“cunnalingis +des orgams féminins”

C’est une fille très ouverte à ce sujet depuis que je la connais. Mis à part la sodomie, elle n’a pas vraiment de grandes restrictions. Au contraire, elle se laisse volontiers aller à de nouvelles expériences, positions, etc. C’est d’ailleurs souvent elle qui a su innover au début de notre relation (fellation inattendue, positions de plus en plus osées).

La question « Comment faire une gorge profonde (deepthroat) ?» est assez courante. Une petite pipe est aujourd’hui un élément standard au programme des préliminaires, mais comment la rendre exceptionnelle ? Faire une gorge profonde est une idée effrayante pour de nombreux partenaires qui se questionnent : est-ce qu’on peut encore respirer ? Est-ce que cela fait bâiller ? Il est vrai que réaliser une fellation en gorge profonde est un peu compliqué, mais avec un peu de pratique, l’apprentissage est à la portée de tous !

Pendant la fellation, j’accepte d’être parfois soumise et j’en joue. Puis je reprends le dessus, je domine, je m’éloigne de son sexe pour mieux y revenir. Tous les rôles sont dans la nature et c’est agréable de changer de costume.

Bonjour j’ai 24 ans et cela fait aujourd’hui à peu près 7 ans que je me masturbe. Parfois je me sens presque privé de mes membres, ma hanche me brule intensement. Est_ce cela est dû à ma situation sexuelle quotidienne?

« Contrairement à ce que pensent les hommes, bien des femmes n’ont pas de désir focalisé électivement dans le clitoris, ou en tout cas pas d’une façon constante, alors que beaucoup ont d’emblée, dans le coït, le désir focalisé au pourtour de la cavité vulvo-vaginale, le plaisir clitoridien étant comme accessoire au moment de la jouissance vaginale maximum ; et cela peut être au moment de l’éveil du col utérin, qui est pour beaucoup de femmes un organe ambigu, dressé phalliquement au fond de la cavité vaginale, et dont elles ignorent souvent l’existence et, en tout cas, la sensibilité tactile, avant qu’elles n’en aient éprouvé le plaisir au cours du coït. Bref, l’orgasme clitoridien qui survient seul n’apaise pas la tension sexuelle18. »

Donc , essayez de ne pas donner l’impression à votre partenaire féminine qu’elle «devrait» être en mesure de paroxysme lors de rapports seuls et que c’est ce que vous considérez comme «sexe approprié . Le menu du sexe peut être très hétérogène . Certaines femmes , par exemple, trouvent qu’il est très facile de l’orgasme par le sexe oral – en particulier si le gars est patient et sensible à ce que son partenaire veut . Et comment peut-il savoir ce qu’elle veut et ce que l’excite ? Eh bien, un homme sage lui demander.

On se demande souvent si la fellation ne serait pas devenue le ciment du couple tellement elle est souvent évoquée comme étant une étape essentielle de la vie sexuelle d’un couple, voire même comme une étape indispensable de tout rapport. Cela même entre les femmes : on se demande des conseils entre copines, on compare la fréquence des fois où on en fait à notre homme, on se demande si le premier soir c’est vraiment important, si va pas nous faire passer pour une fille facile ou bien risquer de passer pour une fille coincée au contraire si on ne la pratique pas. Pour les hommes aussi elle est devenue une pratique banale dans une relation sexuelle, si pour beaucoup elle n’est pas obligatoire à chaque rapport, elle est toujours la bienvenue et est fortement encouragée.

Il me paraît évident que cet article est écrit par un homme, tout ceci n’a absolument rien à voir avec la jouissance pour une seule et bonne raison, rien n’est technique dans le plaisir mais uniquement instinctif, pour faire jouir une femme il faut déjà bien la connaitre, savoir ses points les plus sensibles et vous serez même étonnés qu’une femme puisse prendre son pied grâce et uniquement à la sensibilité de sa poitrine si bien sûr vous savez prendre votre temps. Une femme aime être adorée sur chaque partie de son corps, caressée et surtout ce qu’elle aime par dessus tout clitoridienne ou pas est qu’un homme sache prendre un réel plaisir voir presque une jouissance à ces longues caresses la clefs? savoir donner son temps, sa patiente sans penser à son propre plaisir rien de plus compliqué le reste vient tout seul et donne envie à la femme de rendre la pareil. Ne soyez donc pas égoïste sur les caresses car au final pour la femme le plaisir est avant tout psychologique et pas physique!!!!

En réalité, lorsqu’on se demande comment donner du plaisir à une femme, on ne se pose pas la bonne question. On devrait plutôt se demander comment procurer un orgasme à CETTE femme. En effet la jouissance féminine est délicate à maitriser car elle n’est pas unique, elle est multiple. Chaque femme possède ses propres envies, ses fantasmes, ses limites et surtout un corps et donc une anatomie différente de celui de sa voisine. J’aurais l’occasion d’y revenir un peu plus loin dans. Mais le message que je souhaite vous transmettre en vous expliquant cela, c’est qu’en tant qu’homme, vous ne devez pas vous focaliser sur ce qui a bien fonctionné avec une autre personne que celle qui vous accompagne aujourd’hui. Ce sont les désirs et les besoins de votre chérie actuelle qu’il faut assouvir et ils ne ressemblent surement pas à ceux de vos précédentes partenaires.

Y’a des sites qui conseillent aux femmes de nous faire attendre une heure avant de nous sucer, en tournant autour du pot (en nous embrassant partout ailleurs). Alors, c’est cool deux minutes, mais s’il faut à la fille une heure avant de s y mettre… je trouve ça juste chiant !

D’autres orgasmes reposent sur des techniques poussées de respiration, telles qu’enseignées par le tantrisme et ils peuvent prendre de multiples formes selon les exercices et les enseignements. Enfin, il existe aussi des orgasmes qui arrivent en pratiquant certains sports, en écoutant de la musique, en contractant les muscles pubo-coccygien, en riant, en toussant… Le point commun de tous ces orgasmes étant l’accélération de la respiration, du rythme cardiaque, de la chaleur du corps, etc.

Il faut voir le rythme que la fille peut supporter de suivre. Parfois, on peut vous montrer notre rythme idéal en faisant des mouvements de bassin (conscients ou inconscients) en même temps que vous sucez (on vous baise la bouche).

7. Doucement sur le clitoris. Saviez-vous que, dès que vous stimulez longtemps le clitoris, un petit truc qu’on appelle le capuchon clitoridien de déploie pour le protéger des stimulations directes ? Une fois que le clitoris est complètement stimulé, l’étape suivante est de vous consacrer au point G, avec votre main, votre langue ou votre pénis.

Vous voyez, la plupart des hommes vont éjaculer très rapidement si elles ont leur pénis frotté . Cela s’applique même si les circonstances ne sont pas très romantique – ou même s’ils n’aiment pas particulièrement la personne qui fait le frottement ! Les femmes ne sont pas comme cela. L’orgasme féminin n’est pas une réponse à bouton-poussoir . Les conditions doivent être droit .

Il est rare que les femmes n’aient pas la possibilité physique d’atteindre l’orgasme. Toutefois, en cas de taux d’œstrogènes (hormones féminines) trop faible ou de déformation importante du clitoris, cela peut arriver.

Des injections dans le vagin pour atteindre l’orgasmeComment atteindre l’orgasme cervical ?7 astuces pour provoquer (et intensifier) l’orgasme féminin4 ingrédients indispensables pour avoir un orgasme Atteindre l’orgasme en 1, 2, 5, 10 ou 30 minutesL’orgasme féminin vu par les hommesOrgasme nocturne : mode d’emploi du plaisir endormiLe peaking, la technique pour atteindre l’orgasme à coup sûrComment avoir un orgasme d’une heure non stop ?5 secrets insolites sur l’orgasme masculin5 études scientifiques pour atteindre le 7e cielOrgasme clitoridien ou vaginal : y’a-t-il vraiment une différence ?9 aliments du quotidien qui boostent vos orgasmesLes plus beaux orgasmes du cinéma10 choses qui peuvent empêcher l’orgasme4 idées reçues sur l’orgasme10 orgasmes … sans sexe

Parallèlement, on peut observer que les tétons pointent, le coeur s’accélère et les vaisseaux sanguins se dilatent, provoquant des rougeurs de la peau. Tout est stimulé pendant ce plaisir suprême dont raffolent les femmes. Et c’est normal : l’orgasme entraîne une secrétion d’endorphine, la molécule du bonheur, qui procure une sensation de bien-être inégalée.

Le fait que les rapports durent plus longtemps, que la relation amoureuse soit satisfaisante, de parler au lit (ou ailleurs) de ces choses a aussi un effet, faible mais significatif pour les femmes hétérosexuelles.

Ne vous détrompez pas, ceci n’a pas changé ! Malgré les tendances actuelles de recherche d’hommes sensibles, doux, marrants… consciemment ou inconsciemment, les femmes sont toujours à la recherche de l’élément alpha, pour s’accoupler, ainsi que pour partager leur vie.

Droit d’auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

One Reply to ““cunnalingis +des orgams féminins””

  1. Ainsi, une fois les besoins immédiats couverts (pas trop de fatigue, de faim, de stress), la première évidence est que les femmes sont majoritairement clitoridiennes – avec 8 000 terminaisons nerveuses concentrées dans son gland, le contraire serait étonnant (pour comparaison, le gland du pénis ne comporterait que 4 000 terminaisons nerveuses).
    Les femmes raffolent de ces changements de rythmes qui permettent de les déstabiliser et de provoquer de nouvelles sensations. Ce n’est que sur la fin, c’est-à-dire au moment où votre moitié sera prête à jouir comme jamais qu’il faudra vraiment accélérer. Certes ce n’est pas simple car il faut tenir le plus longtemps possible à tempo rapide, mais si vous souhaitez savoir comment booster ses performances au lit, c’est la méthode étalon qu’il vous faut…
    Pour maintenir la tension avant de commencer à sucer son pénis, très doucement commencer à embrasser son pénis. Ne laisse passer que vos lèvres et embrasser votre pénis partout. Cela signifie que vous devez embrasser la tête (également connu sous le gland) du pénis vers le bas à la partie inférieure de son axe.
    4. Concentrez-vous. Si vous mettez toute votre attention sur votre compagne, vous lui ferez l’amour bien plus passionnément. Pensez-y ! Si vous finissez en premier et souhaitez l’aider à parvenir à l’orgasme, vous vous n’aurez plus l’enthousiasme et la passion nécessaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *