“comment orgasam -comment donnez-vous un coup”

Surtout communiquez : sans parler de tout et de rien, ne faîtes pas l’amour silencieusement. Chaque femme fonctionne différemment et n’expérimente pas le plaisir de la même manière. Parlez-vous, guidez-vous, rigolez ensemble ! Le sexe n’a pas à être sérieux comme une messe.

Niveau fellation, j’avoue rejoindre le côté “sans capote”, déjà parce que j’ai plusieurs fois (par des partenaires, ou mes amis masculins suffisamment libérés pour en parler avec une nana) entendu le fait qu’une capote enlève pas mal de sensations, ensuite parce que sincèrement, que ce soit le goût artificiel d’un fruit affreusement mal reproduit, ou celui d’un lubrifiant basique, je trouve ça dégueulasse.

J’ai toutefois souhaité apporter ma pierre à l’édifice et vous apportant moi-même des recommandations précises sur l’art et la manière de faire jouir une femme. Et comme il ne suffit pas d’un article pour maitriser tous les aspects de la sexualité féminine, j’ai découvert une présentation gratuite et absolument stupéfiante pour les hommes qui souhaitent devenir un super coup au lit. Mais un peu de patience je vous explique tout un peu plus en détail juste ci-dessous !

*Si c’est par égoïsme qu’elle ne vous suce pas mais qu’elle raffole de vos cunnilingus : c’est injuste. Pourrais-je rester avec une meuf comme ça ? Je ne pense pas. C’est important dans le couple je trouve : car j’apprécie cette pratique et qu’elle contribue à apaiser les conflits, le cas échéant.

Substantially, the post is really the greatest on this noteworthy topic. I fit in with your conclusions and will eagerly look forward to your upcoming updates. Just saying thanks will not just be sufficient, for the great clarity in your writing. I will instantly grab your rss feed to stay informed of any updates. Solid work and much success in your business enterprize!

Et celles qui jouissent seulement grâce à des caresses sur les seins, ou que sur les épaules ? Et même celles, plus rares, qui ne touchent à rien, mais se concentrent sur leurs fantasmes jusqu’à l’orgasme ! Quant à celles qui ont un orgasme en accouchant…

On a longtemps parlé de mensonge, de tromperie chez les femmes qui simulent l’orgasme. Pourtant, “en rajouter” un peu, voire beaucoup, peut se révéler très stimulant. Votre propre excitation, même exagérée volontairement, peut vous ‘chauffer’ suffisamment pour que le septième ciel soit à votre portée bien plus vite. Alors, pourquoi vous en priver ?

Salut j’ai lue votre article au complet et puis dison que je sui pas mal satisfaite pcq 1-vous savez de quoi vous parler et 2- sa donne des nuit torride avec mon partenaire/en passant experience de fille si jamai au debut tu veut faire frissoner ta compagne passe lui les mains dans le dos mais tres doucement et tres legerement elle va sortir de sa coqille et normalement elle peuvent devenir un tantinet plus exciter/ Sinon le massage du bassin ou un petite pression sur le coter des hanche mais dans la partie molle quand tu la sens commencer a trembler (sur le bords de l’orgasme)masse soit doucement ou fait une petite pression selon ce que femme veut

Il pourra changer l’angle de son bassin afin d’être plus ou moins haut. La femme pourra également l’accompagner en montant ou en descendant ses reins. On peut aussi augmenter énormément l’intensité de la position en demandant à l’homme de se dresser sur ses genoux, tandis que la femme enroule les jambes autour de sa taille ou de son Elle peut aussi éventuellement monter ses jambes tout en haut pour les appuyer sur ses épaules, dans une position qui rappellera celle du bateau ivre.

Mais ce n’est pas ce que montrent les chiffres. Selon une étude de 2006 (Differences in Orgasm Frequency Among Gay, Lesbian, Bisexual, and Heterosexual Men and Women), 50 % des femmes s’étant « contentées » d’une pénétration vaginale avaient joui lors de leur dernier rapport sexuel… contre 73 % de celles qui avaient cumulé pénétration vaginale et stimulation manuelle. Ajoutez encore du sexe oro-génital pour un combo cunnilingus + caresses + pénétration, et vous obtenez 86 % de jouisseuses. Tiens donc ! Exactement comme les lesbiennes.

Très honnêtement, et même si je ne suis pas dans ton lit, je ne pense pas que tu sois à l’origine de ce trouble, t’as l’air de te débrouiller honorablement. Elle, par contre, semble un peu moins à l’aise vis-à-vis du sexe. Elle me rappelle assez une copine, en fait, qui a mis plus d’un an aussi à se laisser aller (au lieu de lutter contre le plaisir, cette conne ^^). Mais ce n’est que le temps qu’elle apprenne, hein. Ta première interprétation était la bonne, je dirais, à savoir que certaines filles ont besoin de temps. Parles-en avec elle, et ne perds pas patience

Ensuite, lorsque vous avez commencé à faire l’amour, il faut être attentif aux envies et aux fantasmes de sa partenaire mais également veiller aux vôtres. L’excitation d’une femme vient aussi du plaisir qu’elle donne à son homme. Votre technique pour faire jouir une femme pendant la pénétration va avoir une influence sur le plaisir de votre compagne de même que les différentes positions.

La montée vers la jouissance n’est pas seulement une question mécanique et corporelle. Elle est aussi bien évidemment liée à votre excitation émotionnelle. Or, quoi de mieux pour aller plus haut que des paroles qui vous émoustillent ? Personne ne peut vous dire quels sont les mots qui vous stimulent, mais vous pouvez les trouver vous-même demander à votre partenaire de les susurrer à votre oreille pendant l’amour. Mots doux ou paroles plus crues, à vous de voir.

Marre des rediffs de vieux films l’été? Home Menu1 Accueil Blog Livres Presse. Histoires erotiques cocu. J adore donné du plaisir salut, donné du plaisir a la femme es ma plus grande joie,. Mais ces conseils valent également pour les autres, qui pourront y trouver des conseils pour améliorer encore la fréquence et l’intensité de leurs orgasmes! Publié par Cécile Johanet, journaliste santé et validé par Dr Maxence Bourdet, médecin généraliste le Vendredi 11 Juillet

L’astuce, c’est d’avoir des lingettes pour bébé. Bien choisir sa marque pour que le goût soit pas dégueu, ça fait briller un braquemart en 5 secondes, remplaçant l’odeur de crevette faisandée par un doux fumet de what-ever-is-inside-the-stuff.

Les Vidéos de la Formation Orgasme Féminin ont été conçues par des experts de l’Orgasme féminin dans un esprit de transmission des savoirs et des techniques. La Formation est reconnue pour son bon gout et son caractère didactique.

Ce n’est plus un secret pour quiconque, nous savons toutes qu’après une bonne pipe, vous rêvez d’éjaculer dans notre bouche. Oui mais avant d’en arriver là, il est extrêmement important d’en parler avec madame. Ce point ne concerne pas uniquement les couples, mais aussi les relations basées sur le sexe comme les coups d’un soir ou votre sexfriend par exemple. Donc prévenez avant d’éjaculer !!! Pour cela on se détend, on en parle naturellement et calmement, on se renseigne sur ce qui l’excite et on lui demande son avis. N’imposez JAMAIS à votre partenaire d’avaler votre semence ! Soyez respectueux et à l’écoute de ses envies. Souvenez-vous que si elle accepte de vous sucer et qu’en plus elle y prend du plaisir, vous ne voudriez pas gâcher ça n’est-ce pas ?

Cette capacité est extrêmement rare chez les mâles. Relativement peu de jeunes femmes peuvent atteindre l’orgasme multiple, parce que c’est une capacité qui doit habituellement être appris . Mais avec l’aide d’un amant qualifiés, la plupart des femmes peuvent finalement atteindre la capacité pour des orgasmes multiples – si elles le souhaitent .

La levrette est une position parfaite pour obtenir une pénétration profonde. Les femmes qui sont adeptes de la stimulation vaginale et de la pénétration profiteront un maximum de l’intensité que permet cette position, et de la stimulation directe du point G. Pour celles qui ont besoin d’une stimulation clitoridienne pour atteindre l’orgasme, il est extrêmement facile d’utiliser sa main ou un sextoy dans cette position…

Pour vous présenter les choses simplement, s’il y a un seul détail essentiel sur lequel il faut se focaliser durant le sexe, c’est bien l’excitation. Et pour arriver à l’excitation, il faut d’abord vous détendre.

Sur son côté gauche j’aménagerai une petite étagère pour que je puisse y remiser mes outils de mesure, à savoir mon mètre à ruban, le petit Kamazutra illustré sans oublier le livre rose du PS et le guide fiscal si cher à Bercy.

Bien que les femelles varient , de nombreuses femmes ont besoin de ce qui suit si ils vont atteindre un point culminant facilement : une atmosphère romantique environnement agréable et confortable un partenaire qui ils aiment vraiment le sentiment d’être désiré et apprécié une bonne circulation de lubrification naturelle – de sorte que les parties femelles délicats ne reçoivent pas mal de un partenaire compétent qui sait comment stimuler le clitoris.

Celui-ci est sensible au début, donc gardez la main à la base du pénis. Vous pouvez y aller fermement, la base n’est pas sensible. Les doigts autour de la verge, la paume reposant, et poussant, sur la base. Un micro mouvement de va et vient en appuyant lentement, mais avec un peu de force vers le bas peut être appliqué.

Certes, les femmes sont plus lentes au plaisir et à la jouissance que nous. Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est qu’elles ont la capacité de jouir infiniment plus et infiniment plus fort que nous. Techniquement, elles sont d’ailleurs mieux ‘’outillées’’ que nous pour ressentir du plaisir, car leurs organes sexuels sont bien plus irrigués en nerfs. C’est ce qui explique le fait que, contrairement à son partenaire masculin, la femme peut connaitre successivement, et du même élan, plusieurs orgasmes intenses. Lorsque sa jouissance atteint son point culminant, on parle de climax. Les hommes n’ont malheureusement pas reçu ce dont de la nature. Chez nous, l’orgasme a en effet un caractère quelque peu mécanique et vient pratiquement clôturer à chaque fois l’acte sexuel. C’est d’ailleurs peut-être à cause de cela que beaucoup ont du mal à cerner la mécanique plus complexe de la femme.

Certains diront : « La science radote, nous connaissons ces statistiques par cœur, nous sommes des amants formidables aux doigts de fée. » Dans ce cas, j’aimerais qu’on m’explique pourquoi sur une année sexuelle type, 78 % des femmes de 20 à 50 ans subissent une pénétration vaginale, 63 % un cunnilingus… et seulement 40 % une masturbation (selon l’Université de l’Indiana en 2010).

Elle ressent assez souvent l’envie de faire l’amour. Elle dit se sentir totalement en confiance avec moi, et c’est certainement la raison pour laquelle elle s’adonne facilement à de nouvelles expériences.

Les femmes raffolent de ces changements de rythmes qui permettent de les déstabiliser et de provoquer de nouvelles sensations. Ce n’est que sur la fin, c’est-à-dire au moment où votre moitié sera prête à jouir comme jamais qu’il faudra vraiment accélérer. Certes ce n’est pas simple car il faut tenir le plus longtemps possible à tempo rapide, mais si vous souhaitez savoir comment booster ses performances au lit, c’est la méthode étalon qu’il vous faut…

Si vous souhaitez obtenir plus de confiance dans la perspective d’aller vers le bas sur l’homme, alors vous avez besoin pour pratiquer premier. Mais pas nécessairement avec l’homme. Le meilleur objet pour la pratique est une banane pelée. Il est doux, mais ferme, ainsi il ne blessera pas votre gorge. En outre goûte aussi grand! Non il rien, littéralement, mieux que d’utiliser une banane pelé, mais si vous le souhaitez, vous pouvez expérimenter avec un gode ou un autre objet.

Voila un guide pratique qui me semble plutôt très sympa pour celle qui voudrait apprendre à sucer une bite. En même temps comment sucer une bite ? Et bien je serais tenter de dire qu’il faut y aller au feeling.

SEXUALITÉ – 82% des femmes ressentent plus de désir après une stimulation des seins. Pourtant, si beaucoup pensent savoir s’y prendre, il n’en est rien. Car il ne s’agit pas simplement de presser vaguement ces globes attirants pour faire vibrer sa compagne. Lécher, mordiller, glacer… Sophie Bramly, notre experte, nous explique comment faire jouir une femme… avec ses seins. Leçon.

Les orgasmes non éjaculatoires ont une qualité différente de l’orgasme avec éjaculation. Souvent ressentis comme beaucoup plus intenses et longs par ceux qui les recherchent, ils ne font pas non plus chuter le taux de testostérone et permettent de reprendre le coït sans période réfractaire. À l’inverse il n’y a pas de somnolence prononcée après l’orgasme ni de sensation d’épuisement liée à la chute de plusieurs neuromédiateurs (testostérone, mais aussi endorphines et dopamine sujets à de grandes variations et dépressions dans les heures qui suivent quand la sexualité quotidienne est intense) et vitamines (groupe B) après éjaculation et reformation du sperme. Ce gain de vitalité ressenti dans la vie quotidienne est un argument majeur des adeptes des orgasmes sans éjaculation avec le fait de vivre des orgasmes plus intenses et répétés. S’ils se permettent jusqu’à plusieurs orgasmes quotidiens, la plupart disent ne plus pratiquer l’éjaculation qu’une fois par mois tout au plus.

Mettez-y du votre et soyez attentif aux réactions et aux alertes de plaisir qu’émet votre partenaire. Ne soyez pas figé sur son vagin, observez et ressentez l’ensemble des réactions de madame qui seront vos meilleurs indicateurs de trouvaille et de stimulation du point G.

oui je suis bien d’accord avec toi mais les seul oragsme que j’ai sont ceux par le clitorisse(cuni caresses….)mais aucun avec la penetration pourtant nous avons essayer toute sorte de position d’endroit d’ambiance ect… mais rien n’y fait nous ne savont plus quoi faire et pour moi c’est important de savoir si je pourrait un jour ou non en avoir un par d’autre methode ou exercice?car je voudrai vraiment en avoir un par penetration

La fellation est une pratique idéale quand on se demande comment exciter un homme. Mais fort heureusement ce n’est pas la seule ! Il existe en effet d’autres préliminaires tout aussi orgasmiques. Si vous vous demande comment faire l’amour comme une reine, dites-vous bien que ces messieurs apprécie tout particulièrement les caresses sur leur sexe en érection, qu’elle soit buccale ou pas. Vous ne voyez pas ou je veux en venir ? Alors pour vous mettre sur la voie, je vous dirais simplement savez-vous comment masturber un homme ? 😉

Vous l’avez longuement embrassée sur le ventre et la poitrine. Apposez à nouveau vos lèvres sur les siennes avant de descendre en l’embrassant tout le long du corps (à l’exception de son sexe), jusqu’à arriver à ses pieds.

“comment atteindre un orgasme _comment l’oral”

Pour maintenir la tension avant de commencer à sucer son pénis, très doucement commencer à embrasser son pénis. Ne laisse passer que vos lèvres et embrasser votre pénis partout. Cela signifie que vous devez embrasser la tête (également connu sous le gland) du pénis vers le bas à la partie inférieure de son axe.

Qu’est-ce que c’est: Egalement connu sous le très controversé orgasme du point G, ce dernier ne se produit pas chez toutes les femmes. Selon cette même étude de NeuroQuantology, les orgasmes vaginaux sont plus souvent atteints pendant les rapports sexuels que ceux liés à la stimulation du clitoris. Ils sont décrits comme étant ressentis dans le “corps entier” et de plus longue durée que l’orgasme clitoridien. Les femmes qui déclarent avoir des orgasmes vaginaux seraient également plus susceptibles d’en éprouver à de multiples reprises.

Une autre variante que vous pouvez expérimenter et qui devait rendre votre homme complètement fou : souffler le chaud et le froid… Une alternance de sensations toutes plus excitantes les unes que les autres et qui ne devraient pas le laisser indifférent !

Qu’on se le dise : avoir est orgasme est aussi simple que d’éplucher une pomme. Le secret (pour l’orgasme et l’épluchage de pomme) ? Un peu de patience et de pratique. Du moins au début, car après quelques séances, vous atteindrez le nirvana en un simple claquement de doigts…

“38 conseils d’une experte en sexe pour rendre un homme fou de plaisir” … Une coach en sexualité trahit ce que les hommes attendent secrètement de leur compagne pendant le sexe. Peu d’hommes oseront vous le dire par peur de vous vexer. J’ai mis ces 38 conseils dans un rapport PDF que vous pouvez Télécharger Gratuitement en cliquant ici.

Ceci explique à la fois que des femmes puissent jouir de la pénétration par le seul va-et-vient, sans contact avec le clitoris, et aussi que la plupart, n’ayant pas la conformation anatomique adéquate, ne puissent y parvenir.

« Après la jouissance, il ne peuvent plus être sexuellement excités durant un temps donné, qui augmente au fil des années, de la santé, etc.. et ne peuvent donc plus avoir d’érection. Il leur faut attendre de quelques minutes à plusieurs heures – voire plus, pour certains – pour pouvoir de nouveau être excités et avoir une érection. Les femmes ne connaissent pas cette période réfractaire, puisque le plaisir et l’excitation ne retombent pas immédiatement. Elles peuvent donc expérimenter un premier orgasme, puis un second, etc ».

Au début, l’orgasme mettra quelques minutes à venir. On optimise donc les conditions du plaisir, en créant une atmosphère propice à l’érotisme, avec quelques bougies et de la musique “hot” (exemple :Erotica de Madonna)… Lorsque vous ressentez des petits soubresauts dans votre sexe – que vous trouvez presque désagréables (“Je vais faire pipi ou quoi ?”)- respirez, détendez-vous, et laissez peu à peu le plaisir vous envahir, vous envahir, vous envahir et… BAM ! Le feu d’artifice.

Après, quand je dis faire jouir une femme plusieurs fois, vous pouvez aussi prendre des pauses et lui faire l’amour toute la nuit, en alternant avec du plaisir fruité, chocolaté, avec du champagne, en lisant ou regardant une connerie à la télé, avant de replonger entre ses cuisses.

“BjoOorkette”, tu files aux urnes ! moi je pensais que tu avais plutôt tendance à aller te frotter délicatement sur quelques burnes. Mais oui, de temps en temps je fais des jeux mots épouvantables. On a l’humour qu’on peut.

Si vous lisez cette lettre, c’est que vous n’êtes pas comme la majorité des hommes qui vivent dans le déni et ne veulent pas affronter la vérité en face. Vous venez de sortir de la masse de ces hommes qui ne donneront jamais à leur femme un orgasme plus puissant que par un petit cuni… Le problème est que ce genre d’Orgasme est ridicule en comparaison à ce super-orgasme qui lui traverse tout le corps et peut même la faire éjaculer et pleurer de plaisir lorsque vous maîtriserez l’Art des orgasmes vaginaux.

Savez-vous qu’une femme peut avoir de multiples orgasmes en même temps, alors qu’un homme ne peut en avoir qu’un seul à la fois… Il faut toute fois arriver à la stimuler en plusieurs points érogènes simultanément, ce qui n’est pas facile… si l’on ne connait pas la technique de la tornade…

Pour terminer, et même si l’orgasme est clairement un truc très cool pour celleux qui le recherchent et l’atteignent, il ne faut pas oublier que ce n’est « que » le sommet, le pic, la cerise sur le gâteau du plaisir. Donc on peut prendre plein de plaisir sans forcément arriver jusqu’à l’orgasme (et c’est pas grave), et on peut donner plein de plaisir sans être obsédé⋅e par l’orgasme comme si c’était le but ultime et unique de toute session de sexe! L’idée à la base c’est quand même de passer un bon moment, pas de battre des records ou de réaliser un genre de performance.

Alors, n’hésitez pas, ne tremblez pas. Avant et pendant l’acte, ne faites pas de gestes bizarres qui pourraient laisser croire que vous vous cherchez. Ne demandez pas la permission, mais ne la brusquez pas non plus en voulant trop jouer à l’expert. Assurez-vous que chacun de vos gestes apporte une sensation différente sur son corps et soyez attentif à ses notes de plaisir.

Voici ce qui va avant tout vous permettre de lui donner un orgasme : la stimulation psychologique. Saviez-vous que certaines personnes sont capables d’avoir des orgasmes sans même stimuler leur corps ? Ceci nous montre bien la force de notre mental en toute situation et en particulier en matière de relations sexuelles. Mais comment agir sur les pensées de votre partenaire ? Tout simplement en adoptant un comportement qui va à la fois lui montrer votre propre excitation et lui indiquer l’état dans lequel elle doit être. Pour cela, vous pouvez varier à la fois la situation et votre attitude. La situation : certaines situations, et par ce terme j’englobe également certaines positions, vont être plus excitantes que d’autres et donc stimuler plus ou moins d’émotions chez votre partenaire. Plus la charge émotionnelle sera forte, plus vous aurez de chances de lui faire atteindre l’orgasme. Elles sont différentes pour chacun d’entre nous, ce sera donc à vous de trouver lesquelles. Toutefois, certaines sont assez répandues. Vous pouvez donc commencer à chercher dans ces directions : exhibition, rapport de force, profonde tendresse, pieds et points liées… Votre attitude : Votre attitude va également avoir une forte influence sur la stimulation psychologique. De préférence, elle doit traduire un fort état d’excitation que vous allez lui transmettre. Ne vous contentez donc pas de faire les choses dans votre coin mais cherchez vraiment à vous connecter avec votre partenaire : regardez-la dans les yeux, parlez-lui pour lui dire ce que vous ressentez ici et maintenant, ne perdez jamais le contact physique, saisissez-lui la main, empoignez-la… Voilà quelques exemples d’attitudes qui vont lui transmettre toute l’envie que vous avez d’elle.

Contrairement aux hommes qui ont besoin de quelques minutes à quelques heures pour avoir une nouvelle érection, les femmes n’ont pas de période réfractaire. Chez elle, le plaisir ne se dissipe pas immédiatement, ce qui rend la survenue d’un nouvel orgasme facile.

Si vous « un mauvais coup », elle ne vous le dira certainement pas, mais soyez sûr qu’elle en fera la confidence à ses amies. De vous à moi, aucun mâle digne du nom n’aime trainer une réputation de « mauvais coup ».

Ah, et je trouve aussi extrêmement agréable, en tant que femme, de sucer un compagnon de plaisir dans un lieu ou un moment qui puisse le surprendre, pour la simple raison que le côté non attendu rend toujours les choses plus amusantes et souvent plus sauvages, et que merde, ça fait du bien!

L’idée est que ce soit spontané et imprévu. J’ai une copine une fois qui, juste avant de partir au boulot, au lieu de m’embrasser, m’a sucé en quelques secondes, puis est partie sans dire un mot. Je m’en souviens encore.

Techniquement, plutôt que d’être assis face à elle, ou d’être assis sur elle dans le cadre d’un massage des seins, je vous recommande plutôt d’être debout pour tenter de lui offrir un orgasme des seins.

Actualités | Carte de voeux | Bricolage | Cinéma | Coiffure | Coloriages | Cuisine | Recette | CV | Déco | Dictionnaire | High-tech | Horoscope | Jeux en ligne | Pages blanches | Pages jaunes | Résultat du bac | Programme TV | Restaurant | Santé | SMIC | Test débit | Essai auto |

Alors attention, certaines femmes ont besoin de plus de temps pour se laisser aller et y prendre du plaisir mais pour d’autres, ça ne sera pas la peine de vous y attarder alors essayez, communiquez et avisez selon le cas de figure.

Pendant la fellation, la bouche est occupée mais il faut savoir que cette pratique n’est pas seulement destinée à la bouche. Chouchou apprécie aussi les caresses qui vont avec…et si on jouait avec nos mains. Voici des gestes qui lui fera tordre de plaisir.

« Pour qu’une fellation soit réussie, il faut que les deux partenaires ressentent du plaisir », explique Coralie Trinh Thi, auteur de Osez une leçon de fellation (éd. La Musardine). Autrement dit, si, au moment d’attaquer les choses sérieuses, vous êtes au bord du dégoût, il est à parier que votre partenaire sera affecté par votre malaise et ne ressentira aucun plaisir… Dommage !

Merci encore pour cette partie de votre site que je viens de découvrir dans laquelle vous donner pour faire une bonne pipe car nous les femmes pensons bien la faire et je sais bien que certains hommes pour ne pas nous vexer n’en pipe pas un mot. Alors que je pense qu’ils devraient nous aider à nous améliorer si on la fait mal. Et si important de savoir comment sucer un homme et comment faire jouir un homme avec la bouche pour lui donner par exemple un aperçu de ce qui l’attend surtout lors du premier rendre vous. En lisant vos indication, je peux dire que je sais maintenant comment faire une bonne pipe et la prochaine que je vais faire sera pour l’heureux élu un vrai délice.

um moi sait interessant .je viens de lire ce que vous avez ecrire dans l’article mais en ce qui me concerne ,jai du mal a bien le faire a mon homme.pourtant il adore sa et la plupart des jours ou on a des rapport il se fache parce que je n »ais pas bien fait.d’apres lui  »sa gatte coeur »

Alors si il n’y a pas d’orgasme, ne vous inquiétez pas outre mesure et évidemment ne vous vexez pas! Vous n’y êtes pour rien. Votre virilité n’est pas en jeu. Vous n’avez pas le DEVOIR de nous faire jouir. Un bon amant est celui qui communique facilement sur tous ces sujets et cherche à comprendre ce qui fait vraiment plaisir à sa partenaire.

Men are Delicious, c’est le magazine de référence des hommes depuis 2008. Vous y trouverez des bonnes adresses, les petites marques qui montent, des sélections d’accessoires et, parfois, des filles sexys.

Vous voyez, la plupart des hommes vont éjaculer très rapidement si elles ont leur pénis frotté . Cela s’applique même si les circonstances ne sont pas très romantique – ou même s’ils n’aiment pas particulièrement la personne qui fait le frottement ! Les femmes ne sont pas comme cela. L’orgasme féminin n’est pas une réponse à bouton-poussoir . Les conditions doivent être droit .

Avoir des orgasmes multiples ne signifie pas avoir plusieurs orgasmes en même temps, mais enchaîner plusieurs orgasmes à la suite lors d’un seul et même rapport sexuel. Bien que cette pratique soit encore peu connue, elle concerne un grand nombre de femmes et même quelques hommes. Cependant, les deux sexes n’ont pas les mêmes avantages en ce qui concerne l’orgasme multiple.

Chez les femmes interrogées, le plaisir clitoridien est ainsi trop souvent oublié. 78 % des sondées déclarent atteindre “facilement” l’orgasme lorsque leur partenaire les pénètre vaginalement tout en leur caressant le clitoris. L’enquête, enfin, n’est pas avare sur les positions les plus adaptées pour atteindre l’orgasme chez les femmes : le missionnaire, position la plus évidente chez les couples, n’est pas à bannir puisqu’elle est citée par 72 % des femmes interrogées. Suit “l’Andromaque” (la femme est à califourchon sur l’homme), cité par 58 % des sondées et le “gaufrier” (la femme est allongée sur son partenaire) à 57 %. La levrette, qui semble bénéficier d’une certaine mode dans les pratiques, n’arrive qu’en quatrième position. A bon entendeur…

Dois-je préciser que se faire sucer ne rime pas avec un film porno ? Alors les mecs, vous évitez de lui tirer les cheveux ou d’appuyer sur sa tête pour qu’elle gobe votre pénis tout entier ! La fellation est un moment de plaisir MU-TU-EL. Certes, c’est vous qui allez jouir, néanmoins, madame aussi éveille tous ses sens pour vous faire plaisir et SE faire plaisir par la même occasion. Vous vous adapterez à la situation selon la façon dont elle vous sucera ! Si vous sentez qu’elle semble gênée, restez doux et délicat, montrez lui, dites-lui que vous aimez sa façon de vous sucer et qu’elle s’y prend très bien (même si vous notez quelques maladresses, vous en parlerez après, JAMAIS PENDANT !). Faire une bonne fellation mérite de l’entraînement alors n’allez pas me faire croire que ça vous embête d’être le « cobaye » 😉 !

Ces techniques à elle seule suffiront à lui donner un orgasme puissant en général assez rapidement, mais vous pouvez aussi utiliser vos doigts pendant que vous lui lécher le sexe. Toutefois ne faites pas l’erreur de faire des mouvements de va et viens avec votre doigts comme cela. C’est une erreur que beaucoup d’Hommes font en pensant donner le même plaisir qu’une pénétration en plus du cuni, mais je peux vous assurer que les femmes n’aiment pas ça et que cela peut même être douloureux. Vous pouvez toutefois positionner vos doigts de manière bien spécifique pour donner à votre partenaire la sensation qu’elle est pénétrée par un gros sexe en même temps que vous lui léchez le minou. Je vous conseille de consulter nos techniques avancées de cunnilingus sur notre site Orgasmeféminin.fr.

Attention, voici une grande révélation : les femmes n’éprouvent pas du plaisir de la même façon que les hommes lorsqu’on en vient au sexe. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas passer un délicieux moment avec votre demoiselle, bien au contraire.

La question préalable serait aller jusqu’au bout ou pas ?. On peut considérer la Fellation comme un simple préliminaire destiné à faire monter le désir des 2 partenaires, Dans cette hypothèse, il vaut mieux ne pas aller jusqu’au bout (j’entends par là l’éjaculation du Sucé) sauf si vous êtes sûre de pouvoir relancer la machine après. On peut aussi considérer la Fellation comme un acte sexuel à part entière et donc aller jusqu’au bout. Dans ce cas de figure, la suceuse doit savoir que l’extrême majorité des sucés adorent jouir dans la bouche de leur partenaire. En revanche, ce plaisir est un peu gâché quand il sent que c’est désagréable pour elle. La solution, c’est d’abord d’essayer, pour voir ce que vous ressentez à ce moment là. Si ça vous est vraiment désagréable, ne vous forcez pas. Tant pis pour lui, il devra se contenter de jouir dans vos mains, ou ailleurs.

“plaisir oral _des femmes orggsm”

Si c’est une nouvelle compagne, si c’est pour un coup d’un soir, il est probable qu’il soit plus compliqué de la faire jouir par les seins : ça demande d’être détendue et d’avoir confiance en son partenaire, de pouvoir se lâcher, ce qui n’est pas toujours facile avec un nouveau partenaire qu’on vient juste de rencontrer.

Et là, le gars me défie, presque : « Ah ouais, et toi, comment tu fais pour donner envie aux filles de te sucer ? ». Allez, mode d’emploi parce que ça ne doit pas être le seul en manque de bisous sur le gland…

Beaucoup d’hommes sont de véritables acharnés de l’orgasme. Tant qu’ils n’ont pas réussi à faire jouir leur partenaire, ils continuent à se fatiguer voire s’épuiser pour essayer de « lui donner du plaisir ». Pourtant, donner un orgasme à une femme n’est absolument pas obligatoire pour qu’une femme prenne du plaisir. Tout sur les Femmes vous explique pourquoi !

Puis approchez votre bouche de son sexe, sans aller jusqu’à le toucher, afin qu’il ressente juste votre souffle sur son gland. Ensuite, titillez-le avec le bout de votre langue, qui doit toujours être bien humide, sans le toucher avec vos mains pour l’instant. Votre homme, à moins que ce ne soit un extraterrestre, et encore, va commencer à devenir fou de plaisir, je vous le garantis !

La littérature scientifique sur la question est maintenant bien établie : environ 20 à 30 % des femmes parviennent à l’orgasme par une stimulation uniquement vaginale. Pour les autres, soit les trois quarts des femmes, l’activation externe du clitoris est nécessaire à l’orgasme.

Il pourra changer l’angle de son bassin afin d’être plus ou moins haut. La femme pourra également l’accompagner en montant ou en descendant ses reins. On peut aussi augmenter énormément l’intensité de la position en demandant à l’homme de se dresser sur ses genoux, tandis que la femme enroule les jambes autour sa taille ou de son torse. Elle peut aussi éventuellement monter ses jambes tout en haut pour les appuyer sur ses épaules, dans une position qui rappellera celle du bateau ivre.

L’astuce, c’est d’avoir des lingettes pour bébé. Bien choisir sa marque pour que le goût soit pas dégueu, ça fait briller un braquemart en 5 secondes, remplaçant l’odeur de crevette faisandée par un doux fumet de what-ever-is-inside-the-stuff.

Puisque je viens de vous expliquer comment et où placer vos doigts pour stimuler l’orgasme de votre partenaire, j’aimerais toutefois que vous reteniez un point extrêmement important : ne vous mettez pas la pression à vouloir absolument faire jouir votre copine pendant la pénétration.

«Que vous donniez ou que vous receviez du plaisir, votre partenaire devrait vous dire ce qu’il/elle aime ou non. Il n’y a rien de plus sexy qu’un mec ou une nana qui vous encourage, que ce soit en gémissant, en vous tirant les cheveux, en vous disant des choses cochonnes ou en vous maintenant la tête à un endroit précis, pendant un bon moment.»

C’est une zone ultra-sensible (8000 terminaisons nerveuses) qu’il convient de manier avec précaution mais qui, si vous vous en occupez comme il le faut, va faire partir votre dulcinée dans les cieux (au septième ciel plus précisément).

Massage avec la paume de la main est facile. Une technique peu plus avancé est d’utiliser vos doigts, vous pouvez le faire lentement par ses testicules. Cela peut chatouiller légèrement, mais il se sent vraiment magnifique en même temps. Assurez-vous que vos ongles ne sont pas des bords avant de commencer à caresser ses testicules pour vous empêcher accidentellement rayer ou couper.

La puissance de l’orgasme provoqué par la stimulation du point G peut être tellement forte qu’elle peut aussi impressionner voire bloquer certaines femmes qui n’oseront pas toujours lâcher prise automatiquement.

Enlevez lui le pantalon ou le vêtement qu’elle porte sur le bas du corps, lentement. Embrassez lui les pieds et remontez progressivement le long des jambes, tout en prenant bien soin de prendre votre temps. Lorsque vous arrivez au niveau de sa culotte, faîtes lui sentir votre présence, sans l’embrasser… en l’effleurant juste. Faîtes en sorte qu’elle ait envie de vous prendre la tête et de se la mettre entre les jambes. Redescendez alors pour faire l’autre jambe. Une fois que vous serez de nouveau arrivé au niveau de son entre-jambe, elle sera désormais toute disposée à ce que vous lui enleviez sa culotte, et que vous passiez à la suite !

L’orgasme n’a plus de mystère pour vous à présent ? Bravo ! Maintenant, on passe à l’étape supérieure : la maîtrise complète de son anatomie. Au chaud sous notre couette, musique érotique dans nos écouteurs, on laisse nos doigts nous caresser, la poitrine, le sexe, lentement, on a le temps… On débranche nos cerveaux et on laisse nos corps s’exprimer : ce moment-là est à nous, rien qu’à nous. Alors, on en profite…

Mais ce n’est pas ce que montrent les chiffres. Selon une étude de 2006 (Differences in Orgasm Frequency Among Gay, Lesbian, Bisexual, and Heterosexual Men and Women), 50 % des femmes s’étant « contentées » d’une pénétration vaginale avaient joui lors de leur dernier rapport sexuel… contre 73 % de celles qui avaient cumulé pénétration vaginale et stimulation manuelle. Ajoutez encore du sexe oro-génital pour un combo cunnilingus + caresses + pénétration, et vous obtenez 86 % de jouisseuses. Tiens donc ! Exactement comme les lesbiennes.

«Le plus important c’est de repartir sans arrêt vers le gland. Et particulièrement l’extrémité intérieure (soit la base du gland que votre partenaire a en face de lui) du pénis. Faites tourner constamment votre langue autour, ça les rend fous.»

Il est rare que les femmes n’aient pas la possibilité physique d’atteindre l’orgasme. Toutefois, en cas de taux d’œstrogènes (hormones féminines) trop faible ou de déformation importante du clitoris, cela peut arriver.

Si certaines arrivent assez rapidement et assez facilement à l’orgasme, pour d’autres, il faut du temps, de la patience, et surtout les bons gestes pour faire monter leur excitation. Et c’est ce que racontent les contributrices du tumblr “How to make me come”, ou “Comment me faire jouir” en français.

Il existe bien sûr d’autres facteurs que la simple accumulation des pratiques. Les femmes très orgasmiques bénéficient de meilleures relations de couple en général (les chiens ne font pas des chats : le sexe se passe mieux… quand tout se passe bien). Une bonne communication entre les partenaires, bienveillante, non critique, augmente considérablement le plaisir – parce qu’une transmission du savoir sexuel est possible.

La fellation peut être une source de plaisir intense chez les hommes comme chez la femme. En effet le gland comme le clitoris sont des parties du corps qui sont très sensibles et qu’il convient de manipuler avec soin et délicatesse. Il faut éviter de les manipuler de manière trop brusque. Nous allons ici nous attarder sur la fellation d’un sexe masculin.

Veuillez garder à l’ esprit que – contrairement à ce que beaucoup d’hommes pensent – rapports sexuels par lui-même n’est pas susceptible de produire un orgasme. C’est parce que seuls des rapports n’est pas très bon à stimuler le clitoris de la femme. Presque toutes les femmes ont besoin de stimulation supplémentaire du clitoris par les doigts ou la bouche.

des fois le plaisir ressemble à la douleur c’est étrange la frontière est très petite. D’après ce que tu nous dis j’ai pas l’impression qu’elle n’a pas autant pas de plaisir. Elle se lâche durant que vous le faite? Lors du cunni en effet peut-être que tu insiste trop sur le clitoris et ça chatouille et puis après ca fait mal parce que c’est irrité.. Est-ce qu’elle te guide sur ce qu’elle aime? Sait-elle elle-même ce qui l’amène à l’orgasme? Peut-être que vous le rechercher trop ?Faite lamour pour faire LAMOUR lachez vous fais lui ce quelle aime ? Si elle sait pas elle même ce quelle aime ça va être plus dur en effet..

Beaucoup d’hommes situent la « performance » dans la durée, dans le nombre de positions visitées ou encore dans les gémissements de leur partenaire. Le fait de « cogner » flatte leur égo de façon superficielle et une fois qu’ils ont fini, ils ont le sentiment –illusoire- du travail accompli. Pour tous ceux-là, après une telle débauche d’énergie, il est inconcevable qu’on leur parle de contreperformance. Comme s’il suffisait d’aller et venir comme un bûcheron pour que la femme ait son compte.

Faire augmenter le désir est essentiel avant tout rapport sexuel. Mais faire monter la tension sexuelle au maximum est la clé pour la mener à un deuxième orgasme. Cela aura le même effet que quand on a extrêmement faim. On s’attaque donc au premier repas et passons au deuxième, puis au troisième.

Et dans le lot il y en a forcément qui se demandent comment changer cela. Après tout personne n’est né pour mettre la bite de quelqu’un dans sa bouche, c’est forcément une connaissance artificielle. Et puis on a un lectorat gay également, même si je doute qu’on puisse leur apprendre quoique ce soit. Pro-tip : si vous avez des amis LGB extravertis, demandez leurs des conseils, ils sont simplement meilleurs que vous au pieu.

Certes, les femmes sont plus lentes au plaisir et à la jouissance que nous. Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est qu’elles ont la capacité de jouir infiniment plus et infiniment plus fort que nous. Techniquement, elles sont d’ailleurs mieux ‘’outillées’’ que nous pour ressentir du plaisir, car leurs organes sexuels sont bien plus irrigués en nerfs. C’est ce qui explique le fait que, contrairement à son partenaire masculin, la femme peut connaitre successivement, et du même élan, plusieurs orgasmes intenses. Lorsque sa jouissance atteint son point culminant, on parle de climax. Les hommes n’ont malheureusement pas reçu ce dont de la nature. Chez nous, l’orgasme a en effet un caractère quelque peu mécanique et vient pratiquement clôturer à chaque fois l’acte sexuel. C’est d’ailleurs peut-être à cause de cela que beaucoup ont du mal à cerner la mécanique plus complexe de la femme.

J’ai été horrifiée l’autre jour quand un de mes amants m’a dit « Mais à force de nous dire qu’on doit regarder les filles dans les yeux, parfois, pendant le sexe, je n’ose pas trop leur caresser les seins… ».

Je suis incapable d’avoir du plaisir.quand je fais l’amour avec mon époux,il fait tout pour me donner du plaisir(caresses,baisers par tout,…) mais rien.même quand je commence a avoir des sensations,c’est juste pour quelques secondes.la dernière fois,mon époux ma dit qu’il est peut être impuissant.aidez moi parce que je voudrai vraiment vivre comme une femme normale.merci bien.

N’allez pas tout droit vers ses seins ou vers son sexe ! Ceci est beaucoup trop classique et beaucoup trop rapide. Cela ne permettra pas de l’exciter convenablement… c’est juste beaucoup trop prévisible et primaire.

Le problème ici, c’est que je pense qu’elle va paniquer ou s’affoler, vois ça comme tu veux. Elle ne va pas se concentrer sur son plaisir mais va plutôt essayer de me dégager quitte à m’arracher la tête. J’ai donc peur de faire un gros bide et qu’elle finisse par me dire : “mais t’es fou ou quoi ? Qu’est-ce qui t’a pris ?”

Selon d’autres découvertes concernant le clitoris faites par le sexologue Andrée Matteau, l’orgasme dit « vaginal » met toujours en œuvre le clitoris par l’intermédiaire de ses branches profondes qui encadrent les parois du vagin. La distinction entre orgasme vaginal et orgasme clitoridien n’aurait donc plus lieu d’être, même si les composantes psychologiques, affectives, physiologiques, anatomiques s’entremêlent tellement dans ce domaine qu’il est difficile d’isoler une zone ou un organe dans ce mécanisme. Il existe une partie interne de la structure clitoridienne, explique Andrée Matteau, sexologue :

Pour qu’une femme soit prête à prendre un maximum de plaisir, il est nécessaire que les conditions soit optimales. Bien entendu il existe des principes basiques, et en premier lieu l’atmosphère. Il va de soi également qu’elle ne devra pas être stressée et que toute son attention sera concentrée sur son plaisir.

Vous n’êtes pas la seule à pouvoir aider. Votre partenaire peut également se mettre à l’ouvrage pour vous faire toucher au but. Ainsi, en utilisant ses doigts, il pourra stimuler votre point G, une tâche moins évidente avec le pénis (car moins ferme que les doigts).

“l’homme donnant la fille par voie orale |orgasem féminin”

Il faut voir le rythme que la fille peut supporter de suivre. Parfois, on peut vous montrer notre rythme idéal en faisant des mouvements de bassin (conscients ou inconscients) en même temps que vous sucez (on vous baise la bouche).

Tout en embrassant votre partenaire autour de son sexe (le haut des jambes, juste au-dessus du pubis, et l’aine) approchez-vous petit à petit du clitoris. Commencez à le lécher délicatement. Ne vous jetez pas dessus ! C’est une terminaison nerveuse très sensible alors soyez tendre !

Sinon vous risquez de mal faire et donc de ne pas donner autant de plaisir à votre partenaire. Les hommes préfèrent une femme qui veut et qui aime leur faire plaisir plutôt qu’une qui fait ça uniquement de façon mécanique sans profiter du moment. Imiter les actrices pornographiques n’est pas une bonne chose parce que ce qu’elles font dans les films X est de la mise en scène et c’est souvent surjoué et ne procurera pas de plaisir à votre compagnon.

A un moment dans la conversation va arriver sur le tapis la question de ton CV affectif. Là, tu expliques que pour une raison ou une autre, tu ne te sens pas prêt à avoir une relation mais que tu l’apprécies et que tu as envie de la revoir. C’est une première approche et tu vois comment elle réagit. Si elle ne veut pas absolument pas, elle va couper court. De toute façon, si c’est une ayatollah du sérieux à tout prix, quelle que soit la façon dont tu présentes les choses, tu ne pourras rien faire. Par contre, si ça se passe bien tu pourras ensuite aborder la question pour en faire ta sexfriend.

La plus grande crainte que les gens ont en faisant une gorge profonde concerne les nausées. Si vous n’arrivez pas à effectuer une gorge profonde, ce n’est pas si grave. En effet, certains hommes trouvent cela excitant, car ils ont l’impression que leur pénis est tellement gros qu’il ne convient pas à cette pratique. Et si vous pouvez lui donner l’impression qu’il a une grosse bite, vous êtes déjà plus performant au lit que votre prédécesseur !

Au début, je ne me posais pas trop la question, me disant que c’était le début et qu’il paraît que c’est assez rare… mais voilà quelques semaines que j’y pense beaucoup, non sans avoir détecter chez elle quelques sous entendus à ce sujet.

Cependant aujourd’hui on va s’attacher au côté un peu plus pratique, en tentant d’apporter des précisions gestuelles et comportementales… Après tout, plus vous aurez d’informations, plus vous deviendrez performant dans ce domaine, non ?

Je pense que (corrigez-moi les gars si je me trompe) les hommes sont très fiers lorsque leur femme, blonde, partenaire, name it! atteint l’orgasme grâce à eux. Enfin, on ose écrire les vraies affaires, les filles aussi peuvent aimer le sexe, si on leur en laisse le DROIT et la POSSIBILITÉ! Continue de nous instruire et de nous divertir avec tes articles kamal, je t’ai découvert par hasard et ton site est maintenant dans mes favoris!

«Parlez-en! Demandez-lui s’il aime ce que vous faites, demandez-lui ce qu’elle veut. Discutez-en de façon ouverte et continuez à en parler pendant la relation sexuelle. Mais encore plus important, ne faites rien qui vous mette mal à l’aise. On devrait toujours se sentir assez à l’aise pour parler ouvertement de ses limites personnelles avec la personne avec qui on a une relation sexuelle, quelle qu’elle soit.»

C’est tout à fait possible mais si vous y parvenez autrement, c’est tout aussi bien les gars ! Il se peut aussi que vous y arriviez plus facilement avec la pénétration plutôt qu’avec vos doigts, ou inversement, mais quoi qu’il en soit, vous pourrez toujours vous entraîner pour maîtriser plusieurs façons de la faire jouir.

bonjours cela fait a peut prés deux ans que je suis avec un homme nous fesont l’amour sans preservatif et je suis clitoridienne mais j’ai deja eu un seul et unique orgasme vaginale et seullement avec mon copain le probleme est que je voulait savoir comment je peut faire pour avoir d’autre orgasme vaginal etant clitoridienne ya t’il des solution?? merci pour votre aide

« Je me mets en position de soumission pour l’exciter encore plus. Par exemple, il s’assoit au bord du lit et je me mets à genoux. Dès que je me rabaisse, je vois qu’il apprécie encore plus. Et je le regarde. J’ai mis du temps à oser mais désormais, je le fixe dans les yeux, c’est super bon. »

J’espère que ces quelques conseils vous permettront d’améliorer vos performances. Si vous souhaitez un complément vous pouvez aller consulter cet article et n’oubliez pas de laisser vos impressions ou faire partager votre expérience en laissant un commentaire.

Partant de ce constat, il advient que si vous réussissez à devenir un bon coup pour la demoiselle tout porte à croire qu’elle souhaitera vous revoir par la suite (que ce soit comme sex friend ou petit ami) ou qu’elle décidera de ne pas mettre à terme à votre relation.

Communiquez et n’hésitez surtout pas à la solliciter pour qu’elle vous guide (si elle connaît son point G). Si elle n’en sait pas plus que vous alors faites équipe et allez à sa recherche ensemble pour vous garantir encore plus de plaisir à l’avenir !

Si les hésitations pendant l’amour ont un côté attendrissant que l’on aime beaucoup, avoir confiance en soi vous aidera cependant à foncer vers l’orgasme vaginal (ou tout autre orgasme d’ailleurs). Ajouté au lâcher prise, la probabilité que vous atteignez l’orgasme est grande !

Il peut y avoir aussi un sentiment négatif voire d’échec si le rapport n’a pas été satisfaisant pour ou l’autre partenaire suivant l’attente du couple face au résultat à la fin du rapport sexuel ou s’il y avait un objectif de réussite trop ambitieux posé avant celui-ci. Par exemple, certaines personnes considèrent l’orgasme comme une expérience extatique obligatoirement associée au coït, voire un aboutissement complet de leur relation affective. Cette approche peut s’avérer pour certains décevante car aucune relation amoureuse ne peut se baser uniquement sur la relation sexuelle. [réf. nécessaire]

Infection sexuellement transmissible Préservatif Lubrifiant Excision Circoncision Dysfonction sexuelle Frigidité Vaginisme Dyspareunie Anorgasmie Impuissance Éjaculation précoce Contrôle des naissances Planification familiale Planification familiale naturelle Contraception Coït interrompu Contragestion Avortement Abstinence sexuelle Addiction sexuelle Trouble de l’excitation sexuelle

« Le contrôle de l’éjaculation chez l’homme peut permettre de faire durer le rapport plus longtemps, et augmente ainsi la probabilité de survenue d’autres orgasmes chez la femme » poursuit Marjorie Cambier. Plusieurs techniques permettent de retarder l’éjaculation, et notamment certaines issues du Tao, « une philosophie chinoise qui propose des méthodes pour contrôler l’éjaculation masculine, et donner un maximum de plaisir aux femmes ».

Sinon, si vous préférez le chaud, vous pouvez aussi mordiller, sucer, lécher… puis souffler du chaud avec votre bouche sur son téton pour provoquer des variations de température (en gardant une tasse de thé à côté du lit par exemple…).

10. Donnez lui une caresse buccale. La meilleure façon de faire atteindre l’orgasme à une femme, voire des orgasmes multiples, est de descendre sur elle… Autrement dit, de lui faire un cunnilingus. Je n’y croyais pas au début, mais de nombreuses études l’ont prouvé. Le sexe oral est pour une femme beaucoup plus satisfaisant qu’une pénétration.

Avertissement: les listes, où TOUT plaît à TOUT LE MONDE, ça n’existe probablement pas. Alors choisissez ce que vous aimez, et laissez le reste. De même, il est important de parler avant, avec votre partenaire, de tout ce que vous voudriez essayer de nouveau ou de différent en matière de sexe. C’est le consentement qui fait tout; veuillez suivre ces conseils de manière responsable!

Prenez le temps : inutile de vous jeter sur elle, d’arracher vos vêtements et de vouloir la prendre immédiatement. Ce genre de rapport peut arriver (quand vous et votre partenaires ne vous êtes pas vus par exemple depuis un mois et que vous avez désespérément « faim »), mais dans la majeure partie des cas il faut simplement se mettre dans le contexte. Et pour cela, rien ne vaut que de vous relaxer.

Seul moyen pour les hommes de connaître un orgasme multiple : apprendre à séparer orgasme et éjaculation. « Des techniques, que l’on peut retrouver dans le tantra ou encore le tao, permettent aux hommes de jouir plusieurs fois à la suite, tout en maîtrisant leur éjaculation. Cela leur permet en effet de ne pas connaître la phase de résolution ainsi que la période réfractaire citées plus haut, mais également de préserver leur énergie » ajoute l’experte.

La poussée sa langue est l’une des techniques les plus avancées que vous devriez essayer d’apprendre à faire une fellation. Pour ce faire, vous devez avoir obtenu assez profond pénis dans la bouche. Donc si vous avez un réflexe nauséeux très sensible, cette technique n’est pas pour vous.

“meilleur moyen de faire plaisir à une femme par voie orale -meilleur orgasim féminin”

« Je ne conçois pas de rapport sexuel sans fellation ! Ce qui signifie que c’est davantage en préliminaires qu’en pratique seule. Je le fais avec plaisir et pour lui faire plaisir, “gratuitement” bien sûr, mais le lit est le seul domaine de notre vie où on partage les tâches à 50/50 ! J’avoue que je ne comprends pas trop les femmes qui n’aiment pas ça, puisque ça nous donne tous les pouvoirs : celui de le garder, de nous réconcilier, de le rendre fou… Alors oui, j’en joue ! »

Je suis de ceux qui pensent qu’un regard peut tout dire. Juste en regardant votre partenaire dans les yeux après l’acte lors des câlins postludes, vous pouvez savoir si vous l’avez comblée. Vous devez dans ce cas avoir l’impression qu’elle vous happe du regard. Mais si au contraire, elle a l’air d’avoir pris une douche froide, vous saurez que votre travail est resté inachevé.

Regardez-la. Deux raison : déjà, c’est très excitant, et ensuite cela vous fournira des indices. La moindre grimace, le moindre signe d’ennui est à prendre en compte. Vous devriez arriver à savoir ce qui la fait décoller.

Il pourra changer l’angle de son bassin afin d’être plus ou moins haut. La femme pourra également l’accompagner en montant ou en descendant ses reins. On peut aussi augmenter énormément l’intensité de la position en demandant à l’homme de se dresser sur ses genoux, tandis que la femme enroule les jambes autour de sa taille ou de son torse. Elle peut aussi éventuellement monter ses jambes tout en haut pour les appuyer sur ses épaules, dans une position qui rappellera celle du bateau ivre.

Alors maintenant, quand on aime pas le gout de la b .on est feministe.d apres un sexologue, dans le sexe, il ne faut pas faire ce qui nous derange, ce qui nous degoute, ce qui nous met mal a l aise.je fefuse la fellation pour ces 3 raisons.ce n est pas un homme qui va me dicter ma conduite.d autant plus que ca ne servira a rien.apres si on cede pourxla pipe , il faut avaler, se faire asperger de foutre, beh oui , sinon , monsieur va pleurnicher sur les forums .comprenez le , il est frustre.les hommes ne sont jamais satisfaits, .ils ne veulent pas d une femme, mais d une prestataire de service, qui dit jamais non.ecleurant ,.les femmes ont le droit de vote depuis1944 etcelles n ont pas le droit de refuser la fellation.mais jusqu ou ira t on.quelle belle evolution.on se croirait revenu au moyen age

Ce n’est plus un secret pour quiconque, nous savons toutes qu’après une bonne pipe, vous rêvez d’éjaculer dans notre bouche. Oui mais avant d’en arriver là, il est extrêmement important d’en parler avec madame. Ce point ne concerne pas uniquement les couples, mais aussi les relations basées sur le sexe comme les coups d’un soir ou votre sexfriend par exemple. Donc prévenez avant d’éjaculer !!! Pour cela on se détend, on en parle naturellement et calmement, on se renseigne sur ce qui l’excite et on lui demande son avis. N’imposez JAMAIS à votre partenaire d’avaler votre semence ! Soyez respectueux et à l’écoute de ses envies. Souvenez-vous que si elle accepte de vous sucer et qu’en plus elle y prend du plaisir, vous ne voudriez pas gâcher ça n’est-ce pas ?

Tu lui demande de se tourner dans un premier temps, tu passe en dessous. Si elle reste le corps droit, enfin, assis sur toi mais pas la tête devant ton sexe, tu peux gentiment lui caresser le dos en mettant une légère pression de ce fait elle s’allongeras sur toi toute seule et seras confronté à avoir la bête devant sa bouche !

7. Doucement sur le clitoris. Saviez-vous que, dès que vous stimulez longtemps le clitoris, un petit truc qu’on appelle le capuchon clitoridien de déploie pour le protéger des stimulations directes ? Une fois que le clitoris est complètement stimulé, l’étape suivante est de vous consacrer au point G, avec votre main, votre langue ou votre pénis.

Cette entrée est taguée bonne fellation, comment bien faire l’amour, comment faire l’amour, comment faire une bonne fellation, comment faire une bonne pipe, comment faire une fellation, comment faire une pipe, comment render un home amoureux, faire une bonne fellation, faire une pipe, fwllation profonde, l’art de la fellation, relation amoureuse, technique fellation, une bonne pipe. Bookmarquez ce permalien.

6/ Téléchargez notre fiche pratique : qui vous révèle le secret n°1 à savoir pour donner des orgasmes multiples et devenir son meilleur coup au lit ! Téléchargez dès maintenant notre fiche pratique : Cliquez-ici pour télécharger »

Journal d’information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l’actualité. Découvrez chaque jour toute l’info en direct (de la politique à l’économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

Au lieu de l’index pour suppléer le majeur, il faudra ici utiliser l’annulaire. Les deux doigts doivent être introduits conjointement dans le vagin à bonne température, paume vers le haut. L’index et l’auriculaire doivent reposer sur les bords du vagin. De cette façon, vous pourrez avoir une bonne prise de l’intérieur et ainsi exécuter des mouvements fermes et une pression constante sur ses zones érogènes. La stimulation à l’intérieur du vagin doit être faite de bas en haut. Si vous avez besoin de stabilité, posez simplement votre main gauche (ou l’autre main) au dessus de la bosselure pubienne. Plus vous sentez que votre partenaire prend du plaisir, plus vous devez appuyer sur le point. Vous pouvez simultanément vous servir de l’autre main pour lui caresser la vulve. En continuant comme ça, vous pourriez la voir éjaculer en expulsant puissamment un liquide blanchâtre de son vagin. Si cette éventualité se réalisait, vous seriez probablement le seul homme à lui avoir jamais donné un orgasme pareil. Merci l’artiste !

Après, quand je dis faire jouir une femme plusieurs fois, vous pouvez aussi prendre des pauses et lui faire l’amour toute la nuit, en alternant avec du plaisir fruité, chocolaté, avec du champagne, en lisant ou regardant une connerie à la télé, avant de replonger entre ses cuisses.

L’activité électrophysiologique, observée sur quelques patients ayant des électrodes implantées dans les structures sous corticales, correspond à une activité électrophysiologique de type épileptiforme localisée principalement au niveau des noyaux du septum (principalement), de l’amygdale et du thalamus somatosensoriel. Par contre, l’activité électrophysiologique des régions corticales reste quasi inchangée au cours de la phase orgastique. Après l’orgasme, l’activité électrophysiologique observée correspond à un état de relaxation cérébrale. Ces activités électrophysiologiques sont similaires chez les deux sexes26.

Nous y sommes !  Je vais enfin vous révéler le secret de l’orgasme féminin par stimulation du point G. Grâce à ce qui suit, vous deviendrez très vite un amant hors pair, LE serial lover dont elles ne pourront plus se passer, si vous êtes célibataire. Si par contre vous êtes en couple et un peu frustré par la routine, ces conseils vont apporter un souffle nouveau à votre relation. Vous allez pouvoir désormais lui donner des orgasmes incroyables comme elle n’en a jamais eu.

je débute une relation avec une femme dont je suis épris , le problème est qu’en matière de caresses, elle est très demanderesse et réceptive aux miennes mais elle ne me touche pas , ni me caresse , son explication ? elle veut arriver à l’extase afin de pouvoir me donner un peu de plaisir .Suis-je normal ? que faire ?

Intelligement, si tu sais qu’elle n’est pas du genre, tu peux faire une sorte d’ancrage, un truc, un jeu là dessus qui évoque la fellation et que tu reproduira au cours de l’acte pour lui faire comprendre.

Outre le constat, l’étude, commandée par un site de “webcams gratuites de sexe”, Cam4.fr, présente encore un autre intérêt : elle explique d’où viennent les “freins” du plaisir féminin et livre quelques pistes de solutions. D’abord, les populations les plus frappées par les blocages sont identifiées : les jeunes de moins de 25 ans ont plus de difficultés à jouir, tout comme les cadres et professions intellectuelles supérieures et les personnes en surpoids. Ensuite, les pratiques sexuelles sont décortiquées : le sexe serait encore trop “phallocentré”, autrement dit tourné vers le plaisir masculin. Chez la femme, la recherche systématique d’un “point G”, introuvable depuis l’éternité, ne serait pas une bonne méthode. Mieux vaut miser sur une “zone G” ou sur une série de zones érogènes. Ainsi, le plaisir sexuel est trop souvent réduit à la pénétration simple quand une combinaison de “bonnes pratiques” serait préférable.

C’est grâce aux échanges aussi que vous pouvez connaître vos fantasmes et ainsi pimenter le sexe. Que ce soit une pratique spécifique ou un endroit particulier dans lequel elle aimerait vous prendre, osez sortir de votre confort : défiez-la ! Une vie sexuelle variée est cent fois mieux qu’une routine préliminaire + missionnaire/levrette.

«Si les stars du porno poussent des gémissements pendant qu’elles sucent, c’est qu’il y a une raison. Quand vous chantonnez, ou que vous faites n’importe quel autre bruit en suçant votre partenaire, vous faites vibrer vos cordes vocales. C’est comme si vous aviez un vibromasseur intégré dans la gorge.»

Le seul problème de pousser avec la langue sur comment faire une bonne à faire une fellation à un homme, c’est que parfois votre bouche est trop petite ou votre pénis sera trop grand pour le confortablement. Mais si votre pénis s’adapte confortablement, il va jouir beaucoup.

J’aime particulièrement lorsqu’il y a un mouvement rotatif de votre main sur ma verge en même temps que les mouvements de bas en haut de votre bouche. Je le dis autrement : quand la fille a ma queue au fond de sa gorge, sa main est en bas et quand elle remonte sa bouche, sa main remonte aussi en faisant au moins un quart de tour autour de ma bite. Et ainsi de suite, elle recommence en rythme.

Selon les Archives of Sexual Behavior de février 2017, les deux tiers des femmes hétérosexuelles et bisexuelles ont « habituellement ou toujours » un orgasme lors de leurs rapports sexuels (mais 95 % des hommes). Ce « fossé des orgasmes » est encore plus marqué chez les ultra-bienheureux : les trois quarts des hommes filent au 7e ciel à tous les coups… mais seulement un tiers des femmes.

Respect de l’anatomie, inventivité, bonnes relations avec l’autre, avec son propre corps et avec ses valeurs : les « recettes » de la jouissance féminine dépendent moins de l’alchimie que du bon sens. Les tableaux statistiques sont moins rigolos que les pierres philosophales, mais ils vous mèneront plus loin.

Je suis incapable d’avoir du plaisir.quand je fais l’amour avec mon époux,il fait tout pour me donner du plaisir(caresses,baisers par tout,…) mais rien.même quand je commence a avoir des sensations,c’est juste pour quelques secondes.la dernière fois,mon époux ma dit qu’il est peut être impuissant.aidez moi parce que je voudrai vraiment vivre comme une femme normale.merci bien.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.OkNonEn savoir plus

Signalons également que beaucoup de jeunes filles découvrent leurs premiers orgasmes en montant à la corde, à bicyclette, ou en serrant très fortement leurs cuisses l’une contre l’autre (technique propre à la femme).

Vous pouvez aussi lécher, caresser voir masser la zone se trouvant sous les couilles, le périnée. Cette zone est peu connue mais très sensible et très érogène. Cette zone permet d’ailleurs d’atteindre des orgasmes très puissant lorsqu’elle est bien stimulée, mais nous reviendrons sur ces techniques ultérieurement lors d’un autre article.

“comment faire une femme atteindre le point culminant _comment avoir un orgasim en tant que femme”

Une fois arrivé à l’étape que vous préférez, la pénétration, n’oubliez pas d’alterner les positions. Favoriser celles qui lui procureront le plus de plaisir et lui permettront d’avoir plus de ressenti.

On trouve des constantes dans les comportementaux liés à la masturbation. Si chacun peut mettre en pratique ses propres fantasmes et avoir recours à des objets étrangers pour augmenter le plaisir, la forme la plus commune de technique de masturbation reste, dans les deux sexes, la stimulation directe des organes génitaux externes (verge et région vulvo-clitoridienne).

Pour ne pas qu’elle ait peur de salir tous les draps et de tacher le matelas, mettez une ou deux serviettes supplémentaires sous elle. Comme ça, ça ne la stressera pas et elle pourra se concentrer sur le plus important : jouir.

Les techniques existent en sont hyper efficaces. Ceux qui pensent que l’orgasme féminin est un idéal impossible à atteindre, et que c’est avant tout psychologique se trompent. Une femme peut atteindre l’orgasme aussi surement et aussi mécaniquement qu’un homme… si son partenaire maitrise les bonnes techniques !

De plus, vous ne voulez pas montrer toute votre excitation d’un seul coup…l’orgasme se construit lentement, de façon à faire ressentir la frustration à sa partenaire, qui commencera ainsi à mouiller largement.

Si vous voulez continuer la stimulation par attouchements et parvenir à donner un orgasme à votre partenaire et la faire jouir du plaisir avant de passer à la pénétration que vous attendez sans doute, malgré tout, avec impatience, voici la marche à suivre :

Bien entendu, comme souvent dans le cul, on accélère sur la fin, on y va plus fort, et on peu aussi commencer en mode bête sauvage dès le début, mais c’est contextuel. Pour la plupart des cas, doucement, puis on accélère.

La cerise sur le gâteau étant que l’épanouissement sexuel va très vite devenir un moteur de la vie de couple. L’ensemble des liens vont être solidifiés car vous ne passerez plus celui qui cherche à assouvir ses besoins, mais comme un homme qui ne se concentre pas exclusivement sur lui. A partir de là vous aurez inversé la situation et votre femme sera beaucoup plus réceptive à vos envies.

Il est rare que les femmes n’aient pas la possibilité physique d’atteindre l’orgasme. Toutefois, en cas de taux d’œstrogènes (hormones féminines) trop faible ou de déformation importante du clitoris, cela peut arriver.

Un déluge de mots pour exprimer une grande gratitude. Merci de mettre à disposition ce précieux savoir qu’est le votre. Ce fut une joie de vous lire 🙂 (et si mon futur copain aura par malheur l’adresse d’un bourricot, je le guiderai incognito vers cette page Web :D)

C’est plus avancé de gérer les dents, et “sans les dents” est donc le comportement par défaut “sur” quand on ne connaît pas la personne. Bien entendu, si on peut se renseigner, c’est mieux 🙂 Mais si vous savez ce que vous faites, a priori vous avez pas besoin de l’article.

Faire ressentir de la frustration à votre partenaire en léchant les contours de son clitoris. En faisant ainsi, vous la projeter mentalement dans l’action ce qui aura comme effet de l’exciter sans pour autant que sa région érogène soit mise à contribution.

J’ai toutefois souhaité apporter ma pierre à l’édifice et vous apportant moi-même des recommandations précises sur l’art et la manière de faire jouir une femme. Et comme il ne suffit pas d’un article pour maitriser tous les aspects de la sexualité féminine, j’ai découvert une présentation gratuite et absolument stupéfiante pour les hommes qui souhaitent devenir un super coup au lit. Mais un peu de patience je vous explique tout un peu plus en détail juste ci-dessous !

Avec votre main libre – et si vous n’êtes pas encore dépassée par les événements ! -, vous pouvez aussi lui caresser doucement ou plus sauvagement les cuisses, le ventre, les testicules et même le griffer légèrement ! Si vous sentez que votre partenaire se laisse faire, vous pouvez encore essayer de lui titiller l’anus (mais pas mal d’hommes sont encore très mal à l’aise avec ça !) et lui masser le périnée d’abord tout doucement, puis plus franchement si le mec y prend goût, en faisant des petits cercles par exemple.

Nous y sommes ! Nous allons à partir d’ici voir comment vraiment donner un orgasme à une femme. J’ai pris la précaution, comme vous pouvez le constater, de scinder la problématique en deux sous-parties. En effet, il n’y a pas que la pénétration et le pénis qui peuvent donner un orgasme à une femme. Avec moins d’efforts, la bouche, la langue et les doigts le peuvent aussi. Mais comment faire ?

Si aucune cause physique ou psychique ne vous empêche d’atteindre l’orgasme, il est fort probable que discuter, vous relaxer et accepter de laisser votre corps prendre le dessus vous permettra de connaître (enfin) ce plaisir inégalable !

Les sexologues ont réussi à établir que le phénomène orgasmique est souvent accompagné d’une série de réactions physiologiques assez distinctes qui varient néanmoins d’une femme à une autre. Tandis que certaines sont très démonstratives et aiment se faire entendre, d’autres vivent leur plaisir plus secrètement. Ne comptez donc pas sur le décibelmètre pour vous dire si elle a joui. L’orgasme provoque au niveau du vagin une série de contractions qui sont plus ou moins perceptibles selon la personne. Le périnée et l’anus se contractent également de façon saccadée. Chez d’autres, c’est la jambe qui se met à trembler ou quelque chose qui ressemble à une perte de conscience qui s’observe. C’est ce qu’on appelle la « petite mort ».

La montée vers la jouissance n’est pas seulement une question mécanique et corporelle. Elle est aussi bien évidemment liée à votre excitation émotionnelle. Or, quoi de mieux pour aller plus haut que des paroles qui vous émoustillent ? Personne ne peut vous dire quels sont les mots qui vous stimulent, mais vous pouvez les trouver vous-même demander à votre partenaire de les susurrer à votre oreille pendant l’amour. Mots doux ou paroles plus crues, à vous de voir.

Quand j’ai expliqué cette jouissance mammaire à mon amant, il m’a dit « Pas possible ! Pourquoi on prendrait tout ce temps à faire l’amour, à essayer de faire jouir les femmes, à les lécher, s’il suffit juste de leur lécher les seins pour les faire jouir ? ».

Cette leçon, d’ailleurs applicable à la totalité des pratiques sexuelles, est fondamentale. Il est capital que vous dialoguiez avec votre partenaire, à la fois pendant (dans ce cas vous pouvez utiliser un autre moyen d’expression que la parole) après ou avant l’exercice. Même si c’est aussi, et surtout, au Sucé de vous dire ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, soyez pro active et facilitez son expression. Quand il y a des choses que vous aimez particulièrement faire, dites-le au Sucé (au cas où il n’aurait pas tout compris). Non seulement, il sera content de voir que vous prenez un plaisir particulier à certaines choses, mais ça l’invite aussi à se prononcer sur ce qu’il aime.

3. Assurez-vous que votre pénis est assez grand. Quand il s’agit de l’orgasme vaginal, la taille compte. Il faut de longs mouvements satisfaisants et un ajustement serré avec beaucoup de frictions pour activer réellement les terminaisons nerveuses de la façon dont ils doivent être activés pour lui donner un bon orgasme puissant. Si votre pénis est inférieur à la taille moyenne masculine, pensez à faire des exercices d’agrandissement de pénis pour l’agrandir.

Concrètement, voici comment vous devez faire : commencez par lécher son clitoris délicatement puis introduisez votre doigt le plus long (le majeur) tout en douceur dans son vagin, votre paume tournée vers le haut. Assurez-vous que votre doigt est bien manucuré avant d’y aller. Avec votre doigt, caressez l’intérieur de son vagin à l’endroit qui se situe juste en dessous de là où se trouve votre bouche. Vous aurez compris qu’il s’agit du point G. Si vous exécutez correctement ces deux stimulations simultanées, votre copine devrait déjà être à deux doigts d’exploser. Vous pouvez conclure le travail avec votre pénis ou alors, pousser son plaisir encore plus loin en ajoutant un troisième facteur de stimulation. Si vous choisissez cette deuxième option, il suffit de placer votre main gauche sur son pubis et de caresser de façon circulaire cette zone. Avec cette triple stimulation, son orgasme ne devrait plus trop se faire désirer.

Vous voyez, la plupart des hommes vont éjaculer très rapidement si elles ont leur pénis frotté . Cela s’applique même si les circonstances ne sont pas très romantique – ou même s’ils n’aiment pas particulièrement la personne qui fait le frottement ! Les femmes ne sont pas comme cela. L’orgasme féminin n’est pas une réponse à bouton-poussoir . Les conditions doivent être droit .

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Pour en savoir plus et, notamment, pour s’opposer à leur installation, nous vous invitons à consulter notre charte pour la protection des données personnelles.EN SAVOIR PLUS OK

Lors de la séquence sexuelle, ces corps caverneux et spongieux se gonflent de sang. Si les deux corps spongieux enserrent bien le vagin, la verge dans ses mouvements va les frotter et les exciter, ce qui rend l’orgasme possible de cette façon. Mais si ces deux corps sont un peu écartés, même de quelques millimètres – ce qui peut être un cas très répandu puisque cela n’a aucune conséquence sur la survie de l’espèce – la verge n’aura plus d’effet sur eux, la femme ne ressentira rien et l’orgasme ne viendra pas.

Vous pouvez ensuite lui faire un baiser, mais attention toutefois car si vous avez avalé son sperme et qu’il en reste dans, sur, ou autour de votre bouche, car vous devez savoir que la majeure partie des hommes n’aiment pas cela.

Je vous montrerai précisément sur un modèle de vagin en latex (en voyant, on comprends tout de suite et on peut directement passer à la pratique) les différentes techiques pour doigter votre partenaire correctement.

Je trouve que vous vous compliquez beaucoup la vie. J’ai eu le souci une ou 2 fois, j’aime bien me faire sucer comme vous tous et quand ça vient pas ça m’énerve. J’ai essayé différentes choses pour résoudre le probleme quand il se présentait mais ça m’a pas donné entière satisfaction.

J’ai eu des patientes qui avaient des orgasmes par pénétration anale sans caresses clitoridiennes : comment classer cet orgasme ? D’autres jouissaient par simple contraction des muscles des cuisses ou du bas-ventre, sans attouchement, comme celle qui expliquait que sur un banc public, dans un jardin, un hall de gare, une salle d’attente, elle se contractait et jouissait, en salves, prenant un plaisir infini à avoir des orgasmes incognito au milieu de la foule.

C’est une fille très ouverte à ce sujet depuis que je la connais. Mis à part la sodomie, elle n’a pas vraiment de grandes restrictions. Au contraire, elle se laisse volontiers aller à de nouvelles expériences, positions, etc. C’est d’ailleurs souvent elle qui a su innover au début de notre relation (fellation inattendue, positions de plus en plus osées).

La définition de l’orgasme est assez incertaine. La revue scientifique Clinical Psychology Review (en) recense ainsi 26 acceptions différentes, dont aucune n’est consensuelle1. Dans la pratique médicale, on retient une définition assez restreinte : l’orgasme désigne une succession de mouvements musculaires dans le cadre d’une activité sexuelle ; ces mouvements s’accompagnent généralement d’une accélération du rythme cardiaque et du rythme respiratoire. L’orgasme ferait ainsi référence à la libération soudaine d’une importante tension sexuelle.

Juste un truc au niveau de la pénétration, essayes un jour, de mettre du lubrifiant, sa vient peut etre de là, et meme si t’es pas sur que sa change quelque chose, essaye sa change vraiment tout avec du lubrifiant crois moi ! Et pour le cuni, je comprend, sa me fesais pareil avec mon ex. Tu doit ptetre un peu trop insisté avec ta langue ou trop appuyé, et du coup sa doit lui donner une impression ” d’irritation “.

Vous en saurez plus sur son propre corps et ses points les plus sensibles qu’elle n’en a jamais su, et que 99% des femmes n’en sauront jamais. Soyez dès ce soir le premier homme à lui avoir fait découvrir le potentiel de son propre corps.

Bonjour, sympa l’article bravo Eros …. La fellation c’est faire plaisir à l’autre en te faisant plaisir, tu te rends compte du pouvoir que tu as sur le mec à ce moment là , c’est un truc de fou. C’est un minimum syndical la « fée sucette »…Je connais pas d’hommes qui n’aiment pas ….C’est un truc naturel , si le mec te demandes de lui en faire une , je trouve ça étrange , ça se demande pas , tu aimes en faire ou pas, c’est tout.

“les femmes orgsam |comment faire un orgasim féminin”

Les passionnées du 69 (ou tête-à-queue) auront le désir de se voir elles aussi comblées en goûtant aux joies du cunnilingus. Allongé sur le dos, votre homme s’occupe de votre entrejambe, tandis que vous êtes à quatre pattes au-dessus de lui. Vous lui faîtes une fellation. Et lui vous rend la pareille. 

Consultez les articles de la rubrique sexo, ils vous aideront à y voir plus clair. Vous pouvez aussi découvrir tous nos articles sur le sexe masculin afin d’en savoir un peu plus sur cet être plein de mystères qu’est l’homme !

L’orgasme vaginal serait particulièrement profond plus intense que l’orgasme clitoridien. Ce qui est certain, c’est que certaines positions permettent une plus grande pression du sexe de l’homme contre le point G et sont donc plus à même de nous faire atteindre ce si délicieux orgasme féminin.

moi se quille fais je les déjas fais mais moi ma copine se qelle aime c que je lui bouf la chate et qelle me suce la bite en meme temp et apres je la pénétre pendant deux petite heur apré kent elle a jouie un max bin elle me resuce et elle ment redemende et je nais ke 19ans et elle 30ans si les meuf on du mal a jouieur tenté a 3 deux meuf et un mec par moment ché sértaine personne sa aide a bientot

Comme mentionné plus haut à propos de la communication, véhiculer un comportement attirant est primordial pour exciter une femme. Dans ce paragraphe, je vous présente les 3 qui, selon moi, sont les plus importants pour chauffer une fille une lit.

 » D’un point de vue anatomique, le téton est un organe érectile, comme le clitoris, ou encore le sexe masculin… et c’est une zone érogène primaire chez les femmes«  rappelle Alain Héril dans son ouvrage Femme épanouie.

De manière générale, quand une femme approche de l’orgasme, le clitoris en érection se retire sous le prépuce clitoridien, et les petites lèvres enflent, deviennent plus foncées et plus sensibles. Lorsque l’orgasme est imminent, le vagin diminue de volume, environ 30 %, et se gorge de sang comme le révèle le photopléthysmographe vaginal. Les muscles de l’utérus se contractent.

Coach en développement personnel et auteur de la deuxième version du guide “Les Clés du Charisme”, Charles développe ses intérêts et ses passions tout en voyageant. Actuellement à Berlin, Il vous partage ce qu’il apprend chaque jour grâce à l’enrichissement que ses expériences lui apportent.

Mieux on se connaît, mieux on peut guider son partenaire…. Rien de tel donc que la masturbation en solo, selon la sexologue Marie-Eve Demers-Morabito, pour repérer cet instant où vous sentez que vous allez chavirer. Une fois en duo, il s’agira d’essayer de le retarder en jouant sur le rythme (comme dans la première technique) ou l’intensité des mouvements. L’orgasme n’en sera que meilleur !

Partant de ce constat, il advient que si vous réussissez à devenir un bon coup pour la demoiselle tout porte à croire qu’elle souhaitera vous revoir par la suite (que ce soit comme sex friend ou petit ami) ou qu’elle décidera de ne pas mettre à terme à votre relation.

Comment en avoir plus: Y aller en solo au début, suggère Janet Wolfe, une sexologue basée à New York. La masturbation permet de comprendre ce qui fonctionne le mieux pour vous, et vous saurez mieux comment diriger votre partenaire, poursuit Wolfe. Vous vous sentirez également plus à l’aise en vous aidant à avoir un orgasme pendant l’acte sexuel.

Vous regardez “Comment donner un orgasme à une fille”, une de nos vidéos pour savoir comment faire. Cette vidéo a une durée de 7 minutes et 49 secondes, elle a été vue par 102 172 autres personnes et possède une note moyenne de 3.79 sur 5 d’après 153 votants.

Quand j’ai expliqué cette jouissance mammaire à mon amant, il m’a dit « Pas possible ! Pourquoi on prendrait tout ce temps à faire l’amour, à essayer de faire jouir les femmes, à les lécher, suffit juste de leur lécher les seins pour les faire jouir ? ».

Certaines filles adoreront vous sucer jusqu’à l’orgasme avec un érotisme fou, d’autres vous ouvriront toutes les portes sans jamais vous faire de fellation, d’autres n’accepteront que par derrière prétextant le besoin d’être vierge pour le mariage…

Le contexte de la pipe compte, bien sûr. Selon l’endroit où l’on fait ça et la journée que l’on a passée, on peut être plus ou moins d’humeur. Mais je souhaite ici parler des croyances plus profondes qui sont liées à la pipe.

Vous pouvez aussi pincer le bord de sa vulve avec vos doigts comme ceci, et masser son clitoris par les bords pendant que vous le sucez. Cette technique va toutefois cacher son clitoris, donc vous aurez plus de mal à le sucer. Il faut alors que vous utilisiez le bout de votre langue pour continuer à le stimuler ainsi…

“la meilleure façon de donner une femme par voie orale -lui donnent oralement”

«Une fois, un mec m’a tenu les poignets pendant qu’il me faisait un cunni et c’était génial. Pour deux raisons: il pouvait me déplacer/me maintenir plus près de son visage, et ça m’évitait d’être tentée de bouger ou de faire quelque chose qui m’aurait déconcentrée avec mes mains. J’ai eu plein d’orgasmes.»

Bien entendu, comme souvent dans le cul, on accélère sur la fin, on y va plus fort, et on peu aussi commencer en mode bête sauvage dès le début, mais c’est contextuel. Pour la plupart des cas, doucement, puis on accélère.

Le contexte de la pipe compte, bien sûr. Selon l’endroit où l’on fait ça et la journée que l’on a passée, on peut être plus ou moins d’humeur. Mais je souhaite ici parler des croyances plus profondes qui sont liées à la pipe.

ca fait 3ans que je suis avec ma femme, et j’ai jmais réussi à lui fer avoir 1orgasme,sachan kavan moi pers na réussi,pourtt je peu vous dire ke jme donne a fd,jpren mon tps,les préléminaires,tt à fd,g jamais u ce souci av,les femmes avè tjs 1 ou plusieurs orgasme,et là avec l rien,

Le sexe de Chouchou est dans votre bouche, saisissez et serrez légèrement avec vos mains son penis et le gland, le bout de la la verge avec votre langue, cette partie est très sensible. Masturbez-le aussi, en faisant des vas et vient avec vos mains.

Les auteurs ne pensent pas pour autant qu’il est inutile, loin de là. “Il y a beaucoup de débats pour savoir si l’orgasme féminin peut avoir fonctions, comme le fait de favoriser une liaison affective, donc nous ne pouvons pas exclure que cette évolution a entraîné d’autres fonctions après la perte de la fonction de reproduction”, expliquait l’auteur de cette étude.

Un homme qui a un problème d’érection ne le règlera que quand il arretera d’y penser, ca doit être la même chose pour une femme, détend-toi, laisse toi aller, ce n’est pas un concour, le plaisir tu peux l’avoir d’une autre facon.

Il n’y a pas de recette miracle pour bien faire une fellation, le plus important est que vous la fassiez avec plaisir, en en ayant envie et donc sans vous forcer. De cette façon vous vous laisserez beaucoup plus allée à vous-même, vous innoverez dans les différentes caresses que vous pouvez faire à votre homme avec votre langue, cela sera donc plus plaisant pour vous, mais aussi pour lui. Un plaisir partagé c’est encore mieux ! S’il est peu probable que vous atteignez vous-même un orgasme à ce moment là, vous serez néanmoins très excitée et donc ensuite encore plus sensible pour chacune des caresse qu’il vous fera en retour.

On a longtemps parlé de mensonge, de tromperie chez les femmes qui simulent l’orgasme. Pourtant, “en rajouter” un peu, voire beaucoup, peut se révéler très stimulant. Votre propre excitation, même exagérée volontairement, peut vous ‘chauffer’ suffisamment pour que le septième ciel soit à votre portée bien plus vite. Alors, pourquoi vous en priver ?

Les médecins américains Roy Levin et Cindy Meston indiquaient dans un article publié dans le Journal of Sexual Medicine, que 82 % des femmes avaient plus de désir après une stimulation des seins. Les glandes apocrines dans l’aréole des mamelons produisent des hormones qui peuvent augmenter de manière subliminale l’attraction du partenaire. La libération d’endorphines, d’ocytocine, de prolactine et de testostérone entraîne une vague d’excitation sexuelle qui fait augmenter la taille des seins (jusqu’à 25%) et accélère le flux sanguin vers le clitoris et les zones du vagin. Lorsque le clitoris est gorgé de sang, la lubrification vaginale augmente et prépare à l’entrée du pénis. Pendant la stimulation des mamelons de grandes quantités d’ocytocine sont libérées, qui détendent et éloignent stress et anxiété. Le stimulus fonctionne avec caresses et baisers, mais pas seulement.

Il faut donc calmer le tumulte de vos pensées. On peut citer un exemple avec la méditation qui est de plus en plus pratiquée. Ses bienfaits sont réels et peuvent apporter un impact significatif dans votre vie. Et même dans le cas du sexe, on y retrouve deux principes fondamentaux :

Après son premier orgasme, donnez une petite pause à ses parties intimes, surtout au clitoris qui devient très sensible juste après le rapport. Mais cela ne veut pas pour autant dire que vous allez arrêter l’action. Continuez à l’embrasser et à toucher d’autres parties de son corps comme ses fesses ou encore ses seins. Chuchotez-lui dans l’oreille des mots doux et dites-lui combien elle est belle.

en tant que mec j’arrive a culpabilisé des fois … mais ca vient pas de moi je pense…. vu qu elle monte … et arrive a aller jusqu au bout … mais il y a un truc qu iva pas chez elle a l arrivé…

Merci pour ton autre forum j’suis aller voir. Le problème c’est qu’elle n’aime pas vraiment avec la langue… elle ne ressent pas autant quavec mes doigts… ya une certaine technique?? Lorsqu’on fait l’amour elle a bcp bcp bcp de plaisir par contre elle n’arrive jamais à l’orgasme Sa peut être normal?

