“obtenir un orgasim féminin _comment avoir orale avec une fille”

Et même s’il pouvait vous le décrire, une liste d’instructions détaillées, ce n’est ni très sexy, ni romantique non ? Si vous avez compris que la maîtrise de cette pratique est essentielle pour toute femme qui veut combler un homme et ainsi le garder pour elle et pour elle seule, lisez les conseils qu’un expert vous dévoile dans ce guide: Conseils d’expert pour faire des fellations explosives.

On remarque parfois que l’orgasme survient plus facilement dans telle ou telle position. Cette posture varie d’une femme à l’autre. Missionnaire, levrette, amazone… La position la plus propice est très personnelle car elle dépend de l’anatomie de chacune, à vous de la trouver. En effet, les zones stimulées ne sont pas les mêmes si vous êtes à quatre pattes ou à califourchon sur votre partenaire. Sans compter la part de psychologie qui intervient : l’équerre ou l’enclume peuvent se révéler très excitantes pour les unes, quand il suffit d’un simple missionnaire pour que l’imaginaire s’emballe chez les autres.

Long travail, ca a ete ma specialite pendant longtemps donc ca n’est pas du tout impossible a faire, mais essaie deja de comprendre pourquoi elle sort avec un homme de 24 ans alors qu’elle en a 40, a mon avis tu auras une partie de l’explication de son souci

Par domination, il s’agit davantage de prendre l’initiative, de faire semblant de prendre tout le contrôle : c’est à la fois agréable et stimulant pour la demoiselle car vous lui offrez une occasion de se donner librement au plaisir sans avoir à faire quoi que ce soit ni à le réclamer. La suggestion est : « je vais te faire jouir quoi qu’il arrive ». Se laisser complètement aller est certainement un des orgasmes les plus intenses qu’une femme peut expérimenter.

Enlevez lui le pantalon ou le vêtement qu’elle porte sur le bas du corps, lentement. Embrassez lui les pieds et remontez progressivement le long des jambes, tout en prenant bien soin de prendre votre temps. Lorsque vous arrivez au niveau de sa culotte, faîtes lui sentir votre présence, sans l’embrasser… en l’effleurant juste. Faîtes en sorte qu’elle ait envie de vous prendre la tête et de se la mettre entre les jambes. Redescendez alors pour faire l’autre jambe. Une fois que vous serez de nouveau arrivé au niveau de son entre-jambe, elle sera désormais toute disposée à ce que vous lui enleviez sa culotte, et que vous passiez à la suite !

L’art ultime du plaisir consiste non seulement à maitriser les techniques et les leviers du plaisir féminin, mais aussi, et surtout à savoir rapidement quelle technique utiliser pour chaque femme. D’ailleurs, votre partenaire se lâchera plus facilement si elle sent qu’elle est entre de bonnes mains et que vous savez ce que vous faites. Si vous tâtonnez, elle commencera à se poser des questions qui n’ont pas lieu d’être à ce moment et qui émousseront lentement son désir… Game Over !

Mais il existe encore une autre différence entre les versions féminine et masculine du plaisir. Chez nous les hommes, l’éjaculation est le paroxysme du plaisir et est suivie immédiatement d’une phase de latence où le pénis est momentanément ‘’indisponible’’. Chez les femmes, c’est plutôt du diesel, cela démarre plutôt lentement, mais une fois que cela prend, cela devient quasiment « inarrêtable ».  En effet, contrairement à l’homme, l’orgasme de la femme n’est pas suivi d’une phase d’extinction. Son plaisir est continu et c’est la raison pour laquelle elle peut connaitre des orgasmes à répétition durant le même acte : « née pour jouir », on l’a dit !

«Le plus important c’est d’inspirer par la bouche et d’expirer par le nez. Si vous pouvez apprendre la respiration circulaire (ce que maîtrisent les musiciens qui jouent d’un instrument à vent) vous pourrez donner du plaisir à une fille pendant des heures sans vous arrêter pour respirer. C’est en fait la respiration circulaire à l’envers. Pour être sûr-e de ne pas avoir de crampe à la langue, laissez votre mâchoire confortablement ouverte et détendue. J’ai découvert que les caresses dirigées vers le haut sous le capuchon du clitoris étaient parmi les plus efficaces.»

La littérature scientifique sur la question est maintenant bien établie : environ 20 à 30 % des femmes parviennent à l’orgasme par une stimulation uniquement vaginale. Pour les autres, soit les trois quarts des femmes, l’activation externe du clitoris est nécessaire à l’orgasme.

Elle ressent assez souvent l’envie de faire l’amour. Elle dit se sentir totalement en confiance avec moi, et c’est certainement la raison pour laquelle elle s’adonne facilement à de nouvelles expériences.

