexuelle Addiction sexuelle Trouble de l’excitation sexuelle

Un massage. C’est le prétexte parfait pur l’émoustiller sans en avoir trop l’air. Attardez-vous sur la nuque, le bas des reins et les épaules. Faites durer le plaisir et ne faites pas tout déraper trop vite.

La structure et les origines de ces organes sont les mêmes : tenter de faire jouir une femme sans son clitoris équivaut à faire jouir un homme sans son pénis. C’est possible, mais ça revient à planter un clou avec un marteau en mousse. (Par chance, les ramifications du clitoris sont suffisamment profondes pour « infuser » la sensibilité vaginale.)

Parallèlement, on peut observer que les tétons pointent, le coeur s’accélère et les vaisseaux sanguins se dilatent, provoquant des rougeurs de la peau. Tout est stimulé pendant ce plaisir suprême dont raffolent les femmes. Et c’est normal : l’orgasme entraîne une secrétion d’endorphine, la molécule du bonheur, qui procure une sensation de bien-être inégalée.

Je trouve que vous vous compliquez beaucoup la vie. J’ai eu le souci une ou 2 fois, j’aime bien me faire sucer comme vous tous et quand ça vient pas ça m’énerve. J’ai essayé différentes choses pour résoudre le probleme quand il se présentait mais ça m’a pas donné entière satisfaction.

Alors maintenant, quand on aime pas le gout de la b .on est feministe.d apres un sexologue, dans le sexe, il ne faut pas faire ce qui nous derange, ce qui nous degoute, ce qui nous met mal a l aise.je fefuse la fellation pour ces 3 raisons.ce n est pas un homme qui va me dicter ma conduite.d autant plus que ca ne servira a rien.apres si on cede pourxla pipe , il faut avaler, se faire asperger de foutre, beh oui , sinon , monsieur va pleurnicher sur les forums .comprenez le , il est frustre.les hommes ne sont jamais satisfaits, .ils ne veulent pas d une femme, mais d une prestataire de service, qui jamais non.ecleurant ,.les femmes ont le droit de vote depuis1944 etcelles n ont pas le droit de refuser la fellation.mais jusqu ou ira t on.quelle belle evolution.on se croirait revenu au moyen age

Je vous montrerai les meilleures positions pour stimuler son clitoris, son point G et son point D pendant l’acte, car même si il est plus facile de donner un orgasme avec ses doigts ou sa langue, il est tellement bon pour l’égo de voir sa femme trembler de jouissance au bout de sa queue…

Savoir être ferme au lit vous permettra de faire avancer la situation sans hésitation (défaire le soutien gorge, enlever son haut…), et sans qu’elle s’imagine contester ce que vous êtes en train de faire.

Mais au-delà de la pratique sexuelle en elle-même, une femme a besoin de se sentir bien dans sa tête et dans son corps pour prendre du plaisir. Toutes les tracasseries ou les petites tensions doivent être mise de côté sinon il risque d’y avoir un blocage. Les hommes sont beaucoup plus mécaniques dans leur approche de la sexualité et le désir se matérialise de façon différente. Les femmes quant à elle sont beaucoup plus dans l’approche psychologique de la chose, surtout passé un certain âge. C’est souvent pour cette raison que l’on pense à tort que les hommes sont plus portés sur la chose, en réalité, ce n’est pas le cas mais la gent féminine le montre simplement de façon différente, moins directe et plus subtile. Mais au final les besoins sont les mêmes

Selon les jours et les humeurs, les femmes aiment qu’on suce leurs mamelons, qu’on les mordille, qu’on les titille, qu’on les tiraille, qu’on les chatouille … Les pincer nécessite un savoir faire: il faut prendre un téton entre le pouce et l’index en pressant doucement et tenant la pression. Si des manifestations de plaisir se font sentir, il est possible de presser plus, par palier, pour que le plaisir ne se transforme pas en douleur. La pression pousse le sang hors du mamelon et en relâchant, le sang revient et crée pour certaines une sensation intense qui varient selon que l’on relâche lentement ou rapidement. Des glaçons qui durcissent le téton, au savon dans la douche dont la chaleur augmente la pression sanguine, le chaud et le froid apportent leur lot de sensations. Certains experts dans l’art de l’excitation lèchent le sein en tous sens puis soufflent sur la salive déposée, ce qui peut faire grimper aux rideaux leurs partenaires. D’autres font trembler avec un simple souffle chaud.

Plutôt que de « Ooops ! C’est parti tout seul… », toujours du plus mauvais effet, prévenez la femme que vous êtes bientôt à bout et que vous êtes sur le point de perdre le contrôle de votre excitation sexuelle.

Sa première qualité, c’est de ralentir l’excitation de l’homme et de lui permettre de durer plus longtemps. Pendant ce temps, puisqu’elle est aux commandes, la femme peut aisément contrôler l’angle de pénétration en ajustant comme il faut son mouvement de bassin. Comme le dit l’adage, on n’est mieux servi que par soi-même. L’Andromaque permet à la femme d’amener elle-même le pénis à stimuler continuellement son point G. Cette position présente, tout comme le missionnaire, l’avantage du confort pour les deux parties.