«Quand je le suce lentement et profondément, au moment de relever la tête en arrière, je resserre mes lèvres autour de son pénis, tout en lui caressant les testicules. De temps en temps, je les lèche et je les mordille. Il adore ça, et moi, ça m’excite aussi.»

Seules 30% des femmes affirment connaître l’orgasme vaginal. Et chez ces femmes, 50% disent avoir besoin d’une stimulation du clitoris pour jouir.On ne le dira donc jamais assez : le clitoris est l’organe-clé du plaisir féminin. Si Monsieur ne le sait pas, trouvez un moyen de le lui faire comprendre. Un clitoris oublié, c’est du plaisir en moins.

Bonjour , A ce jour , je suis frustré de ne pas pouvoir donner l’ orgasme à ma femme , à cause de mes éjaculations précoces. Plan cul carcassonne. Donnez vos boules à Randy Moore Rechercher dans les intitulés uniquement. Comment donner un orgasme à une femme. Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis Alexandre CORMONT, conseiller sentimental depuis Comment faire des rencontres: Si vous caressez ses aréoles, vous le ferez monter plus vite vers l’extase. Si vous voulez continuer la stimulation par attouchements et parvenir à donner un orgasme à votre partenaire et la faire jouir du plaisir avant de passer à la pénétration que vous attendez sans doute, malgré tout, avec impatience, voici la marche à suivre: Poutine, en vacances, à la pêche et torse nu, il n’en fallait pas plus pour un nouveau meme.

« La pipe est incontournable dans la vie sexuelle du couple, pas forcément au quotidien, disons comme un extra voluptueux. Certaines femmes la pratiquent pour éviter d’être pénétrées, je me demande si, parfois, ce n’est pas le cas de la mienne. Peu importe, d’ailleurs, car elle se débrouille très bien ! Ce qui n’est pas le cas de toutes les filles que j’ai croisées quand j’étais célibataire : trop inspirées par les films, sans doute, elles se livraient à des prestations frénétiques. Parfois, ça me faisait mal, mais je n’osais rien dire, elles y mettaient tant de bonne volonté ! »

Bien entendu, l’atteinte de plusieurs orgasmes dépend également des performances du partenaire masculin. En effet, il existe des techniques qui permettent d’amener la femme à jouir plusieurs fois. Les voici :

Il faut tout d’abord caresser le sexe de votre partenaire pour qu’il soit en érection, et dans la mesure du possible éviter de toucher les points sensibles du premier coup. Une bonne fellation ne s’invente pas, il faut s’y prendre avec délicatesse et être à l’écoute du plaisir de votre partenaire. Nous conseillons de ne pas lécher ou toucher le gland immédiatement (il est la zone principale source de plaisir de l’homme). Vous pouvez par exemple caresser le sexe le l’homme avec vos mains ou avec vos seins pour lui faire monter la pression. Le sexe de votre homme va se gonfler de plus en plus, son gland va secréter ce que l’on appel du liquide séminal, une substance visqueuse qui sert de lubrifiant naturel lors de la pénétration. Il faut savoir que l’excitation peut se quantifier avec la dose de liquide séminal qui sort du gland. Plus l’excitation est longue, plus la dose de sécrétion est importante. Il faut donc chauffer votre partenaire au maximum avant même de le toucher il aura alors une érection très dure et son gland coulera littéralement de plaisir. Il peut arriver qu’un homme très excité ai le caleçon très humide car il a secrété beaucoup de liquide séminal, cela est normal. Vous pouvez aussi jouer avec ces couilles, les lécher, les sucer doucement car elles sont très sensible. Une sucions trop importante risque de faire une certaine douleur et ainsi casser tout le plaisir que vous avez réussit à faire monter.

Contrairement aux hommes qui ont besoin de quelques minutes à quelques heures pour avoir une nouvelle érection, les femmes n’ont pas de période réfractaire. Chez elle, le plaisir ne se dissipe pas immédiatement, ce qui rend la survenue d’un nouvel orgasme facile.

Le sexe est le pilier et le ciment du couple. Une vie sexuelle monotone, insatisfaisante pour la femme va peu à peu détèriorer la qualité de la relation. Dans un couple, “Quand le sexe va, tout va”. Pas étonnant que le taux de ruptures soient si élevés quand on sait que plus de 70% des femmes n’ont JAMAIS eu d’orgasmes de leur vie !

Vous voulez qu’elle jouisse ? Ne la contrariez pas quelques minutes avant en lui disant qu’elle a les nichons qui se cassent la gueule, la fesse molle ou qu’elle a trop mangé. Évitez aussi les commentaires sur les autres filles qui risquent de la faire complexer. Bref, tout ce qui peut la contrarier est à éviter avant l’acte si vous voulez la faire monter au 7ème ciel.

En ce qui me concerne, je commence assez doucement, par exemple je descends de sa bouche sur ses tétons, avec ma langue, et ensuite sur son ventre (j’aime ne pas lui dire, mais lui montrer que j’en ai envie en descendant progressivement), ensuite je le prends dans ma bouche, en alternant les sensations (souffle, caresses, aspirations,lenteur, rapidité…) et j’aime jouer avec ses testicules et son anus pendant une fellation car c’est très érogène (à ne pas le faire le 1er soir, il faut se connaitre mieux, ..mais ils aiment TOUS!! ). J’aime qu’on se regarde et voir le plaisir dans ses yeux. Et quand vient l’ultime moment, j’appuie sur le périné pour éviter l’éjaculation et augmenter l’intensité de l’orgasme.

Puis le moment est venu de stimuler directement le clitoris de votre partenaire, mais pas comme le font 99% des hommes en donnant des petits coups de langue comme ça directement sur le clitoris. Commencez d’abord par sucer son clitoris entre vos lèves et votre langue. Il s’agit de placer votre bouche tout autour de son clitoris, comme ceci, et de littéralement sucer son clitoris délicatement. Utilisez vos mains pour écartez ses lèvres sur les cotés, et bien faire ressortir le clitoris.

Pas d’orgasme sans imagination ! Comprenez, pour stimuler l’excitation, n’hésitez pas à mettre en scène ou à songer à des situations. Soyez actrice de votre sexualité. Ainsi, l’orgasme viendra plus facilement et rapidement. Il est important de casser la routine sexuelle, sans enchaîner tout le temps les même positions. Résultats garantis.

-la “performance” du point de vue masculin repose largement sur le fait de faire jouir sa partenaire de nos jours, cette histoire de “jouissance féminine ignorée” est dépassée sous nos latitudes, en tous les cas pour nombre d’hommes

Bizarre, ces brûlures alors qu’elle mouille assez et que, apparemment, elle n’est pas non plus très contractée (c’est le cas?). M’enfin de ce côté, il vaudrait mieux avoir son ressenti à elle que ton avis sur la question.

“comment réaliser l’orgasim femelle +orgasn féminin”

Tu peux aussi te caresser en faisant l’amour, il y a mille méthode pour prendre son pied, il m’est même arrivé avec ma compagne de jouir sans que mon sexe ne touche quoi que ce soit, simplement en lui donnant du plaisir…

4) la bonne solution à mon avis, c’est celle que j’ai déjà donnée que l’Elfe a donnée aussi (c’est une fille les gars donc c’est peut etre pas si idiot que vous pourriez le penser). Ca ressemble à la 3 mais la dynamique n’est pas du tout la même. Soit vous la prenez par les cheveux et vous l’amenez ou vous voulez sans trop de délicatesse (mais sans brutalité quand même) soit vous allez carrément à elle et vous lui mettez dans la bouche ! Si ça lui plait pas vous le saurez assez tot. L’idée c’est que vous savez ce que vous voulez et que vous lui faites faire. Pas d’hésitation. Je l’ai fait plusieurs fois et j’ai eu des bons retours. Du genre “Ca t’a dérangé que je te la mette dans la bouche comme ça sans trop te laisser le choix? Non j’ai bien aimé.” et une autre “Tu m’a bien sucé cette fois. – Oui j’étais chaude je me rend compte que si je me laisse aller je peux etre une vraie salope”. Ca les choque pas ça les épanouit.

Si seulement tous les hommes pouvaient lire ce guide, notre vie en serait changée. Néanmoins, vous pourrez partager quelques positions pour augmenter la complicité et stimuler son point G. I trans chat. Mais c’est pas grave, on peut avoir bcp de plaisir sans avoir d’orgasme! Dans ce contexte il ne fait pas paniquer, donnez simplement le meilleur de vous-même et dites-vous que la prochaine fois ce sera mieux.

Je vous montrerai précisément sur un modèle de vagin en latex (en voyant, on comprends tout de suite et on peut directement passer à la pratique) les différentes techiques pour doigter votre partenaire correctement.

Les meilleurs résultats sont obtenus quand les 2 partenaires  arrivent à être synchrones. La confiance obtenue et la fusion réalisée provoquent une belle et grande complicité. Un accord parfait doit être établi : souffle, corps , mouvements doivent atteindre l’unicité. Tous les gestes doivent être en accord ou se répondre l’un à l’autre. Pousser, tirer , accompagner , contrarier, récompenser , pincer, téter,lécher,s’attarder, réchauffer, calmer , s’appesantir… autant d’actions et de moyens pour provoquer , exciter et désarmer la partenaire. Mais n’oubliez pas qu’en toutes choses les femmes sont différentes et les attentes aussi. Il faut donc savoir écouter , lire , comprendre, demander et voir comment sont reçus et appréciés les préliminaires. Tous les sens doivent être mis à contribution et comme préciser plus haut l’intellect et le cerveau. N’hésitez pas non plus à faire les mêmes caresses que celle que vous recevez : il y a de fortes chances que cela exprime un désir , un souhait.

S’il est connu comme le point culminant du plaisir, l’orgasme féminin n’est pourtant pas une fin en soi. En effet, une femme peut prendre énormément de plaisir sans jouir. Durant les rapport, le fait d’échanger des caresses, les préliminaires et l’acte en lui-même pourront déjà lui apporter des sensations très agréables. Si elle n’a pas d’orgasme, ce n’est pas grave, à charge de revanche, vous pourrez vous en passer. Par contre, petit conseil de femme : essayez tout de même de faire en sorte qu’elle ait un orgasme de temps en temps, autrement, elle pourrait être frustrée. Notez toutefois que certaines personnes souffrent de ce que l’on appelle « l’anorgasmie« , elles ne réussissent jamais à avoir d’orgasme et ce, malgré un plaisir intense durant les rapports. L’anorgasmie relève d’un blocage psychologique, si vous ou votre partenaire souffrez d’anorgasmie, nous vous conseillons fortement de rencontrer un sexologue ou un psychologue pour résoudre ce problème.

Aussi, vous ne trouverez ces techniques rares nulle part ailleurs, c’est votre chance de devenir si exceptionnel au lit, qu’elle ne pourra pas s’empêcher de parler de vos prouesses à ses copines… Attention, je ne pourrai pas vous aider à refuser toutes ces invitations et petits clins d’œil que vous recevrez de toute parts haha !

« Après la jouissance, il ne peuvent plus être sexuellement excités durant un temps donné, qui augmente au fil des années, de la santé, etc.. et ne peuvent donc plus avoir d’érection. Il leur faut attendre de quelques minutes à plusieurs heures – voire plus, pour certains – pour pouvoir de nouveau être excités et avoir une érection. Les femmes ne connaissent pas cette période réfractaire, puisque le plaisir et l’excitation ne retombent pas immédiatement. Elles peuvent donc expérimenter un premier orgasme, puis un second, etc ».

Un petit point très important pour devenir une « experte » de la fellation, je vous encourage à toujours jouer de votre regard notamment en croisant celui de votre homme. Vous en profiterez pour décupler ses émotions et pour lui donner un maximum de plaisir.

Comme nous l’avons expliqué dans les paragraphes précédents, ce que vous ferez pour la chauffer sera intimement lié au type de fille que vous avez dans votre lit. De plus, quelque soit le type de femme, il vous faudra, dans la plupart des cas, être patient, mais aussi original et alterner les différentes façon de la chauffer.

↑ Zhang J, Webb DM. « Evolutionary deterioration of the vomeronasal pheromone transduction pathway in catarrhine primates » Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 100(14):8337-8341, 2003

La fellation est une pratique idéale quand on se demande comment exciter un homme. Mais fort heureusement ce n’est pas la seule ! Il existe en effet d’autres préliminaires tout aussi orgasmiques. Si vous vous demande comment faire l’amour comme une reine, dites-vous bien que ces messieurs apprécie tout particulièrement les caresses sur leur sexe en érection, qu’elle soit buccale ou pas. Vous ne voyez pas ou je veux en venir ? Alors pour vous mettre sur la voie, je vous dirais simplement savez-vous comment masturber un homme ? 😉

Qu’est-ce que c’est: Un orgasme déclenché par l’exercice (sérieusement). Mais ce n’est pas nécessairement un de ces orgasmes qui vous fera monter au septième ciel, selon Debby Herbenick, chercheuse et auteure du livre The Workout Coregasm. Les femmes qui ont expérimenté ces orgasmes les décrivent comme “moins intenses”, mais toujours agréable. (Et si cela vous amène plus souvent à la salle de sport, pourquoi pas!).

Votre article l’article m’avait beaucoup aidé (ça il faut le reconnaître) mais aujourd’hui avec ma nouvelle copine très difficile pour elle d’atteindre l’orgasme, les choses deviennent bizarres et assez compliquées pour moi de lui mettre en-dessus de sensation. C’est probablement une fille caractère à avoir honte lors de rapport sexuel(elle déteste la levrette et d’autres et ne préfère que le missionnaire et quelques choses de romantiques que je préfère moins.).

Maintenant, libre à vous de la faire jouir avec vos doigts PUIS avec votre queue. C’est vous qui voyez mais je voulais simplement vous faire comprendre que vous êtes absolument capable de faire jouir une femme plusieurs fois si vous comprenez et connaissez son corps et ses zones érogènes.

Le principal reproche des femmes, c’est que les hommes ne passent pas assez de temps sur les  préliminaires. Je sais bien qu’après des heures (voire des jours) de game, vous avez envie d’aller droit au but.

Vous n’aimeriez sûrement pas faire l’amour de la même façon tous les jours ? Alors pourquoi doit-il en être autrement pour vos séances de plaisir égoïste ? Si vos virées solitaires ont perdu de leur magie, lisez vite ce qui suit ! Voici pour vous 5 techniques à tester de toute urgence.

Mais sachez que si vous désirez devenir une experte en la matière, il vous faudra plus de connaissances et aussi beaucoup de pratique. La fellation est un acte sexuel qui a pour avantage de pouvoir être pratiqué très facilement ailleurs que dans un lit, cela peut même être très excitant pour le couple.

Avant tout propos, il est important que nous commencions par une compréhension plus aboutie du plaisir féminin. A ce propos, il faut savoir que le mot orgasme vient du grec « orgasmos » qui signifie « bouillonner d’ardeur ». On l’utilise pour désigner le point culminant de l’excitation sexuelle, qui se manifeste par des sensations de plaisir exceptionnelles. L’orgasme produit un état de profond bien-être chez la femme rendu possible grâce à la libération de deux protéines neurologiques : la prolactine et l’ocytocine.

Salut j’ai lue votre article au complet et puis dison que je sui pas mal satisfaite pcq 1-vous savez de quoi vous parler et 2- sa donne des nuit torride avec mon partenaire/en passant experience de fille si jamai au debut tu veut faire frissoner ta compagne passe lui les mains dans le dos mais tres doucement et tres legerement elle va sortir de sa coqille et normalement elle peuvent devenir un tantinet plus exciter/ Sinon le massage du bassin ou un petite pression sur le coter des hanche mais dans la partie molle quand tu la sens commencer a trembler (sur le bords de l’orgasme)masse soit doucement ou fait une petite pression selon ce que femme veut

Commencez en position du missionnaire, la femme sur le dos et son partenaire placé au-dessus, venant se positionner entre ses jambes. De là, il se positionnera en portant son corps vers le haut, de manière à ce que son bassin soit placé légèrement plus haut par rapport à celui de la femme, que dans le cas du missionnaire classique. Au lieu de chercher à faire des allers-retours avec son pénis, il devra plus se concentrer sur le fait de venir se frotter contre le bassin de sa partenaire…

Cela, nous devons être absolument clair, mais il est souvent facile d’oublier. Le pénis masculin est la partie la plus sensible de votre corps. L’utilisation de dents, il est très douloureux pour votre homme. Parfois, il est presque inévitable parce que le pénis est trop grande ou trop petite bouche.

Variez au maximum le rythme. On peut assez vite s’emmerder avec un homme en mode marteau piqueur ou mou du genou. Les sensations sont décuplées par des stimulations variées. Attention, si elle vous dit « continue comme ça » : continuez comme ça, sans varier ! C’est sa manière à elle de prendre du plaisir !

J’aime particulièrement lorsqu’il y a un mouvement rotatif de votre main sur ma verge en même temps que les mouvements de bas en haut de votre bouche. Je le dis autrement : quand la fille a ma queue au fond de sa gorge, sa main est en bas et quand elle remonte sa bouche, sa main remonte aussi en faisant au moins un quart de tour autour de ma bite. Et ainsi de suite, elle recommence en rythme.

« Au début j’avais peur de lui faire mal, mais j‘ai remarqué qu’il aimait quand son pénis se prenait… euh un mur ? Donc je fais arriver son pénis sur le côté, contre ma joue, et il aime. En fait, quand son gland se frotte à ma joue, c’est doux, un peu comme si c’était ma j’aimerais que vous me donniez des techniques pour l’exciter, concrètement, comme lui mordre le coup, lui sucer le lob de l’oreille… svp, mon objectif est de la rendre folle, vraiment folle, mais sans toucher a son sexe ni a ses seins (sauf caresses), donnez moi toutes les techniques pour la faire montée au 7 ème ciel ! Qui face de moi une bête au lit ! ☺

De plus, vous ne voulez pas montrer toute votre excitation d’un seul coup…l’orgasme se construit lentement, de façon à faire ressentir la frustration à sa partenaire, qui commencera ainsi à mouiller largement.

Sachez lui faire imaginer que vous êtes un partenaire potentiel, de manière subtile. L’objectif ici est de lui faire naître l’idée, tout en restant dans le domaine du suggestif. Rien de tel que l’utilisation de jeu, tel que le jeu des questions, qui vous permettra d’orienter l’échange dans la direction que vous souhaitez.

«Je m’allonge sur le lit, la tête légèrement surélevée et je lève les genoux. Là, mon copain se met à genoux autour de ma poitrine, en fait. Ça lui permet de contrôler la vitesse et la profondeur de la succion, et cette position nous permet aussi de jouer avec mon clitoris, soit avec les doigts, soit avec un vibromasseur. C’est sympa pour nous deux.»

Ce qui compte surtout c’est d’être tactile, de vous parler, et de ne pas hésiter à jouer le jeu en vous défiant, en prenant l’initiative ou en la laissant faire, et enfin essayez différentes positions, différents lieux et scénarios. De façon concrète travaillez-la au niveau du point G et surtout au clitoris, car c’est une zone qui l’amènera à l’orgasme.

Cela dit laissez-lui aussi prendre l’initiative, c’est une autre façon d’avoir du plaisir. Elle peut elle aussi se déchaîner sur vous et vous interdire de la toucher tandis qu’elle savoure chaque parcelle de votre corps. Certaines positions sexuelles comme l’Andromaque et le cheval renversé lui permettront de vous chevaucher et de diriger la cadence. Il est important de partager les rôles.

Faites-vous plaisir avant de vous livrer au sexe. Cela vous aidera à vous débarrasser du stress et à augmenter le temps dont vous avez besoin pour avoir un orgasme pendant les rapports sexuels avec votre partenaire.

“femmes orgasem _orgasim femal”

La poitrine s’admire, attire et fait fantasmer, elle fait aussi mieux jouir. Au-delà de la chair abondante, appétissante, pulpeuse, excitante et rassurante à la fois, elle joue un rôle crucial dans la jouissance féminine. Du stade foetal jusqu’au début de l’adolescence, elle se développe de la même façon chez les garçons et chez les filles, ce qui fait la différence ensuite, ce sont les hormones. A l’âge adulte, le mamelon est sensible chez l’un et l’autre partenaire, mais les seins protubérants de la femme le sont plus encore, grâce aux oestrogènes et à la progestérone. Quelle que soit leur taille, ils ont en principe la même sensibilité, quoiqu’une théorie veut que les petits seins réagissent plus vite ayant moins de tissu adipeux.

Vous pouvez notamment utilisez vos doigts pour faire monter les envies. Par contre n’allez pas trop vite avec lapénétration digitale. Il faut débuter par des caresses au niveau du pubis mais aussi du clitoris afin de la masturber doucement au début pour ensuite aller de plus en plus vite.

Le sexe oral est la base dans toute chambre conjugale. Normal, pour la plupart des femmes, la pénétration ne suffit pas, les femmes aiment le cunnilingus et les hommes adorent les fellations. Alors pour pimenter votre soirée, on vous propose d’explorer les 9 meilleures positions de sexe oral. Attention, la température risque de monter d’un cran dans la chambre ce soir…

Je ne suce pas à chaque fois, pour la simple raison que je suis mes envies personnelles plutôt que celles d’un partenaire de passage, mais je trouve que prendre son temps est essentiel. D’abord parce que jouer est ce qui rend le tout excitant, et parce que voir un homme se concentrer uniquement sur ce que je lui fais me rend… presque euphorique (chacun ses trips hein!).

Un dernier point qui explique aussi pourquoi l’orgasme par les seins est possible, mais pas pour tout le monde : rappelons que le plaisir, c’est aussi dans la tête, ce qui renforce la possibilité de faire jouir une femme par les seins ou non.

faire ejaculer une femme est bien facile mais il ne s’agit pas de lui penéter et de faire des va et vient lors des rapports prend bien le temps de la caresser point par point et membre par membre afin de decouvrir ses zone sensible comme les oreilles, les seins, et son coup faut pas te précipiter. au cas contraire jette un coup d’oeil ici http://sexebao.blogspot.com

Qu’on se le dise : avoir est orgasme est aussi simple que d’éplucher une pomme. Le secret (pour l’orgasme et l’épluchage de pomme) ? Un peu de patience et de pratique. Du moins au début, car après quelques séances, vous atteindrez le nirvana en un simple claquement de doigts…

A partir du moment où vous décidez de reprendre les choses en main, et de donner avant de recevoir, vous allez constater un réel changement d’attitude chez votre moitié. Alors lors de vos prochains ébats, le mot d’ordre doit être : comment donner du plaisir à ma femme ! La notion de partage est essentielle dans le couple et ne doit jamais être mise de côté y compris sous la couette.

orgasme vaginal ? justement il lui manque cette contractino , car je pense quelle s empeche a avoir cette orgasme , c comme nous , admetont, je me retiens trop trop trop trop trop pour pas ejaculé trop vite , j arrive a bloqué mon ejaculation et du coup j ai meme pas jouis , mais par contre j’ai le metabolisme qui reagis pareil , je debande et j ‘ai l’envis qui est partie …. comme si j avais jouis normalement… et ca me fait pensé a ca … l’arret juste avant, mais les chatouille je pige pas , elle dit ca me fait comme si on me graté l interieur … et l envis de pisser ca c est souvent aussi , mais ca justement je lui ai deja dis pisse moi dessus (bien sur pour rigoler) mais c souvent ca que le femme ose pas , elle croit que c est pipi , mais en faite c l orgasme…

Comment faire jouir !? Tout d’abord vous devez maîtriser ce qui tourne autour de l’acte sexuel, c’est la préparation de la pénétration. Pour un homme cela peut paraître relativement abstrait. En revanche, pour les femmes ce paramètre est loin d’être anodin. Je m’explique, l’état d’excitation arrive relativement rapidement pour un homme et il peut être prêt à passer à l’acte. En revanche, une femme va avoir besoin de plus de temps et l’envie, de même que le plaisir, va venir au fur et à mesure en fonction des actions de son partenaire.

Regardez-la. Deux raison : déjà, c’est très excitant, et ensuite cela vous fournira des indices. La moindre grimace, le moindre signe d’ennui est à prendre en compte. Vous devriez arriver à savoir ce qui la fait décoller.

Par domination, il s’agit davantage de prendre l’initiative, de faire semblant de prendre tout le contrôle : c’est à la fois agréable et stimulant pour la demoiselle car vous lui offrez une occasion de se donner librement au plaisir sans avoir à faire quoi que ce soit ni à le réclamer. La suggestion est : « je vais te faire jouir quoi qu’il arrive ». Se laisser complètement aller est certainement un des orgasmes les plus intenses qu’une femme peut expérimenter.

La semaine dernière, j’ai coaché une femme qui me disait « J’ai un blocage au niveau de ma sexualité car ma mère m’a toujours dit que c’était mal de faire l’amour ». Elle se retrouve aujourd’hui mariée depuis plusieurs années à un homme qui est en constante demande de fellation ce qu’elle n’arrive pas à lui offrir à cause d’un automatisme négatif qu’elle a créé pendant des années.

Pour utiliser les mains et sucer, il est nécessaire de mettre sur 2,5 cm. (1 pouce) de pénis de votre homme dans sa bouche. Lorsque l’intérieur de votre bouche, vous devez utiliser votre langue pour massage. Frottez votre langue avant en arrière sur son pénis, ou plutôt faire un mouvement circulaire avec sa langue sur sa tête.

Concernant le degré de domination et de soumission, cela dépendra de vos caractères et de ce que vous êtes prêts à faire. Là encore la communication est capitale. Il faut que vous soyez d’accord sur la façon dont vous « jouez ensemble ».

Partant de ce constat, il advient que si vous réussissez à devenir un bon coup pour la demoiselle tout porte à croire qu’elle souhaitera vous revoir par la suite (que ce soit comme sex friend ou petit ami) ou qu’elle décidera de ne pas mettre à terme à votre relation.

Placez votre main gauche sur le dessus de son os pubien (juste au-dessus du vagin) et caressez de façon circulaire le point extérieur situé directement au-dessus de celui que vous caressez déjà de l’intérieur (si ce n’est pas très clair à lire comme ça, tout deviendra limpide au moment de l’acte).

Beaucoup d’études ont été réalisées et les avis sur la véritable existence ou non du point G mais croyez-moi, il existe. Dans cet article, je fais volontairement l’impasse sur toute la partie historique du point G. Ici, nous sommes dans la pratique alors la Team SBK n’a pas envie de vous ennuyer avec de la théorie barbante.

Les techniques énoncées sur ce site sont généralistes – elles plairont à 90% des hommes – mais chaque personne est différente, vous devrez donc vous adapter à votre mec pour savoir encore plus ce qu’il adore et ce qu’il n’aime pas.

Ensuite, c’est à vous de créer ou d’intensifier l’envie ou plutôt son envie et d’amener votre partenaire à vous désirer au plus haut point. Plus ce désir sera soutenu et plus vous aurez de chances qu’elle atteigne l’orgasme mais aussi de la faire jouir rapidement.

En gros, pour le cerveau, que vous soyez en plein cunnilingus, en pleine pénétration ou en train de caresser et lécher les seins de la fille, c’est la même info, c’est le même circuit neuronal : PLAISIR !

psychologique est capital. L’exercice lui donne une importante sensation de puissance, elle détient quelque chose de fragile et de précieux et en fait ce quelle veut Elle ressent aussi beaucoup d’excitation à l’idée du plaisir quelle est capable de donner. D’où l’importance de la pratiquer uniquement quand on en a vraiment envie. Dans la Fellation, c’est la Suceuse qui détient le pouvoir.

Encore une fois, le bon moyen de savoir : c’est de discuter. Elle vous expliquera si elle est multi-orgasmique, elle vous dira si elle prend plus de plaisir de manière clitoridienne ou vaginale, elle vous renseignera sur le meilleur moyen de la faire grimper aux rideaux ! (si elle se connaît)

“BjoOorkette”, tu files aux urnes ! moi je pensais que tu avais plutôt tendance à aller te frotter délicatement sur quelques burnes. Mais oui, de temps en temps je fais des jeux mots épouvantables. On a l’humour qu’on peut.