« Après la jouissance, il ne peuvent plus être sexuellement excités durant un temps donné, qui augmente au fil des années, de la santé, etc.. et ne peuvent donc plus avoir d’érection. Il leur faut attendre de quelques minutes à plusieurs heures – voire plus, pour certains – pour pouvoir de nouveau être excités et avoir une érection. Les femmes ne connaissent pas cette période réfractaire, puisque le plaisir et l’excitation ne retombent pas immédiatement. Elles peuvent donc expérimenter un premier orgasme, puis un second, etc ».

Là encore soyez ouverte à tout et ne vous cantonnez pas à une seule position. Celle où le Sucé est debout et la Suceuse à genou devant lui, ou assise (chaise, bord de lit) est souvent assez appréciée par le Sucé car elle accentue son sentiment de domination, et laisse complètement libre les mains de la Suceuse. La position allongée est plus reposante et présente pour avantage de permettre au Sucé de caresser sa suceuse en même temps, ou même de migrer facilement vers une caresse buccale mutuelle. Après, la position peut être imposée par le lieu et par le contexte (le bureau, la voiture) mais c’est une autre histoire.

Mon astuce? Choisir mon homme. C’est l’essentiel! Un homme doux qui aime mon corps, aime me caresser partout, sous toutes les formes, et me préparer par de longs préliminaires. Et surtout un homme joueur et inventif (depuis 5 ans, tout le temps une petite variante, une petite fantaisie, un homme qui ne s’arrête pas à “SA” jouissance de mâle et qui n’a pas la hâte de finir en 1/2 heure maxi, mais qui prend soin de moi, est capable de me faire l’amour pendant 2 h la plupart de temps (1h30 minimum au moins 2 fois par semaine, et quasiment 3 heures souvent).

En attendant que les scientifiques creusent leurs théories pour savoir ce qu’est vraiment l’orgasme féminin, les trois règles d’or découvertes pourront peut-être redonner le sourire à quelques couples.

Et oui messieurs, il est important de communiquer quand on est en couple mais aussi pendant une fellation. C’est VOUS qui êtes le guide. Vous devez orienter votre partenaire et lui dire quand ça vous fait du bien ou quand ça vous dérange. Sans communication, madame ne pourra pas perfectionner ses pipes et, pire encore, elle ne saura pas si sa bouche vous procure une jouissance incommensurable. « Hmm j’adore quand tu fais ça avec ta langue » ou « ah oui là c’est bon là », voilà 2 petits exemples simples et efficaces qui donneront confiance à votre femme lorsqu’elle sera à quatre pattes la tête dans vos testicules.

«J’utilise alternativement la pointe et le plat de la langue sur le clitoris et ensuite je la mets carrément à l’intérieur. Ma copine m’a dit que c’était la seule chose qui pouvait lui faire croire en dieu!»

Y’a beaucoup de filles qui veulent me toucher les couilles au lit : elles veulent me les lécher ou les tripoter avec leurs doigts. Il paraît qu’il y a des mecs qui kiffent ça à fond, mais moi perso, ça ne me plaît pas. Si ça dure 5 secondes ça va mais si elles font durer : je leur demande d’arrêter en leur expliquant que ça me fait mal. Ca partait d’une bonne intention mais bon…

Chez un homme, toutes les sensations de plaisirs se cumulent – c’est à dire que vous le stimulerez plus il aura de plaisir. Chez certaines filles c’est un peu différent, trop de stimulations différentes font qu’elles ont du mal à se concentrer sur une en particulier.

Les brulures :Sc’est vraiment pas à cause d’un manque de lubrification ? desfois ça survient au cours de l’acte et ça peut entrainer un mal. vous devriez peut-être essayer d’utiliser du lubrifiant quand ça survient ?

One Reply to ““obtenir un orgasim féminin _comment avoir orale avec une fille””

  1. Autre position moins classiques peut-être mais toute aussi excitante pour certain : le 69. C’est un moment où vous vous faites plaisir tous les deux en même temps. Pendant que vous lui faite une fellation il vous fait un cunnilingus. Cette position est néanmoins souvent préférée non pas comme préliminaire mais comme rapport à part entière. Dans tous les cas, quelques soit la position que vous préférez et que vous choisissez, n’oubliez pas d’utiliser un préservatif si vous n’avez pas fait de test de dépistage pour vous protéger des IST. Oui, le préservatif ce n’est pas très sexy, c’est moins agréable pour la femme comme pour l’homme mais il y a un moment où il faut privilégier sa santé. Et puis n’oubliez pas qu’il existe de très nombreux parfums qui vous permettront d’oublier le goût du plastique.
    «Mon mec est circoncis, alors je ne sais pas comment ça marche pour les autres, mais la plupart du temps, j’alterne en raclant (gentiment) son pénis avec mes dents puis en frottant légèrement ma langue contre la base de son gland. Ça le rend complètement fou — il dit que ça lui donne un orgasme tellement violent qu’il en voit des étoiles!»
    En tout qu’à si elle ne veut ne la force pas. C’est pas le bon moyen d’arriver à tes fins . Soit elle le fera delle même par expérience… Soit fait lui comprendre d’une manière subtile… Soit imaginatif

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *